Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #michael bear carson catégorie

Michael Bear Carson et Suzan Carson - "psycho-criminologie.com"

 

Nombre de victimes : 3
Type de victimes : locataire, hippie, auto-stoppeur 
Période :  1981-1983
Surnom :  Le tueur de sorcières
Nom : James Clifford Carson
Date de naissance :  1950 
Lieu de naissance : Non connu 
Sexualité :  Hétérosexuel
Mariage : 2, dont celui avec Suzan Barnes 
Enfant :  1 fille, Jennifer
Parents :  Inconnu
Niveau d'études : Inconnu
Type de tueur : opportunité
Armes utilisées :  Couteau, arme à feu
Totem :  Non
Condamnation :  prison  à vie

________

Nombre de victimes : 3
Type de victimes : locataire, hippie, auto-stoppeur   
Période : 1981-1983 
Surnom :  la tueuse de sorciers
Nom : Susan Thornell Barnes
Date de naissance : 14 septembre 1941  
Lieu de naissance :  Non connu
Sexualité : Hétérosexuelle 
Mariage : 2, dont celui avec Michael Carson   
Enfant : 2
Parents :  Non connu
Niveau d'études :  Non connu
Diagnostic :  schizophrénie 
Armes utilisées : Couteau, arme à feu 
Totem :  Non
Condamnation : 75 ans de prison

 

__________

    Résumé

    James Clifford Carson (alias Michael Bear Carson) (né en 1950) et Susan Barnes Carson (alias Suzan Bear Carson) (née en 1941) sont des tueurs en série américains condamnés pour trois meurtres fomentés entre 1981 et 1983, en Californie du Nord et dans la région de la baie de San Francisco. Ils affirmaient vouloir tuer des sorciers, des homosexuels et des avorteurs au nom d'Allah.

Michael Bear Carson et Suzan Carson2 - "psycho-criminologie.com"

 

      Les faits

      En 1977, James clifford Carson est marié et à une petite fille, Jennifer. Il habite Phoenix, en Arizona, c'est un père au foyer qui entame la même année une relation amoureuse avec celle qui va devenir son binôme dans les tueries, Susan Thornell Barnes, une femme divorcée et mère de deux fils adolescents, rencontrée lors d'une fête de fin d'année. Il divorce rapidement et se marie avec Susan avec qui il aime s'adonner à diverses drogues et à des séances de mysticisme. Il va alors jusqu'à dire à sa fille, dans une lettre, que Dieu lui a parlé et l'a baptisé de son nouveau surnom, Michael. Susan, quant à elle, s'appellera maintenant Suzan Bear.
       En 1979, le couple s'envole pour l'Europe et va y rester un an avant de revenir aux Etats-Unis et venir s'installer dans le quartier de Haight-Ashbury à San Francisco, en Californie. Là, ils poursuivent leur découverte de la contre-culture et de la drogue. La première femme de celui qui se fait appeler dorénavant Michaël Barnes ("Michael" en hommage à l'archange biblique qui a vaincu Satan), prend peur. Elle a en effet vu les effets qu'avaient la drogue sur son ex-mari et elle décide d'éloigner sa fille de lui et donc de partir loin, n'hésitant pas à déménager à plusieurs reprises et à couper toute communication avec leurs amis communs.

Karen Barnes, michael Bear Carson et Suzan Carson victim - "psycho-criminologie.com"

Keryn Barnes

     Les meurtres

        Keryn Barnes, 23 ans est en mars 1981, une aspirante actrice originaire de l'Etat de Georgie qui aide tous ceux qu'elle peut. C'est ainsi qu'elle rencontre le couple et qu'elle leur permet de rester dormir chez elle pour deux semaines. C'est leur première victime connue. Elle est retrouvée morte dans son appartement de San Francisco. Elle a été poignardé treize fois et son crâne écrasé à l'aide d'une poêle. Son corps a ensuite été enveloppé dans une couverture et caché dans la cave. La police comprend tout de suite que la jeune femme a été tuée par quelqu'un qu'elle connaissait. Le couple est donc immédiatement soupçonné, mais les Carson ont disparu.
       James et Suzan Carson ont pris la route de la montagne et se sont réfugiés à Grants Pass, en Oregon. Ils vont y rester jusqu'au printemps 1982 avant de déménager pour Alderpoint, en Californie où ils vont vivre et travailler dans une ferme de marijuana. Ils prônent la révolution et prédisent à ceux qui veulent bien les entendre, un apocalypse nucléaire.

Clark Stephens, michael Bear Carson et Suzan Carson victim - "psycho-criminologie.com"

Clark Stephens


        Le second meurtre sera celui de Clark Stephens, en mai 1982. Michael le tue parce qu'il avait un différend avec lui. Il a essayé d'éliminer le corps de la victime en le brûlant et en l'enterrant sous des déjections de poules dans les bois. Deux semaines plus tard, le shérif du comté d'Humboldt reçoit une notification de disparition, celle de Clark Stephens. Les hommes du shérif vont découvrir quelques jours plus tard ses restes brûlés.
        Les Carson, à nouveau soupçonnés, ont fui. Les policiers vont découvrir en fouillant leurs affaires abandonnées, un manifeste dans lequel ils appellent à l'assassinat du président Ronald Reagan.
         En novembre 1982, Michael Carson est arrêté par la police à Los Angeles après qu'il ait été dénoncé par une connaissance qui l'a vu faire de l'auto-stop. Cependant, et grâce à une erreur de la justice, il est rapidement libéré avant que les détectives du comté de Humbold n'aient eu la chance de venir l'interroger. Heureusement pour eux, Carson a laissé derrière lui : une photo d'identité, son adresse, et une arme à feu laissée dans la voiture de police.

John Hellyard- michael bear carson and suzan carson victim - "psycho-criminologie.com"

John Hellyar

    Au mois de janvier 1983, les Carson sont pris en auto-stop près de la ville de Bakersfield par John Charles Hellyar, 30 ans, qui vient de rejoindre le mouvement des "hipppies" et qui se rendait à Santa Rosa. Suzan se met alors dans la tête que John Hellyar est un sorcier et qu'il doit être tué. Alors que l'homme traverse la route 101, dans le comté de Sonoma, une violente dispute éclate qui se mûe rapidement en bagarre. Le véhicule arrêté, les trois se tapent allégrement dessus jusqu'à ce que Suzan ne s'empare d'un couteau et ne vienne poignarder Hellyar tandis que lui et Carson tentent de s'emparer d'une arme à feu pour prendre l'avantage. Michael finit par tuer Hellyar de deux balles dans la tête. Un automobiliste qui passait par là voit la scène et joint aussitôt la police de la route qui intervient. Une course poursuite à grande vitesse s'ensuit et le couple est finalement appréhendé après que la voiture ait finie dans le décor.

 

Michael et Suzan Carson arrestation - "psycho-criminologie.com"

      Confessions

      Michael et Suzan Carson avouent lors de leur interrogatoire les meurtres de Keryn Barnes, de Clark Stephens et de John Charles Hellyar. Avant que ne commence leur procès, ils retirent leur confession et décident de plaider non coupable faisant savoir qu'ils sont pacifistes, des praticiens du yoga, végétariens convertis à une forme d'Islam. Nous sommes "des guerriers musulmans végétariens". Selon eux, leurs crimes sont nés d'une mission : exterminer les individus qu'ils pensent être des sorciers et des sorcières. Pour eux, "la sorcellerie, l'homosexualité et l'avortement sont des causes de décès."
         Quand on leur demande pourquoi ils ont assassinés Keryn Barnes, ils avancent comme arguments qu'elle ne s'était pas vraiment convertie à leur religion et qu'elle puisait leur énergie. Concernant les meurtres de Stephens et de Hellyar, Suzan prétendra s'être faite agressée sexuellement. Hellyar l'aurait en plus traité de sorcière.
         Ils révèleront plus tard, avoir une liste d'individus ciblés qu'ils comptaient tuer. Parmi ces personnalités, on retrouve des politiques, comme Reagan ou des animateurs comme Johnny Carson.

Michael Bear Carson et Suzan Carson


        Le 12 juin 1984, ils sont reconnus coupables du meurtre de Barnes et condamnés à 25 ans de prison. Plus tard, ils écoperont de 50 ans et 75 ans de prison pour les deux autres meurtres.
         En 1989, la première Cour d'Appel de district confirme leurs condamnations.
       Michael Carson est incarcéré à la prison d'Etat de Mule Creek et Suzan Carson est emprisonnée au centre de détention pour femmes de Californie.
         En 2015, ils se sont vus refuser une libération anticipée. La fille de Michael Carson s'est jointe aux familles des victimes pour exiger que les deux tueurs restent enfermés derrière les murs de leur prison. "Avec son manque de remord, ses opinions, sa haine, s'il sort, quelqu'un d'autre mourra dans l'année qui suit", dira Jennifer Carson.
         Jusqu'à aujourd'hui, ils n'ont jamais montré de remords concernant leurs crimes.
         Selon Richard D. Reynolds, qui a écrit un livre sur l'affaire, les Carson étaient suspects dans près d'une douzaine d'autres décès aux États-Unis et en Europe.

 

Michael et Suzan Carson aujourd'hui, today - "psycho-criminologie.com"

Les Carson, aujourd'hui
 

_________________
 

  

Sources :

- https://www.thedailybeast.com/daughter-of-serial-witch-killer-michael-bear-carson-says-if-he-goes-free-someone-else-will-be-dead?ref=home
- https://en.wikipedia.org/wiki/Michael_Bear_Carson_and_Suzan_Carson
- Daily Mail.co.uk
- The Journal.ie

Voir les commentaires