Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #reginald mcfadden catégorie

Reginald McFadden
Reginald McFadden

 

 

Avant les meurtres de Reginald McFadden en 1994, un vote à la majorité de 3-2 était tout ce qui était nécessaire pour qu'un prisonnier soit recommandé pour la commutation (la commutation est un acte par lequel une autorité souveraine atténue la nature ou la durée de la peine infligée à un condamné) en Pennsylvanie.

Dans cet état, plus de 5 000 prisonniers purgent des peines de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Il s’agit de la deuxième population carcérale la plus élevée des États-Unis, après la Floride.

Un «condamné à perpétuité» sur 10 aux USA a été condamné en Pennsylvanie, à la suite des lois obligatoires de l'État qui garantissent la prison à vie sans libération conditionnelle pour les condamnations de meurtre au premier et au deuxième degré.

Plus de la moitié des auteurs avaient 25 ans ou moins au moment de leur condamnation. Les Pennsylvaniens noirs recevant la prison à vie sans libération conditionnelle à un taux 18 fois plus élevé que les délinquants blancs.

Le seul moyen de sortir d’une peine d’emprisonnement à perpétuité en Pennsylvanie est de recevoir une commutation du gouverneur, ce qui ne peut se produire qu’après un vote unanime de recommandation du conseil de l’État.

Un vote modéré à la majorité de 3-2 était nécessaire pour qu'un prisonnier soit recommandé pour la commutation, mais c'était avant que Reginald McFadden ne sorte de prison en 1994 et ne poursuive une série de crimes meurtriers.
 

McFadden, le tueur en série

Reginald McFadden est l'un des 10 enfants du couple formé par sa mère et son beau-père. Un beau-père qui le maltraitait fréquemment, le battant parfois avec un cordon électrique. Il a été arrêté 17 fois avant d'avoir l'âge de 16 ans. En décembre 1969, lui et trois autres jeunes hommes avaient volé et assassiné Sonia Rosenbaum, 66 ans, selon des documents judiciaires.

Il a par la suite été reconnu coupable de meurtre au premier degré, de cambriolage, de vol qualifié aggravé, de larcin et de complot, et condamné à la prison à vie. Au cours des décennies qui ont suivi, McFadden a déposé à plusieurs reprises des demandes de grâce, citant ses réalisations pendant son incarcération, telles que l'obtention d'un diplôme d'équivalence d'études secondaires et de certificats de coiffure et de coupes des arbres. Cependant, il a été pénalisé pour une tentative d'évasion et pour avoir agressé d'autres détenus.

McFadden demande de commutation
McFadden demande de commutation

Reginald McFadden a de nouveau demandé la clémence en 1992, soutenu par des déclarations de psychologues et de responsables des services correctionnels qui ont loué son rôle dans la lutte contre une émeute de 1989 en prison. Le comité Board of Pardons a voté 4 contre 1 pour recommander de commuer sa peine, avec la stipulation qu'il devrait être libéré en étant placé dans une maison de transition pour une période de deux ans.

Le gouverneur de Pennsylvanie de l'époque, Robert P. Casey, a finalement gracié McFadden et celui-ci a été libéré le 7 juillet 1994.

Plutôt que d'entrer dans une maison de transition surveillée, il a été envoyé dans le comté de Rockland, à New York, et a reçu l'ordre de rencontrer environ trois fois par mois un agent de libération conditionnelle à Peekskill. Reginald McFadden a emménagé dans un appartement à Nyack et a occupé plusieurs emplois trouvés par ses parrains.

Le 6 septembre 1994, il bascule en enlevant Robert Silk, un programmeur informatique de 42 ans, près de son domicile à Elmont, New York, sur Long Island. Il l'a battu à mort et a jeté son corps dans un ruisseau du comté de Rockland, où le corps  a été découvert en mars 1995.

Reginald McFadden a ensuite été repéré par des caméras de sécurité en train de retirer de l'argent de plusieurs banques en conduisant la voiture de sa victime.

Quelques semaines plus tard, le 21 septembre, il a attaqué Jeremy Brown, 55 ans, alors qu'elle sortait les ordures de son domicile de Nyack. Au cours des cinq heures suivantes, il l'a violée et battue à plusieurs reprises avant de la conduire à un guichet automatique et de lui faire retirer de l'argent, puis il lui a volé des bijoux. Brown a survécu à l'attaque et a pu fournir aux autorités des informations clés sur McFadden, y compris une description physique.

 La semaine d'après, il a attaqué Margaret Kierer, une retraitée de 78 ans, alors qu'elle rentrait chez elle depuis le Long Island Railroad à Floral Park, New York. Il l'a violé, étranglé et poignardé à mort et a ensuite été vu sur des images de caméras de sécurité utilisant les cartes de Kierer.

Reginald McFadden a été arrêté pour viol après un contrôle routier qui s'est transformé en une course-poursuite, le 6 octobre 1994. La police a trouvé en sa possession des bijoux appartenant à Brown et Kierer au moment de son arrestation.

Il a  été inculpé des meurtres de Kierer et Silk.

Lors de son procès pour viol, McFadden s'est défendu, contre-interrogeant même la victime Jeremy Brown. En août 1995, il a été reconnu coupable de viol, de vol qualifié et d'agression, et condamné à 37 ans et demi puis 75 ans de prison.

McFadden a plaidé coupable pour le meurtre de Margaret Kierer le mois suivant. Il a été condamné à 25 ans de prison puis à une nouvelle peine de 25 ans à perpétuité en mars 1996 pour le meurtre de Robert Silk. Il est actuellement incarcéré au centre correctionnel d'Attica dans le nord de l'État de New York.

La vague de crimes de Reginald McFadden n'a duré que 92 jours, mais ses actions ont laissé une marque sur le système pénal de Pennsylvanie qui perdure aujourd'hui.

Reginald McFadden today
Reginald McFadden aujourd'hui

Les législateurs de Pennsylvanie ont commencé à resserrer les exigences de commutation, et en 1997, les électeurs ont approuvé un amendement à la constitution de l'État qui exigeait un vote unanime du Board of Pardons.

"Il y a eu une indignation publique après les meurtres de McFadden qui ont fait suite à sa libération, et le conseil d'administration de Board of Pardons a exigé une majorité pleine avant de commuer une peine d'emprisonnement à perpétuité", a déclaré le lieutenant-gouverneur de Pennsylvanie John Fetterman sur "Kim Kardashian West: The Justice Project".

"Jusqu'à McFadden, il y avait de l'espoir pour que le conseil d'administration vous juge équitablement", a déclaré Gregory Knight, un avocat qui représente les prisonniers à la recherche de commutations. "Mais depuis McFadden, on a l'impression de perdre notre temps à présenter des demandes."

Kim Kardashian West a rencontré le lieutenant-gouverneur Fetterman, qui travaille à réformer le processus de commutation de l'État, pour discuter du cas de David Sheppard avec l'avocat  George Trudel, et l'avocate Elizabeth Geyer.

David Sheppard a été reconnu coupable de meurtre grave au deuxième degré pour la mort par balle en 1992 d'un pharmacien. Bien qu'il ne soit pas le tireur, Sheppard encourt une peine d'emprisonnement à perpétuité. En décembre 2019, la commission des grâces de l'État a approuvé à l'unanimité sa demande, et le gouverneur Tom Wolf a approuvé sa commutation.

«Je pense que tout le monde est conscient du risque potentiel que quelqu'un puisse se rende coupable et commette un crime, mais des millions de personnes sont derrière des barreaux. Des personnes qui ne méritent tout simplement pas d'y être. "Il doit y avoir un juste équilibre. Nous devons avoir un meilleur système que celui que nous avons actuellement" a déclaré Kim Kardashian West.

 

 

_________________________

Source : https://www.oxygen.com/kim-kardashian-west-the-justice-project/crime-news/reginald-mcfadden-murders-pennsylvania-law

Voir les commentaires