Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #manson family catégorie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Charles Manson, #Enfance, #Prison, #Candy Stevens, #Alvin Karpis, #Manson family, #La famille Manson
Charles-manson-portraits "psycho-criminologie.com"

 

À l'âge de 32 ans, Charles Manson a déjà passé plus de la moitié de sa vie derrière les barreaux. Il se sert de la prison pour apprendre des criminels aguerris avant de se lancer dans son propre règne de terreur.

Charles Manson a souvent prétendu qu'il avait été «élevé» à l'intérieur du système carcéral, mais quel genre de leçons le gourou énigmatique a-t-il tirées de ses années en captivité ?

Manson y a croisé des criminels notoires, y a perfectionné ses compétences musicales, y a appris de nouvelles stratégies pour manipuler et influencer les gens et y a gagné un niveau de confort qu'il ne connaissait pas dans la rue, supprimant en lui ce qui aurait pu le dissuader de commettre des meurtres. 

Alvin Karpis
Alvin Karpis

A l'intérieur de la prison, son mentor était Alvin Karpis, le chef du célèbre gang Ma Barker, qui avait commis une série de vols qualifiés dans les années 1930, jusqu’à ce qu’il soit tué par le directeur du FBI en personne, J. Edgar Hoover. Le voleur notoire - connu sous le nom de «Old Creepy» - a favorisé l’intérêt de Charles Manson pour la musique, par exemple. 

Mais alors que Manson allait amener ses partisans à commettre certains des meurtres les plus odieux de l’histoire américaine - ceux qui le connaissaient en prison ont décrit le jeune criminel tour à tour comme un être "exceptionnellement doux", "une sorte de parasite" et un "criminel terrible". 

Charles-manson-jeune "psycho-criminologie.com"
Charles Manson, jeune

Un début troublé

Charles Manson est né le 12 novembre 1934 à Cincinnati, dans l’Ohio. c'est le fils de Kathleen Maddox, alors âgée de 16 ans, une adolescente troublée décrite comme alcoolique. À l'âge de cinq ans, Manson est envoyé vivre avec sa tante et son oncle après que sa mère fut expédiée en prison pour vol qualifié.

A l'âge de 12 ans, Charles Manson a ses premiers ennuis avec la justice et est envoyé à la Gibault School for Boys de Terre Haute, dans l'Indiana, pour avoir volé. Au cours des deux décennies suivantes, il passera son temps entre les écoles de redressement et les prisons pour diverses infractions, notamment le vol de voitures et la falsification.

charles manson et sa femme "psycho-criminologie.com"
Charles Manson et sa femme, Candie Stevens

 

Un temps, il va travailler comme proxénète entre deux séjours en prison, et va même se marier avec la prostituée Candy Stevens. Manson est finalement envoyé dans une prison fédérale pour une période de sept ans pour falsification de documents (un chèque qu'il aurait gagné lors d'une partie de poker et avec lequel il a tenté de payer dans une épicerie). 

Lorsque les enquêteurs ont cherché à l'interroger au sujet du chèque, Manson l'a mangé, puis s'est enfui au Mexique. Il fut finalement expulsé et condamné par les autorités fédérales à une peine de 7 ans.

Charles Manson "psycho-criminologie.com"

La vie derrière les barreaux

 

Darrell Gray, un officier de la prison fédérale de McNeil IslandManson a purgé sa peine se souvient : "Charlie était dans l'une des cellules que je dirigeais à l'époque, et il ne posait pas vraiment de problème". L'officier rencontra Manson en 1961 et se souvint de lui jouant fréquemment du banjo ou de la guitare.  "Il était plus une sorte de nuisible qu'autre chose". “Quelqu'un qui se plaignait. Toujours à se plaindre et généralement à propos de la même chose pendant des jours. "

Pendant son séjour à la prison de McNeil Island, Manson allait rencontrer son mentor, Alvin Karpis. Le célèbre voleur de génie a décidé de prendre le jeune Manson sous son aile et de lui apprendre à jouer de la guitare.

«Ce gamin m'approche pour demander des cours de musique. Il veut apprendre et devenir une star de la musique. "Little Charlie" est tellement paresseux que je doute qu'il consacre le temps nécessaire pour apprendre ", écrit-il alors dans sa biographie. «Le jeune a passé toute sa vie dans des institutions - d’abord des orphelinats, puis des centres de correction et enfin une prison fédérale. Sa mère, une prostituée, n'était jamais là pour s'occuper de lui. Je décide qu'il est temps que quelqu'un fasse quelque chose pour lui et, à ma grande surprise, il apprend rapidement. Il a une voix agréable et une personnalité agréable, même s'il est exceptionnellement doux pour un condamné. Il n'a jamais un mot dur à dire et n'est jamais impliqué dans une dispute. "

la prison fédérale de McNeil Island - Charles Manson - "psycho-criminologie.com"
la prison fédérale de McNeil Island

 

Charles Manson parlera lui-même de l'impact qu'ont eu les prisonniers plus âgés sur l'élaboration de sa vision du monde lors d'une interview avec Tom Snyder en 1981.

«J'ai appris tout ce qu'il fallait en prison. Et j'ai parlé à tous les gars et je leur ai demandé tout ce qu'ils savaient et ils m'ont dit tout ce qu'ils savaient».

Manson raconte le conseil que lui a donné un vieux prisonnier avant de mourir : "Il a dit" Eh bien, mon fils, la sincérité est le meilleur gadget, souviens-toi de ça "et j'ai dit: " Très bien, sois sincère, ça va gagner! ", Et il a répondu:" C'est tout. La sincérité et l’honnêteté", et j’ai dit: «Sincère et honnête, je n’ai jamais essayé cela, j’ai essayé tout le reste, mais j’essaierai peut-être d'être sincère et honnête», a déclaré Manson.

Il a souvent été rapporté que Charles Manson avait également perfectionné ses pouvoirs de manipulation en prison après avoir lu le livre de Dale Carnegie "Comment gagner des amis et influencer les autres". "Cette brève mention est devenue le mythe selon lequel Manson a lu ce livre et en a glané assez pour devenir un maître manipulateur", a déclaré Day, "Mais Manson savait à peine lire et écrire..."

Charles-manson-arrestation "psycho-criminologie.com"

 

Manson, un homme libre

 

Dans son entrevue de 1981, Manson dira qu'il n'a jamais été en mesure d'obtenir une libération conditionnelle pendant ses premières années en prison. «Je suis allé au conseil d'administration et ils ne l'ont jamais voulu. Ils ont dit que j'étais incorrigible et que non seulement j'étais incorrigible, mais que je ne grandirais jamais», a-t-il déclaré.

Les rapports de probation de l'époque décrivent le jeune criminel comme un être souffrant d'un "degré de rejet, d'instabilité et de traumatismes psychiques", "d'imprévisibilité" et de "recherche constante d'un statut et d'une forme d'amour".

Lorsque la libération de Manson a lieu en 1967, il a dit aux responsables de la prison qu'il ne veut pas être relâché : «Non, je ne peux pas sortir là-bas… Je sais que je ne pourrais pas m'adapter à ce monde, pas après ça. Toute ma vie a été d'être enfermé. C'est là que mon esprit peut être libre."

Mais Charles Manson sera libéré et utilisera bientôt sa liberté pour amener ses partisans à commettre les meurtres de Sharon Tate et des LaBianca, entre autres.

 

A lire aussi :
- Mort du gourou Charles Manson
- Bataille juridique autour du corps de Charles Manson (15/10/2018)
- Charles Manson : bataille autour de son héritage
-
Qui est le membre de la famille Manson, Charles 'Tex' Watson ?
-
Le Ranch Spahn, le refuge de la Famille Manson (Manson family)
- Comment Charles Manson a-t-il amené les femmes à l'aimer et à lui obéir ?

________________________________

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>