Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #lauren salzman catégorie

Publié le par AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE
Publié dans : #2019, #Proces, #Secte NXIVM, #Secte Nexium, #Keith Raniere, #Lauren Salzman

 

Suite et fin du contre-interrogatoire de Lauren Salzman fait par l'avocat de Keith Raniere, Marc Agnifilo.

 

A : … Je veux que nous nous concentrions sur DOS. Vous avez dit ici que vous ne deviez pas dire aux esclaves de DOS que Keith Raniere l'avait créé, c'est exact ?

S : oui.

A : Keith a créé chaque partie du programme NXIVM, n'est-ce pas?

S:  oui, il l'a fait.

A : Keith était à l’origine de toutes les idées créatives de NXIVM ?

S : oui.

A : C’était l’idée de Keith, par exemple, de créer le groupe de femmes Jness ?

S : oui, c’est vrai.

A : L’idée de Keith était de créer une salle Jness, n’est-ce pas?

S : oui.

A : Keith a créé chaque module? [un module est une séance d’entraînement de deux heures dans NXIVM]

S : Oui.

A : Keith a créé chaque partie des cours de NXIVM, n'est-ce pas?

S : oui.

A : Il a tout créé. Si quelque chose avait un contenu créatif dans ESP ou NXIVM, Keith le créait.

S : Oui.

A : Et il y avait différentes sociétés au sein de NXIVM, n'est-ce pas?

S : oui.

A : Ultima et ce genre de choses, Keith a-t-il créé ces œuvres également?

S : oui.

A : Quelqu'un d'autre en dehors de Keith a-t-il créé quelque chose ?

S : non

A : DOS a emprunté des concepts bien connus qu'on trouvait jusqu'ici dans NXIVM, n'est-ce  pas ?

S : Oui.

A : La garantie était un concept bien connu dans NXIVM, n'est-ce pas?

S :… oui

A : Bien avant la création de DOS,… les garanties existaient et c'étaient quelque chose que vous connaissiez quand vous passiez au niveau supérieur intensif.

S :  Oui. Mais cela n’a pas été utilisé de cette façon, [comme chantage ou comme garantie destructive] mais oui. Le but de la garantie était alors noble.

A :… quel rôle ce concept d’engagement a-t-il eu dans le programme de base de NXIVM ?

S :  Au moment où vous preniez l’engagement, vous ne saviez peut-être pas à quel point il serait difficile de le respecter, mais deviez le faire quoi qu'il se passe.

A : … le concept d'engagement, tout cela faisait partie de… DOS… correct?


S : Correct.

A : … Est-ce que quelqu'un d'autre dans NXIVM a participé à la création de concepts tels que la garantie, l'engagement, autrement que Keith Raniere ?

S :  Non, mais la façon dont nous parlions de DOS leur laissait à penser que c'était autre chose que NXIVM. Nous avons avons introduit des pratiques  liées au yoga… et à d'autres choses…… il y avait beaucoup d'efforts faits pour démontrer que ce n'était pas uniquement la création de Keith. Mais nous devions obtenir de Keith l'autorisation d'utiliser certains de ses outils. Nous utilisions beaucoup d’outils sous DOS qui n’avaient rien à voir avec ESP, y compris des choses très mystiques qui étaient très anti-ESP….

A : Et rien n'a jamais été créé, aucune entreprise, aucun concept, aucun projet majeur, par quelqu'un d'autre que Keith?

S : C’est exact.

A : Mais les maîtres en première ligne de DOS savaient que Keith était à l'origine de DOS parce qu'il l'avait créé avec certains d'entre eux, n'est-ce pas?

S :  oui.

A : Mais certains membres de DOS qui n'étaient pas des maîtres de première ligne savaient également que Keith était impliqué dans DOS, n'est-ce pas ?

S : oui, c’est vrai.

A : Et certains de vos esclaves savaient que Keith était impliqué ?

S : Oui.

A :  Et au moins une de vos esclaves a reconnu que la marque était les initiales de Keith.

S : C'est vrai… et cette esclave DOS a eu un certain nombre de problèmes avec cela parce que son père… était un éleveur, et il lui a dit… c'est ce que nous faisons aux vaches… nous les marquons avec nos initiales et cela montre qu'elles sont notre propriété. C'est devenu un problème pour elle.

A : Et la marque ressemblait à un K, n'est-ce pas?….

S : Oui, mais retourné.

[Agnifilo montre à Lauren une image de la marque de l'un des esclaves de DOS]

A :… C’est la marque, non?

S : de côté, oui.

A : Vous aviez six esclaves, n'est-ce pas?

S : oui.

A : Keith a-t-il déjà couché avec l'une de vos esclaves?

S : Non, pas à ma connaissance.

A : Est-ce que cela est apparu comme une possibilité ? Keith vous a-t-il jamais dit quoi que ce soit à propos d'un éventuel contact sexuel avec l'une de vos esclaves?

S : Seulement si je commandais à Sarah [qui est mariée] d'avoir des relations sexuelles  ou d'avoir des enfants avec quelqu'un d'autre que son mari, elle devait le faire….

A :… Il y avait une inquiétude à propos des personnes mariées dans DOS, n'est-ce pas?

S : Il y avait eu un débat à ce sujet avant mon arrivée.

A : Et le problème était que DOS impliquait un engagement à vie, n'est-ce pas?

S : …. Je n'ai pas participé à ces discussions. Pour moi, si vous avez un engagement envers quelqu'un que vous avez l'intention de garder, comme un mari, un époux ou un partenaire, et que vous prenez ensuite cet engagement à vie, par exemple à travers DOS, ce nouvel engagement implique de ne pas respecter le premier engagement. C’est incohérent.

A : Keith n'a jamais dit que Sarah devait coucher avec quelqu'un d'autre que Nippy, son mari, n'est-ce pas?

S : correct.

A : La conversation que vous avez eu avec lui à ce sujet était une conversation théorique, étant donné qu'elle était mariée, n'est-ce pas?

S : C'était une conversation théorique….

A : Et à votre connaissance, aucune personne mariée n'a jamais été informée ou invitée a avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint ? Et aucune de vos esclaves n'a été confronté à ce choix, à une directive ou une suggestion à faire l'amour avec qui que ce soit ?

S : Correct. Mais j'ai appris, après mon accusation, qu'il y avait une partie secrète dans DOS pour tout ce qui était sexuel. Si je l'avais su, je ne l'aurais pas appuyé. 

A : Les exercices de préparation qui avaient lieu à l'intérieur de DOS avaient-ils pour but de punir les gens ?

S : Je ne crois pas que la préparation était conçue pour punir, non.

A : La préparation n’a pas été conçue pour épuiser les gens ?

S :… non

A : Vous ne vouliez pas que les membres soient épuisés et faibles ? Ce n’était pas le but du DOS, de les rendre épuisés et faibles?

S : Je ne pense pas que le but était de les rendre épuisés et faibles. Je pense que le travail que l'on faisait pour DOS nous fatiguaient. J'étais moi-même épuisée la plupart du temps.

A : C'était un programme exigeant?

S : oui.

A : d'accord. C'était censé rendre les gens plus forts, correct?

S : C'était la théorie, oui.

A : Faire partie d’une équipe bien huilée capable de se mobiliser rapidement au pied levé ?

S : Oui.

A : Et juste pour être clair, le fait de divulguer une "garantie" sous DOS n’était pas lié au fait qu'une personne manquait de préparation ? Si vous n'étiez pas prêt, vous aviez une pénitence?

S : Oui.

A : Les pénitences pouvaient être une douche froide, exact ?

S : oui. Si la personne n'était pas obéissante

A :  D'accord. Donc, il y avait des problèmes de préparation  sous DOS ?

S : Oui, tout le temps sous DOS.

A : Avez-vous déjà dit à l'une de vos esclaves que si elle n'était pas prête, vous libériez sa garantie ?

S : Non, je n'ai jamais dit ça.

A : À votre connaissance, est-ce que quelqu'un l'a déjà dit ?

S : Je leur ai dit que si elles n'étaient pas prête, cela affecterait leur vie et, par exemple, je pouvais les enfermer dans une cage.

A : D'accord. Et c’est une pénitence extrême, mais ce n’est pas la libération de la garantie, correct ?

S : correct.

A : … Certaines des pénitences étaient des douches froides, n'est-ce pas?

S : oui.

A : Rester dehors quand il faisait froid aussi ?

S : oui.

A : Rester dans la neige?

S : Oui. 

A : Vous avez dit que l'une des choses qu'une esclave de DOS devait faire s'était de prendre soin de son maître, correct?

S : Correct. 

A : Vous avez dit que Keith voulait recruter pour DOS en dehors de NXIVM ?

S : Exact.

A : Il ne voulait pas simplement des personnes de NXIVM dans DOS; il voulait aussi d'autres personnes dans DOS?

S : C’est correct.

A : Et il ne voulait pas que DOS soit simplement une autre division de NXIVM…?

S :… il voulait des gens en dehors de NXIVM.

A : Très bien. … Keith voulait des femmes puissantes et influentes dans DOS ?

S : oui.

A : … il voulait des personnes dans DOS qui pourraient faire de ce dernier une force d'influence qui se développerait dans la politique par exemple ?

S : oui, je crois qu'il l'a dit.

A : Et il a dit qu'il voulait que DOS soit quelque chose qui pourrait  jouer un rôle dans les élections ?

S : oui.

A : Il souhaitait que des milliers de gens rejoignent et fassent partie de DOS ?

S : Oui, il voulait que ce soit quelque chose d'important.

A : Et DOS devait être composé que de femmes, exact ? Les personnes recrutées dans DOS étaient toutes des femmes?

S : oui.

A : Il est donc juste de dire qu'il voulait que ce groupe soit puissant et influent pour les femmes ?

S : Je pense qu'il voulait un puissant syndicat de femmes. 

A :  Et il a parlé du fait qu’il s’agissait d’un groupe qui pourrait défendre les droits des femmes ?

S : Théoriquement.

A : Il parlait de DOS qui aurait peut-être un jour une influence sur la politique ?

S : oui.

A : Et à l'époque, vous avez cru en tout cela ?

S : Oui.

A : En 2017, 2018, vous pensiez que c'était une bonne chose?

S : … oui

A : d'accord. Vous pensiez pouvoir participer à la construction de quelque chose de merveilleux et d’important?

S : C'est pourquoi j'ai rejoins DOS, parce que je voulais faire quelque chose de bon et d’important.

A : D'accord.

S : Et je voulais être plus forte.  

A : Devenir plus forte, vous affirmer comme Lauren Salzman à travers DOS?

S : oui.

A : Vous avez choisi des personnes comme esclaves ?

S :  oui.

A : Et lorsque vous les avez choisis, vous les avez choisis pour vous aider, pour les aider et pour aider DOS ?

S : oui.

[Discussion à propos de son amie Rosa Laura Junco et le fait qu'elle l'ait persuadé de rejoindre DOS et d'être tatouée]

A : Et elle vous a dit que le marquage était un moyen de symboliser le fait de vaincre la douleur  ?

S : oui.

A : C'est  un concept qui avait une signification particulière pour vous?

S : oui.

A : Dites pourquoi au jury.

S : … Il y avait un programme spécifique appelé douleur humaine, qui consistait à endurer la douleur, et qui disait que nous connaissions la profondeur de notre amour à travers la douleur que nous endurions. Je croyais en ce principe. Je croyais vraiment que pour l'enseigner aux autres, je devais le subir moi-même.

A :  Et vous vouliez être marquée, correct?

S : Je ne dirais pas que je voulais être marquée en tant que tel, mais je voulais faire ce qu'il fallait pour faire partie de ce groupe et prouver à Keith que j'étais le genre de personne qui était engagée dans le mouvement. Et si la marque était le moyen de le prouver, alors je voulais être marquée.

A : Rosa Laura vous a dit que vous seriez une esclave parmi d’autres et que les esclaves partagent tout ?

S : oui.

A : Et c’est une idée qui vous a plu à l’époque, correct?

S : C’était une idée qui m’avait séduite à l’époque.  Keith m’avait aussi dit que c’était l’idée que je ferais toujours partie de ce groupe [les sept esclaves de première ligne]… Quand je suis entrée dans le groupe, Rosa Laura m'a dit "c'est incroyable, vous allez aimer ça, ça va être génial", puis d'un coup, j'ai commencé à réaliser qu'il y avait des problèmes dans le groupe.

A : Donc, à un moment donné, vous avez eu une conversation avec Allison Mack…  vous avez eu certaines inquiétudes à propos de DOSAllison était au contraire très positive concernant DOS et vous avez donc eu une conversation?

S :  Quand j'ai appris que Marianna était enceinte, j'ai appelé Allison et je lui ai dit… «Je veux que tu me rappelles pourquoi je fais ça, parce que fondamentalement, je ne suis pas d'accord avec ce qui vient de se passer» [Keith venait d'avoir un bébé avec quelqu'un d'autre après lui avoir promis pendant des années qu'il en aurait un avec elle]…

A :  D'accord. Vous avez donc appelé Allison parce que vous avez découvert que Marianna,  était enceinte?

S : … pas parce que j'ai découvert que Marianna était enceinte, [mais] parce que Keith m'avait invité à DOS, persuadé qu'il voulait relancer notre relation et qu'ainsi nous serions proches. Il m'a persuadé de rentrer dans Dos, de donner mon vœu et mon engagement à vie puis une fois que ce fut fait, il m'a dit que Marianna était enceinte de lui. Cela a remis en question tout mon engagement pour lui. Je voulais partir.

A  : Avez-vous pensé que Keith  libérerait votre garantie pour vous faire du mal ?

S :  Je pensais que Keith ferait ce qu'il penserait être juste ou éthique…. s'il pensait que l'éthique était de libérer la garantie, alors il le ferait… quand des gens sont partis, il a demandé si nous devions libérer des garanties  à leurs sujets et nous avons décidés de ne pas le faire parce que ce serait mauvais de les divulguer, car cela validerait les allégations qui avaient été faites à notre encontre. Si les circonstances avaient été différentes et que ces allégations n'étaient pas dites, il les aurait peut-être publié. 

A : Aucune garantie n'a jamais été libérée, pas une fois ?

S : correct.

A : Jamais ?

S : correct.

A : Pour toutes les personnes qui ont quitté DOS, pas une seule  garantie n'a été libérée, correct?

S : Correct, mais pour autant que je sache, une seule personne a quitté DOS avant que tout ne soit rendu public.

A : oui. Et cette personne est partie avant le 17 mai, avant que tout ne soit rendu public ?

S : correct.

A : Et la garantie de cette personne n’a pas été libérée?

S : correct.

Lire Partie 1   

Lire Partie 2   

_______________________________________________

Référence : Frank Parlato - https://frankreport.com/2019/06/11/art-3-lauren-salzman-cross-examination-stopped-by-judge-laurens-pain-over-not-having-child/

Tags : Nexium Contre-interrogatoire de Lauren Salzman au tribunal Partie 1Nxivm Contre-interrogatoire de Lauren Salzman au tribunal Partie 1, Nexium contre-interrogatoire de Lauren Salzman, témoignage lauren salzman, nexium, nxivm, secte nxivm, procès nxivm, procès nexium, keith raniere lauren salzman, le meilleur site de psycho-criminologie, le meilleur site de criminologie, les meilleurs sites de criminologie

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>