Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #moreac catégorie

 

Samedi, dans un pavillon à Moréac, près de Locminé (Morbihan) une femme de 30 ans, mère de deux enfants a été découverte morte. A la gendarmerie de Pontivy, un homme, du même âge, a été placé en garde à vue avant d'être mis en examen.

La victime se serait rendue vendredi soir dans cette maison, située cité des Cyprès. Une dispute aurait éclaté aux alentours de 5 heures du matin entre elle et l'habitant du pavillon, un technicien de maintenance qui travaille vers Pontivy.

"Ils « se connaissaient et […] avaient consommé de l'alcool et, peut-être, d'autres toxiques", précise un communiqué du procureur de la République de Lorient, Stéphane Kellenberger. « Sur le sol de l'habitation, la victime, très ensanglantée, gisait dans la pièce qui montrait d'évidentes traces d'essuyage et de nettoyage, ainsi que diverses projections sur les murs et le mobilier », explique le procureur.

La victime a été retrouvée morte, face contre terre, vraisemblablement tuée à l'arme blanche. C'est peu avant 13 heures que l'homme a prévenu les secours et attendu leur arrivée. Il a avoué son acte dans un SMS envoyé à plusieurs de ses amis. « Les gendarmes arrivent. "J'ai tué quelqu'un cette nuit. Je vais en prison. Je suis désolé de vous faire subir ça ", leur a-t-il écrit.

« La victime avait apparemment été frappée, à l'aide d'une arme blanche et des armes par destination, ayant causé au moins une plaie transfixiante thoracique, ainsi que des contusions et plaies importantes de la face et de la tête », précise le procureur. « In fine, le mis en cause reconnait être à l'origine de ce décès et avoir tenté, dans un premier temps, d'en effacer des traces », ajoute le procureur.
Une information judiciaire a été ouverte des chefs de meurtre et de « modification de l'état des lieux d'un crime, pour faire obstacle à la manifestation de la vérité ». L'homme a été mis en examen lundi et placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet. Il encourt, au maximum, 30 ans de réclusion criminelle

 

 

____________________

Voir les commentaires