Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #tueurs en serie catégorie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Tueurs en série, #Tueurs en série USA, #Warren James Bland, #Années 80, #Années 90
Warren-james-bland-tueur-en-serie-psycho-criminologie.com

 

Nombre de victimes : 8
Type de victimes : Un officier militaire, femmes, jeunes filles, jeune garçon
(caucasien et asiatique)
Période :  1988 - 1993
Nom :  Warren James Bland 
Date de naissance :   21 janvier 1937
Lieu de naissance :  Culver City (Californie)
Sexualité :  Hétérosexuel
Famille :  Père, mécanicien - Mère, ouvrirère - 1 frère aîné, 1 demi-frère
Mariage : Sue Ellen Sweeney, Dorothy Cobb, Norma Williams
Enfant : une fille, Debbie Ann
Taille : 1m83
Niveau d'études : Lycée
QI : 107
Type de tueur : désorganisé et sadique
Type d'arme utilisé :   couteau, strangulation
 
Modus operandi :   Les filles ont été enlevées alors qu'elles allaient à l'école, aucune rançon n'a été demandée, elles ont été étranglées, agressées sexuellement et torturées à l'aide d'une pince et leurs corps ont été jetés dans des zones reculées. Concernant les autres victimes, le viol est au premier plan, mais ne revêt pas de modus operandi précis.

_________________________________________________

 

Warren-james-bland-tueur-en-serie-portrait-pm-psycho-criminologie.com

 Les faits :

 Warren James Bland est un tueur en série qui n'a été inculpé que pour le meurtre d'une seule victime (mais suspecté de 8) et condamné à la peine de mort. Violent, avec un penchant pour l'alcool, il s'attaquait à des femmes et à des enfants qu'il violait et parfois, tuait. 

 Enfance

 Warren James Bland naît à Culver City le 21 janvier 1937. On ne sait pas grand-chose de son enfance sinon que son père, mécanicien pour l'armée américaine décède en 1949 d'une crise cardiaque alors qu'il a 12 ans. Sa mère, ouvrière dans une usine de caoutchouc l'élève alors seule. Warren a un frère aîné et un demi-frère issu du premier mariage de son père.

Warren-james-bland-culver-city-carte-psycho-criminologie.com
 

 Délits

 En 1955, il se marie avec Sue Ellen Sweeney et la viole la nuit de leur mariage puis de façon continue le temps que va durer leur union, soit deux mois et dix jours. C'est le délai qu'il a fallu à Sue Ellen pour faire annuler le mariage pour cruautés extrêmes et souffrance mentale.
 Au mois de septembre, il s'engage dans le corps des Marines pour trois ans et est envoyé à la base de San Diego pour y suivre une formation. Cinq semaines plus tard, il est déclaré "absent sans permission officielle" et retrouvé un mois plus tard. Il est alors envoyé 6 mois en travaux forcés avant de se faire rapatrier pour réintégrer le système de formation. 
 En 1956, il est déclaré à nouveau déserteur et est arrêté le 7 août. Il passe alors en cour martiale et est de nouveau condamné à 6 mois de travaux forcés puis renvoyé du corps des Marines.
 En 1957, l'armée le déclare persona non gratta pour tous les corps d'armée. La même année, il est suspecté dans le cas du meurtre d'un officier en service, mais les charges à son encontre seront abandonnées faute de preuves.
 Le 9 septembre, il est arrêté pour avoir volé une voiture Thunderbird pour un essai et l'avoir ensuite conservée. Le 18 octobre, il plaide coupable et reçoit une condamnation de 30 jours en prison et écope de trois ans de probation.

 

 Les meurtres

 Au mois de mai 1958, Warren James Bland a 21 ans et emmène sa petite-amie, Dorothy Cobb, à Las Vegas et l'épouse. Durant le printemps, il l'a violera à plusieurs reprises.
 En 1959, il est reconnu coupable de voie de fait pour avoir provoqué de graves lésions corporelles à un homme en lui tranchant l'abdomen à l'aide d'un couteau dans une station-service. Le tort de l'homme ? Avoir osé regarder Dorothy Cobb alors enceinte de sept mois.
 Le 14 avril, il écope de 250$ d'amende pour frais médicaux et de 5 ans de probation pour agression par arme blanche.
 Deux mois plus tard, sa fille, Debbie Ann Bland naît. Dorothy le quitte et s'enfuit pour l'Alaska durant six mois. Elle va se réfugier chez un cousin, et ne reviendra que pour demander le divorce quand elle apprendra que Warren James a été arrêté pour viol. En effet, le 21 décembre, il viole une première femme, puis deux autres (âgée de 46 et 40 ans) en 1960.
 Le 1er novembre, il est accusé de vol qualifié, d'enlèvement et de trois chefs de tentative de viol.  Il plaide non coupable pour aliénation mentale et nie toute infraction antérieure. Il est alors évalué par plusieurs psychologues qui ont chacun une nouvelle version du récit de la part de Bland. Il est envoyé 90 jours en observation à l'hôpital d'Atascadero et y reste jusqu'en 1965 où le chef de clinique recommande qu'il soit renvoyé devant la justice pénale. 

 Le 19 septembre 1967, il a 30 ans et est relâché, mais écope de 5 ans de probation. Puis l'année suivante, il retourne en prison après que deux femmes aient été violées et qu'une jeune fille ait été égorgée. Les attaques se sont déroulées d'août à novembre 68.
 Warren James Bland encourt alors une peine pouvant aller de 3 ans à la perpétuité. Finalement, il est libéré sur parole avant d'être rattrapé pour agression sexuelle sur une jeune fille.
 Il ressort de prison en 1980 à l'âge de 43 ans après avoir été condamné pour le crime précédent. Le 30 décembre de la même année, il attaque, torture et viole un jeune garçon de 11 ans. Durant cette période, il vit avec une femme et ses trois filles qu'il torture. 
 Warren James Bland est arrêté en 1981 pour avoir molesté un enfant et est relâché avec une caution de 35 000$.
 Le 24 juillet, il plaide coupable pour l'agression de deux enfants avec arme mortelle. Il est condamné à 9 ans de prison et envoyé au California Men's Institution de Chino à l'est de Los Angeles. Il admet devant les psychologues de la prison qu'il est alcoolique.
 Norma Williams qui vivait avec Warren James estime qu'elle peut le faire changer grâce à la religion et décide de se marier avec lui.

 En prison, Bland attaque un codétenu qu'il manque de tuer en l'égorgeant, passant son couteau de l'oreille à la clavicule.
 Le 20 janvier 1986, il est libéré.

Warren-james-bland-phoebe-ho-psycho-criminologie.com

Phoebe Ho

 

 Le 11 décembre 1986, Phoebe Ho, âgée de 7 ans est enlevée à Pasadena sud. Son corps sera retrouvé dans le comté de Riverdale, dans un champ à Glen Avon, le 18 du même mois. La disparition de Phoebe, alors qu'elle se rendait à l'école, a suscité une frénésie médiatique qui a pris fin avec la découverte de son corps. En l'absence de scène de crime et de suspects, les policiers ont été contraints de recourir à des techniques scientifiques et à des listes informatiques de profils de délinquants sexuels pour tenter d'identifier le meurtrier. 
 Le 3 janvier 87, un mandat d'arrêt est obtenu pour aller perquisitionner chez lui. La police scientifique retrouve des fibres dans sa voiture ainsi que des cheveux de la victime.
 Sentant la pression monter, Warren Bland prend la tangente et part en fuite. Il change de nom pour devenir James Thaddeus Sterling et Charles St Germain.
 Le 1er février, le corps de Wendy Osborn, 14 ans, (disparue le 20 janvier) est retrouvé à San Bernardino. La jeune fille a été étranglée. Bland est aussitôt suspecté du meurtre, mais n'a jamais été accusé.

 Arrestation et procès

 Le 3 février, le procureur le poursuit pour le meurtre de Phoebe Ho et il est retrouvé dans la foulée par les autorités à Pacific Beach et manque de mourir sous les balles en fuyant alors qu'il se trouve à un stand de tacos. Cela lui occasionnera neuf jours d'hospitalisation au centre médical de San Diego. 

 Le procureur le suspecte également du meurtre de Ruth Ost, 81 ans, originaire de San Diego mais Bland n'est finalement pas poursuivi par manque de preuves.

 Au mois de janvier 1993, le procès pour le meurtre de Phoebe Ho débute. Les preuves scientifiques : fibres de tapis et éclats de peinture retrouvés sur le corps de la jeune fille ainsi que dans la camionnette de Bland sont mises en avant. 
 Le 24 février, Warren James Bland est inculpé et condamné à mort.

 Le 30 août 2001, à l'âge de 64 ans, il décède en prison de mort naturelle.

Warren-james-bland-portrait-pm-psycho-criminologie.com

 

    

 

©Toute reproduction du texte interdite

______________________________________________

Références :

- Jill Anderson, Sara Baumgarten, Jason Akers, Richard Bergeron - Department of Psychology, Radford University
- ANNETTE HADDAD , Evidence links sex offender to child killings, https://www.upi.com/Archives/1987/02/11/Evidence-links-sex-offender-to-child-killings/8482540018000/

Tags : Warren James Bland, Warren Bland, Warren James Bland tueur en série, Warren James Bland serial killer, warren james bland phoebe ho, warren bland phoebe ho, warren james bland wendy osborn, warren james bland Dorothy Cobb, tueur en série, tueur en série américain, tueurs en serie usa, tueurs en série américains, portrait warren james bland, warren james bland photos, warren jambes bland pictures, warren james bland articles, les plus grands tueurs usa, les plus grands meurtriers de l'histoire, les plus grands tueurs en série, les tueurs en serie les plus prolifiques, les plus grands tueurs en série américains, les plus grands tueurs usa, warren james bland wiki, warren james wikipedia, warren james bland amazon, warren bland tueur,

Voir les commentaires