Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #joseph james deangelo catégorie

"Joseph De Angelo, the golden state killer" "www.psycho-criminologie.com"

 

En préparation de la condamnation
du tueur de Golden State,
le procureur de district demande à la communauté
de venir partager leur ressenti sur l'affaire



La procureure Anne Marie Schubert invite les personnes qui vivaient dans la zone est de Sacramento pendant les méfaits de Joseph DeAngelo à lui dire comment ses crimes les ont affectées et à partager leurs histoires. 

Joseph DeAngelo, le Golden State Killer, 74 ans, a plaidé coupable en juin d'être responsable de 13 meurtres, de près de 50 viols et de dizaines de violations de domicile entre 1975 et 1986. Au fil des années, plusieurs surnoms lui ont été donné : 
- East Area Rapist
- Original Night Stalker
- Visalia Ransacker 
Il a fallu des décennies aux responsables pour relier tous ses crimes et pour que sa véritable identité soit enfin dévoilée.
La phase de condamnation de DeAngelo commence la semaine prochaine alors que les survivants et les proches des victimes témoigneront à partir de mardi.
Vendredi 21 août, DeAngelo sera condamné et on s'attend à ce qu'il obtienne la perpétuité sans libération conditionnelle.

"En prévision de cette condamnation, la procureure du district de Sacramento, Anne Marie Schubert, souhaite entendre les membres de la communauté de Sacramento qui ont vécu la terreur dans la région Est des années 1970", a déclaré le bureau dans un communiqué mardi.
Les gens sont invités à envoyer des réponses à cinq questions, répertoriées en ligne au procureur. Les histoires peuvent être partagées publiquement, mais les noms complets et les courriels ne seront pas partagés.

«Tous ceux qui ont vécu la terreur de sa frénésie criminelle en Californie ont été touchés», indique le communiqué. «Chacun a sa propre histoire.»

DeAngelo, qui a travaillé comme flic du milieu à la fin des années 1970, a terrorisé les Californiens pendant des décennies. Il a agressé sexuellement des femmes et des adolescentes qui étaient seules dans leur maison. Il a ensuite agressé des couples, ligotant souvent les hommes pendant qu'il violait leur partenaire. Dans certains cas, il a mis de la vaisselle sur le dos des hommes pendant qu'il violait les femmes, leur disant que si des plats se cassaient, il les tuerait tous les deux.


L'identité du tueur est restée un mystère jusqu'en avril 2018, lorsque l'analyse génétique a désigné l'ancien flic DeAngelo comme le principal suspect. Alors que les responsables prévoyaient initialement un procès, DeAngelo a accepté un plaidoyer pour éviter la peine de mort et a admis en juin 26 chefs d'accusation de meurtre, de viol et d'enlèvement. Il a également admis 62 infractions pour lesquelles il ne peut plus être inculpé en raison du délai de prescription.

 

_________________

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>