Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #lawrence bittaker catégorie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Tueurs en série, #Tueurs en série USA, #Années 70, #Lawrence Bittaker
Lawrence-bittaker-photos-psycho-criminologie.com

 

Nombre de victimes :  5 + 3 tentatives
Type de victimes :  Adolescentes blanches de 15 à 19 ans (auto-stoppeuses)
Période :  24 juin 1979/31 octobre 1979 
Nom :   Lawrence Sigmund Bittaker
Date de naissance :  27 septembre 1940
Lieu de naissance :  Pittsburgh (Pennsylvanie - USA)
Décès : 13 décembre 2019 à 4 heures du matin
 Lieu : Prison de San Quentin
Sexualité :  Hétérosexuel
QI : 138
Type de tueur :  Organisé
Partenaire : Roy Norris
Type d'arme utilisé : pics à glace, cintres, crochet, marteau 
Trophée : enregistrement des viols, photos, bracelets
 
Modus operandi : Avec son complice, à bord de sa camionnette, il repérait une jeune fille
seule et l'enlevait. Une fois à l'intérieur, il proposait de la marijuana ou une boisson
pour l'amadouer, puis l'attachait avec du ruban et la torturait pour qu'elle crie avant de la violer
et de la tuer.

 Les faits

 Lawrence Bittaker est connu avec son co-assassin sous le nom des "Tool Box Killers" pour avoir violé, torturé et tué cinq adolescentes sur une période de cinq mois en 1979. Reconnu coupable, il a été condamné à mort et purge sa peine à la prison de l'Etat de San Quentin.

Lawrence-bittaker-jeune-psycho-criminologie.com

 Jeunesse

 Lawrence Sigmund Bittaker est né à Pittsburgh, Pennsylvanie, le 27 septembre 1940. Abandonné par ses parents biologiques il est adopté dans la foulée par George Bittaker, un employé d'une usine aéronautique et sa femme. La nouvelle famille déménage souvent durant l'enfance du jeune Lawrence au gré des mutations de George : Floride, Ohio et Californie.

Lawrence-bittaker-tueur-en-serie-psycho-criminologie.com

 Premières arrestations


 Très jeune, Lawrence va flirter avec la délinquance. Il a en effet à peine 12 ans quand il est pris pour un vol à l'étalage. Les quatre années suivantes vont voir son casier judiciaire juvénile s’agrandir en délits. Plus tard, il dira que tout cela était le fait d'une compensation du manque d'amour de ses parents.

 En 1957, il a 17 ans et quitte l'école dans laquelle il végète. Les études ne l'intéressent pas (il a cependant un QI de 138) et il préfère continuer à commettre des délits. Il est arrêté pour un vol de voiture à Long Beach, délit de fuite et évasion. Il part en prison à la California Youth Authority et en ressort deux ans plus tard. La même année, il est reconnu coupable de vol de voitures à travers plusieurs Etats et est condamné à purger 18 mois dans une prison fédérale. Il est transféré d'Oklahoma au centre médical américain de Springfield dans le Missouri pour bon comportement.

Lawrence-bittaker-empreintes-psycho-criminologie.com


 En 1960 il est libéré et découvre que ses parents adoptifs sont partis s'installer dans un autre état et l'ont désavoué. Il ne les reverra jamais. Lawrence Bittaker est tout naturellement arrêté au mois de décembre pour vol qualifié et condamné à une peine entre 1 et 15 ans en prison d'état.
 A 21 ans, il est diagnostiqué psychotique, borderline et probablement ayant un fond paranoïde. Le psychiatre trouve qu'il est très manipulateur et a en lui une hostilité refoulée. Un comportement impulsif lui est également reconnu.
 En 1963, il est libéré sur parole après avoir purgé 1/6ème de sa peine, soit deux ans. Lawrence Bittaker ne reste pas longtemps dehors puisqu'il est de retour en prison pour avoir violé sa liberté conditionnelle et vol. Il subit des examens psychiatriques supplémentaires menés par deux psychiatres indépendants qui confirme le diagnostic de psychopathe borderline, incapable de reconnaitre les conséquences de ses actes avec un sentiment d'importance personnel élevé. Il lui est alors prescrit un antipsychotique, et est relâché dans la nature un an plus tard.

 Il ne lui faut que quelques semaines pour violer sa parole et être convaincu de vol à main armée et de fuite. Il écope cette fois-ci de 5 ans.

 En 1970, il est libéré après trois ans d'emprisonnement et se fait arrêter en mars 71 pour violation de parole et cambriolage.
 En octobre, il est condamné pour les deux chefs d'accusation à une peine supplémentaire de six mois à quinze ans.
 En 1974,  à sa sortie, la spirale continue et il retourne en prison pour voie de fait avec intention de commettre un meurtre. Lawrence Bittaker a volé de la viande dans un magasin et poignardé un vendeur qui l'a poursuivi sur le parking. Après l'agression, Il tente de s'enfuir, mais seulement deux employés du magasin lui mettent la main dessus et le livrent à la police. La victime, Gary Louie survit et Bittaker est envoyé à la California Men's Colony de San Luis Obispo.
 En prison, il a un entretien avec un psychologue, Ronald Markman. Cet entretien doit déterminer si Lawrence Bittaker est fou ou non.
 Markman confirme que Bittaker est un sociopathe.

Lawrence-bittaker-roy-norris-psycho-criminologie.com

Roy Norris

 En 1978, Lawrence Bittaker y rencontre un autre détenu, Roy Norris, un habitué des gangs de motards et du commerce de drogues en contrebande. Les deux hommes deviennent les meilleurs amis du monde et décident qu'ils sont en quelque sorte des âmes sœurs. Bittaker empêche Norris de se faire attaquer deux fois par d'autres détenus. Les deux hommes partagent les mêmes fantasmes de domination à travers le viol et la torture. Ils fomentent dès lors un plan qui consiste à attaquer et assassiner des adolescentes dès que leur sortie de prison arrivera.
 Ce fantasme partagé va évoluer pour se transformer en une sorte de liste : tuer une fille par année croissante, c'est-à-dire âgée de 13 à 19 ans. Leur but final étant que l'ont parle d'eux et deviennent célèbres.

Lawrence-bittaker-camionnette-psycho-criminologie.com
Lawrence-bittaker-intérieure-camionnette-psycho-criminologie.com


 La même année, Bittaker sort le 15 octobre 1978 et emménage à Los Angeles. Il achète une camionnette de fret qu'il baptise "Murder Mack" (sans fenêtre et avec une grande porte coulissante côté passager) et trouve un travail en tant que machiniste qualifié. Ce travail lui rapporte près de 1000 dollars par semaine et lui permet de se lier avec plusieurs personnes de son voisinage. Ceux-ci le perçoivent comme une personne généreuse et serviable qui fait des dons à l'Armée du Salut (il achète de grandes qualités de fast-food et de vin).
 Bittaker est particulièrement populaire parmi les ados de la localité à qui il donne de la marijuana et de la bière.
 
 Le 15 février 1979, Roy Norris est libéré à son tour et prend un emploi d'électricien. Lawrence Bittaker lui écrit et arrange leur rencontre dans un hôtel bas de gamme du centre-ville.
 Jusqu'au mois de juin, les deux hommes vont inspecter la région à la recherche d'un endroit où ils pourront tuer leurs futures victimes. Ils tombent d'accord sur un endroit au sein des montagnes San Gabriel.

Les montagnes San Gabriel

 

 

Lawrence-bittaker-cindy-schaeffer-victime-psycho-criminologie.com

 Les meurtres

 De février à juin 1979, les deux hommes ramassent plus de 20 auto-stoppeuses qu'ils n'agressent pas. Ces cas leur permettent d'affiner leur technique de "pêchage" et de trouver des endroits isolés. Le 24 juin 1979, Norris et Bittaker trouvent leur première victime. Elle s'appelle Lucindy Lynn Schaeffer, a 16 ans, et a été emmenée dans la camionnette. Cindy a été vu pour la dernière fois en train de quitter une réunion de l'église presbytérienne à Redondo Beach.
 Norris a installé dans la camionnette deux lits, y a placé des outils, des vêtements et une glacière remplie de bière et de boissons non alcoolisées. Vers 11 heures ce jour-là, les deux hommes se sont rendus à la plage, ont bu de la bière, fumé de l'herbe et flirté avec des filles avant de voir en retournant à leur véhicule, leur future victime, une petite blonde.
 Ils enlèvent Lucindy "Cindy" Schaeffer.
 Bittaker monte la radio à fond, alors que Norris lui bâillonne la bouche et lui lie les chevilles et les mains. Ils conduisent ensuite la jeune fille au milieu des montagnes avant de la violer à tour de rôle. Cindy avant d'être étranglé avec un cintre et une pince à étau, demanda un peu de temps pour prier. Son corps, enveloppé dans un rideau de douche, fut ensuite jeté dans le canyon.

 Le 8 juillet, deux semaines plus tard, ils enlèvent Andrea Joy Hall, 18 ans qui faisait de l'auto-stop sur la côte du Pacifique. Bittaker lui offre une boisson gazeuse avant que Norris ne se jette sur elle. Au bout d'un combat acharné, il parvient à la maîtriser en lui tordant le bras derrière le dos. Il la bâillonne ensuite avec du ruban adhésif et lui attache les poignets et les chevilles. Elle aussi est emmenée dans le fourgon à San Gabriel avant d'être violée trois fois et de se voir obligée à leur faire des fellations. Norris et Bittaker prennent des photos d'elle alors qu'elle cherche à se débattre. Quand elle commence à crier, Bittaker la poignarde deux fois avec un pic à glace une fois dans chaque oreille. Elle est ensuite étranglée et son corps jeté en bas d'une falaise.

Lawrence-bittaker-jackie-gilliam-victime-psycho-criminologie.com

 Le 3 septembre, ils enlèvent leurs 3ème et 4ème victimes le long de l'autoroute de la côte pacifique. La première s'appelle Jacqueline Leah Lamp, 13 ans, et la seconde Jackie Gilliam, 15 ans. Les deux jeunes filles comptaient se rendent à la plage et faisaient de l'auto-stop quand elles se sont faites enlevées. Les deux hommes leur font fumer de la marijuana, leur offrent des boissons. Leah comprend ce qui est sur le point de se passer et tente de s'enfuir en ouvrant la porte coulissante. Norris l'a frappe à l'arrière de la tête avec un sac rempli de plomb, puis maîtrise Jackie Gilliam.
 Il les ligote ensuite. 
 Les deux jeunes filles sont retenues deux jours. Bittaker et Norris vont les violer tour à tour et les torturent tout en enregistrant leur méfait à l'aide d'un magnéto. Ils prennent également de nombreuses photos d'elles, nues. Norris tue ensuite Leah Lamp à l'aide d'une batte de baseball et Bittaker poignarde Gilliam dans les deux oreilles avant de l'étrangler et de lui frapper la tête 7 fois avec une masse et de lui arracher un mamelon avec la pince à étau.
 Ils jettent ensuite les corps depuis la falaise. 
 

Lawrence-bittaker-leah-lamp-victime-psycho-criminologie.com

 Le 31 octobre, alors qu'ils roulent sur la section Sunland-Tujunga de la San Fernando Valley, ils prennent en auto-stop devant une station-service celle qui sera leur dernière victime Shirley Ledford, 16 ans. La jeune fille aurait accepté de monter à bord de la camionnette car elle connaît Bittaker qui fréquente le restaurant où elle travaille de temps en temps. Les deux hommes lui offre de la marijuana qu'elle refuse. Ils la conduisent dans un lieu isolé et la ligote avec du ruban de construction. Norris conduit ensuite pendant plus d'une heure durant laquelle Bittaker gifle la jeune fille, se moque d'elle, la frappe avec ses poings pour qu'elle se mette à crier plus fort.
 "Quel est le problème, tu n'aimes pas crier ?" lui hurle-t-il.
 Shirley se met à pleurer et le supplie de ne pas la toucher. En réponse, il lui ordonne de crier à nouveau aussi fort que possible puis la frappe alternativement avec un marteau, la torture avec la pince, la viole et la sodomise. Il enregistre ses plaintes sur le magnétophone avant de changer sa place avec Norris. Celui-ci prend le marteau en main et la frappe à plusieurs reprises sur le coude gauche pour qu'elle continue à crier et pleurer.

Lawrence-bittaker-shirley-ledford-victime-psycho-criminologie.com
Shirley Ledford


 Après environ deux heures de captivité, il décide de la tuer et l'étrangle avec un cintre qu'il serre à l'aide des pinces à étau. Les deux hommes décident de se débarrasser du corps sur la pelouse d'un quartier résidentiel près de la plage Hermosa pour voir la réaction de la presse.
 Le corps est retrouvé le lendemain par un jogger.
 L'autopsie révèle qu'en plus d'avoir été violée, elle est morte par strangulation après avoir subi un important traumatisme au visage, à la tête, aux seins et au coude gauche. Ses organes génitaux et son rectum ont été déchirés. Un doigt de sa main gauche a été sectionné
.

Lawrence-bittaker-crime-psycho-criminologie.com

 Arrestation

 Roy Norris retrouve un individu qu'il a connu en prison, Jimmy Dalton, et lui parle des meurtres. Il lui révèle qu'ils ont tenté de commettre trois enlèvements de plus sans succès et lui avoue qu'ils ont relâché Robin Robeck qu'ils ont violé.
 Après avoir entendu les aveux, Dalton s'informe auprès de son avocat qui lui enjoint de tout révéler aux autorités. Ce qu'il fait aussitôt en parlant à l'inspecteur Paul Bynum, de Redondo Beach.
 L'inspecteur se rend chez Robin Robeck avec plusieurs photographies. Celle-ci reconnait sur les clichés les visages de Bittaker et de Norris comme étant ses agresseurs. Elle lui fait savoir que les deux hommes l'ont enlevé le 30 septembre.

Lawrence-bittaker-audience-jury-psycho-criminologie.com


 En reliant Lawrence Bittaker et Norris au viol de Robin Robeck, la police de Hermosa Beach place Norris sous surveillance. Quelques jours plus tard, les agents de police le voient trafiquer de la marijuana et l'arrêtent le 20 novembre 1979 pour manquement à sa liberté conditionnelle. Le même jour Bittaker est lui aussi arrêté.
 Une perquisition a lieu dans l'appartement de Bittaker. La police découvre plusieurs photos des victimes, sept bouteilles de divers matériaux acides. A l'intérieur de sa camionnette, elle met la main sur une masse, un sac en plastique rempli de plombs, un livre expliquant comment localiser les fréquences radio de la police, un pot de vaseline, deux colliers (appartenant aux victimes), et des cassettes audio.
 A l'intérieur de l'appartement de Norris, la police trouve un bracelet ayant appartenu à Shirley Ledford, 500 photos d'adolescentes prises pour la grande majorité sans le consentement de celles-ci.
 Le 30 novembre, Norris comparaît devant les inspecteurs Gray et Bynum ainsi que devant un juge en audience préliminaire concernant le viol du 30 septembre. Mis devant le fait accompli et les preuves, il avoue sa participation aux meurtres, aux viols et aux kidnappings.    Très vite, il blâme Lawrence Bittaker et le charge. En retour, le procureur accepte de négocier avec son avocat un plaidoyer.
 Les deux hommes sont ensuite accusés de cinq chefs de meurtre, de vol qualifié, de viol forcé, de perversion sexuelle, de complot criminel, d'enlèvements.

Lawrence-bittaker-audience-tribunal-psycho-criminologie.com

 

 Procès

 Février 1980, le procès de Bittaker a lieu. Le procureur demande la peine de mort à son encontre. Au cours du procès, le meurtrier ne montre aucun remords et répond à peine aux questions du juge. Le 24 avril, il est inculpé de 29 chefs d'accusation d'enlèvement, de viol, de sodomie et de meurtre, en plus de diverses accusations d'association de malfaiteurs et de possession d'arme à feu, de chef d'accusation de complot en vue de commettre un meurtre datant de décembre 1979, dans lesquels il avait tenté de persuader deux détenus à leur libération d'aller assassiner Robin Robeck.  

 Le 17 février 1981, le jury finit de délibérer après trois heures et prononce 26 verdicts de culpabilité pour le viol, la torture, l'enlèvement, et les meurtres.
  Bittaker est condamné à mort le 24 mars 1981. Le juge Thomas Fredericks inclus une condamnation de 199 ans au cas où la peine de mort soit commuée afin de s'assurer qu'il ne sortira jamais de prison.

 Bittaker a fait appel de sa déclaration de culpabilité et de sa peine, invoquant des erreurs de procédure telles que la validité des mandats autorisant la fouille de sa fourgonnette, de sa chambre de motel et le renvoi par le juge d'une femme initialement embauchée au stade de la sélection du jury pour conseiller l'avocat de la défense. Néanmoins, l'appel de Bittaker fut rejeté le 22 juin 1989, le tribunal jugeant que les erreurs de procédure étaient mineures et - compte tenu des preuves solides contre Bittaker - n'affectaient pas le verdict général.

Lawrence-bittaker-audience-psycho-criminologie.com

 

 Plus tard, il écrit un livre "The last ride" qui illustre son partenariat avec Roy Norris ainsi que des détails sur leur tuerie.

 Lawrence Bittaker a accordé plusieurs interviews dans le couloir de la mort. À ce jour, il n'a jamais exprimé de remords pour ses crimes et déclare n'avoir pour seul remords que le fait que lui et Norris aient été arrêtés. Depuis son incarcération, Bittaker a intenté plus de 40 poursuites pour des questions aussi anodines qu’un biscuit brisé et de sandwichs broyés par la cafétéria de la prison. 

 Depuis 2007, Lawrence Bittaker est toujours dans le couloir de la mort de la prison de San Quentin. 

 Roy Norris, incarcéré au centre correctionnel Richard J. Donovan a lui, écopé de la prison à vie. En 2010, il a fait une demande de libération conditionnelle qui a été refusée. Sa prochaine demande ne pourra se faire qu'en 2020.

 La bande audio enregistrée par Bittaker et Norris lors du viol et de la torture de Shirley Lynette Ledford reste en possession de l'Académie du FBI. La cassette audio est maintenant utilisée pour former et désensibiliser les agents du FBI à la réalité crue de la torture et du meurtre.

Lawrence-bittaker-prison-2012-psycho-criminologie.com

 

   Décès

    Lawrence Bittaker est décédé vendredi 13 décembre à 16 heures à la prison de San Quentin, à l'âge de 79 ans de mort naturelle.

 



   Le tueur en série Lawrence Bittaker "l'homme aux outils" est mort

 

©Toute reproduction du texte interdite

___________________________

Source :
Marcy Chojnacki, Ellen Danz - Department of Psychology, Radford University
- https://en.wikipedia.org/wiki/Lawrence_Bittaker_and_Roy_Norris
-  https://en.wikipedia.org/wiki/Lawrence_Bittaker_and_Roy_Norris

 

Tags : lawrence bittaker, lawrence bittaker et roy norris, lawrence bittaker et roy norris victimes, lawrence bittaker and roy norris polaroids, lawrence bittaker biographie, lawrence bittaker histoire, lawrence bittaker crimes, lawrence bittaker meurtres, lawrence bittaker case, lawrence bittaker dossier, lawrence bittaker serial killer, lawrence bittaker tueur en serie, lawrence bittaker torture, lawrence bittaker meurtres, lawrence bittaker interview, lawrence bittaker histoire, tueur en serie, tueurs en serie, serial killer, pycho criminologie, criminologie, profil, FBI, tueurs en serie usa, tueurs en serie americain, Lawrence bitaker, lawrence sigmund bittaker, les plus grands meurtriers de l'histoire, les plus grands tueurs en série, les tueurs en serie les plus prolifiques,
les plus grands tueurs en série américain, les plus grands tueurs en série américains, les plus grands tueurs etats unis, laurence bittaker, lawrence bittaker wiki, lawrence bittaker wikipedia, laurence bittaker wikipedia, lawrence bittaker amazon

Voir les commentaires

<< < 1 2