Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #momie de fillettes catégorie

Anatoly Moskvin
Anatoly Moskvin - Photo : East2West

 

3 femmes et 26 petites filles momifiées, en Russie.
C'est le nombre de victimes et de "poupée" que possédait, Anatoly Moskvin.
Cet homme de 55 ans incarcéré  pourrait être libéré de prison. 

La nouvelle fait grand bruit en Russie. L'homme, Interné en hôpital psychiatrique depuis 10 ans, et surnommé le Seigneur des momies, pourrait être libéré dans les prochaines semaines.  Cet ancien linguiste russe avait été arrêté en 2011 après avoir exhumé, momifié et transformé en poupées les corps de 3 femmes, et 26 petites filles. Les momies, maquillées et vêtues de petites robes et collants, avaient été découverts dans son appartement, où il les exposait, pour certains, depuis près de 10 ans.

Anatoly Moskvin,  diagnostiqué schizophrène en 2011, n'a jamais été jugé pour ses actes, mais avait été interné. Les psychiatres estiment aujourd'hui qu'aucune raison médicale ne justifie de le maintenir à l'hôpital. Selon le journal britannique The Sun, le quinquagénaire pourrait bénéficier d'un diagnostic d'invalidité, qui devrait lui permettre de retourner vivre auprès de ses proches ou dans un établissement de soin. Anatoly Moskvin a déclaré vouloir rejoindre sa petite amie et retrouver un poste d'enseignant en langues étrangères. L'homme parle en effet 13 langues et travaillait auparavant en tant que maître de conférences en études celtiques à la Nizhny Novgorod Linguistic University.

 

Une des poupées découvertes dans l'appartement d'Anatoly Moskvin
Une des poupées découvertes dans l'appartement d'Anatoly Moskvin - Photo : East2West

 

Les familles des victimes outrées

Effarés par la nouvelle, les proches des victimes de d'Anatoly Moskvin ont aussitôt prononcé leur désaccord à l'annonce de sa possible libération. Natalia Chardymova, la mère de la petite Olga, âgée alors de 10 ans, et dont le corps a été conservé par Anatoly Moskvin pendant une décennie, a pris la parole. "La nouvelle de son éventuelle sortie de prison n'est vraiment pas bonne, a-t-elle confié à The Sun. J'ai très peur qu'il recommence. Je ne crois pas en sa guérison. C'est un fanatique. Et ce sera vraiment difficile pour nous, de devoir revivre ça - l'exhumation et l'enterrement, s'il retrouvait l'endroit où elle a été inhumée. Ma santé est déclinante et je ne pense pas que je puisse faire face."

Reconnu coupable de 44 chefs d'accusation, Anatoly Moskvin a toujours refusé de présenter ses excuses aux familles de ses victimes, estimant avoir rendu services à ces dernières. "Vous avez abandonné vos filles, je les ai ramenées à la maison et les ai réchauffées", a-t-il un jour déclaré.

 

__________________

Voir les commentaires