Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #placido domingo catégorie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Placido Domingo, #Accusation, #harcèlement sexuel, #Patricia Wulf, #2019, #Actualités, #Opéra, #Ténor
Credit: MARTIN DIVISEK/EPA-EFE/REX/ REX

 

La star d'opéra de renommée mondiale, Plácido Domingo, fait face à de nombreuses accusations de harcèlement sexuel. Huit chanteuses et une danseuse ont raconté que le chanteur italien les avait poursuivis avec insistance et les avait parfois forcés à avoir des relations sexuelles.

Sept des neuf accusatrices ont affirmé que leur carrière en avait souffert lorsqu'elles ont repoussé ses avances.

Dans une déclaration, Domingo a qualifié les affirmations de "profondément troublantes et, telles que présentées, inexactes".

Il a ajouté: "Je croyais que toutes mes interactions et relations étaient les bienvenues et consensuelles."

Placido Domingo, 78 ans, a remporté 9 Grammy Awards et 5 Latin Grammy. Il était membre des «Trois ténors», composé de Luciano Pavarotti et José Carreras et était réputé pour sa polyvalence à chanter le répertoire classique en italien, français et allemand, ainsi qu'en anglais, russe et espagnol.

Credit: Steve Friedman/AP

Les revendications de ces accusatrices remontent à plus de trois décennies, débutant dans les années quatre-vingt. Les femmes accusent Domingo d'actes allant de simples attouchements à des pressions sexuelles.
Le chanteur aux 4 000 prestations aurait eu l’habitude de contacter de jeunes artistes, prétextant  s’intéresser à leurs carrières et vouloir leur donner des conseils professionnels avant de leur proposer un verre ou un dîner, dans son appartement ou dans une chambre d’hôtel. Parmi les neuf accusatrices, sept disent avoir vu leur carrière affectée après avoir refusé ses avances.
L’une d’elles raconte que le ténor lui a glissé sa main sous sa jupe, et trois autres qu’il les a embrassées de force. Une des chanteuses raconte à quel point Placido Domingo pouvait se montrer tactile lors de ses rendez-vous professionnels :« Il est étrange que quelqu’un essaie de vous tenir la main pendant un déjeuner professionnel, ou de vous poser la main sur la cuisse. Il était sans cesse en train de vous toucher quelque part, de vous embrasser. 

Patricia Wulf, Placido Dominguo "psycho-criminologie.com"
Patricia Wulf

 

Elles ont également affirmé que le statut de Domingo dans le monde de l’opéra les avait effrayés et les avaient empêché de se faire connaître plus tôt comme Patricia Wulf, une mezzo-soprano qui a chanté avec Domingo à l’Opéra de Washington.

Wulf a souligné que Domingo "est presque comme Dieu dans le monde de l'opéra". Bien que Domingo ne l'ait pas touché  physiquement, elle a qualifié son comportement de coercitif.

Une autre femme, anonyme, avait 23 ans et chantait dans le chœur de l’opéra de Los Angeles lorsqu’elle rencontra Domingo pour la première fois en 1988. Durant une répétition des « Contes d’Hoffmann », elle devait embrasser Placido Domingo pendant une scène d’orgie et raconte qu’elle a dû essuyer la salive de son visage, après l’avoir entendu lui susurrer à l’oreille : « J’aimerais que nous ne soyons pas sur scène. » Par la suite, le chanteur star l’appelait régulièrement par téléphone à son domicile, lui promettant une carrière dorée. Après trois ans d'appels téléphoniques incessants, elle s'est sentie "obligée" de céder à ses avances. «J'ai finalement cédé et j'ai couché avec lui. J'ai manqué d'excuses. C’était comme si je devais en passer par là"

Elle a également affirmé qu'un certain nombre de personnalités du monde de l'opéra savaient ce qui se passait. «Tout le monde me voyait courir pour l'éviter. Ils en riaient. C’est comme ça qu'ils ont traité le problème de Placido Domingo".

L'Associated Press a interrogé un certain nombre de chanteurs, danseurs, musiciens et autres personnalités de la musique qui ont déclaré avoir été témoins de ce type de comportement et étaient conscients des effets potentiels de son statut.

Placido Domingo a ajouté dans sa déclaration: «Les personnes qui me connaissent ou qui ont travaillé avec moi savent que je ne suis pas quelqu'un qui voudrait nuire, offenser ou embarrasser qui que ce soit intentionnellement. Cependant, je reconnais que les règles et normes d'aujourd'hui sont très différentes de celles du passé."

"J'ai la chance et le privilège d'avoir eu une carrière de plus de 50 ans à l'opéra et je vais faire en sorte de changer de comportement".

 

______________________________________

 

Source :
Associated Press

Voir les commentaires