Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #john floyd thomas catégorie

Publié le par Psycho-criminologie
Publié dans : #Tueurs en série, #Années 70, #Années 80, #Etats-Unis, #Tueurs en série USA, #John Floyd Thomas
john-floyd-thomas-arrestation-portraits-psycho-criminologie.com

 

Nombre de victimes :  7, mais probablement 25
Type de victimes :  Femmes blanches âgées
Période : 1972-1986
Surnoms : L'étrangleur de Southland, le violeur du Westside  
Nom :  John FLoyd Thomas Jr 
Date de naissance :   26 juillet 1936
Lieu de naissance :  Los Angeles
Sexualité :   Hétérosexuel
Mariage :   Marié
Enfants :  Oui
Niveau d'études :   Lycée
Type de tueur :  semi organisé à motivation sexuelle
Type d'arme utilisé : étouffait ses victimes avec un oreiller ou un drap qu'il laissait sur place
 

john-floyd-thomas-premiere-arrestation-psycho-criminologie.com

 

 

 Les faits

 En 2009, la police arrête John Floyd Thomas, un homme de 72 ans, l'un des tueurs en série les plus prolifiques de l'histoire des États-Unis. L'homme, sur une période de 20 ans a violé et tué près de 30 femmes, mais ne fut condamné que pour 7.  Il purge une peine d'emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. 

 Jeunesse

 John Floyd Thomas naît à Los Angeles le 26 juillet 1936. Sa mère meurt quand il a 12 ans et il est alors élevé alternativement par sa tante, sa grand-mère et sa marraine.
 Tout au long de son enfance, il fréquente les écoles publiques de Los Angeles. A la sortie du lycée, il sert dans l'armée de l'air en 1956 pendant une brève période. Son supérieur notera dans son dossier qu'il était souvent en retard et présentait une allure négligée.
 A peine dehors, il est reconnu en 1957, à 21 ans, coupable d'infraction et de tentative de viol dans une villa de Los Angeles. Il écope de six ans d'emprisonnement et reste finalement enfermé jusqu'en 1966 pour avoir par deux fois violé sa libération conditionnelle.

 
elizabeth_mckeown-john-floyd-thomas-portrait-psycho-criminologie.com
Elizabeth Mckeown
 

 Les meurtres

 Les victimes sont des femmes d'âge mûr, entre 50 ans et 90 ans, qui ont été violées puis étranglées chez elle.

 John Floyd Thomas, alors tour à tour travailleur social, employé d'hôpital puis vendeur tue en novembre 1972, Ethel Sokoloff,  âgée de 68 ans vivant à Wilshire ; Cora Perry en septembre 1975 à l'âge de 75 ans ; Elizabeth McKeown, âgée de 67 ans, vivant à Westchester en février 1976 ; Maybelle Hudson en avril 1976. La femme, deux fois veuve était âgée de 80 ans. Elle a été battue, violée et étranglée dans son garage à Inglewood alors qu'elle revenait de la chorale ; Miriam McKinley en juin 1976 ; Evalyn Bunner en octobre 1976 et Adrian Askew, 85 ans en juin 1986.

 
ethel-sokoloff-john-floyd-thomas-portrait-psycho-criminologie.com
Ethel Sokoloff

 Dix-sept des victimes ont été retrouvées avec un drap ou un oreiller sur la tête. Toutes résidaient dans le quartier de Hollywood et aux alentours de celui-ci. Dans les années 70, les meurtres se succèdent et John Floyd Thomas fait les gros titres des journaux qui le surnomme "The Westside rapist" (le violeur du Westside). 
 En 1978, John Floyd Thomas est envoyé en prison pour cinq ans après avoir été reconnu coupable d'avoir commis un viol à Pasadena, dans la banlieue cossue de Los Angeles. Un témoin avait en effet noté son numéro de voiture garée devant le domicile de sa victime et a transmis l'information à la police.

 

john-floyd-thomas-carte-crimes-psycho-criminologie.com

 Avec cette arrestation, les meurtres prennent fin.
 A sa sortie de prison, en 1983 il déménage à Chino, dans le comté de San Bernadino et occupe un poste de conseiller à l'hôpital de la ville voisine de Pomona.  Cette année-là, les crimes reprennent. Cinq femmes sont retrouvées sans vie, chez elle, dans la région de Claremont, à 60 km de Los Angeles. Comme pour les premières, les victimes sont retrouvées avec un oreiller ou une couverture sur le visage. Malgré les similitudes, les policiers ne font pas le rapprochement entre les deux séries de meurtres. Les témoignages des personnes agressées et survivantes se contredisent pour certaines et la technologie de la police scientifique ne permet pas de lui mettre la main dessus. John Floyd Thomas retourne même dans la région où il a tué une femme vingt ans plus tôt et viole puis essaye de tuer la fille de son ancienne victime.
 La vague de crimes cesse à nouveau quand il trouve un emploi comme expert dans une compagnie d'assurance chez State Compensation Insurance Fund qui indemnise les travailleurs sociaux du secteur public de Glendale.

 
john-floyd-thomas-proces-psycho-criminologie.com
 

 Arrestation

 John Floyd Thomas attire l'attention des enquêteurs en automne 2008 quand il doit fournir un échantillon d'ADN dans le cadre d'une nouvelle mesure qui s'applique aux personnes reconnues coupables de crimes sexuels en Californie. Les autorités veulent effectivement constituées une base de données sur les délinquants de l’État de Californie. Au retour des résultats, la police l'arrête le 31 mars 2009.

 Thomas, âgé de 72 ans se trouve à ce moment-là dans son petit appartement du sud de Los Angeles. Ses voisins tombent de haut quand les policiers les interrogent. Chacun voyait en cet expert en assurances un retraité sans histoires qui aimait discuter de l'actualité et raconter des blagues.  L'animateur de radio, Earl Ofari Hutchison qui le croisait souvent dans le quartier dira de lui "Thomas avait toujours un sourire, et lançait des compliments à droite et à gauche. Il était au courant de l'actualité et aimait les discussions. Il est terrifiant d'imaginer que cet homme en apparence droit ait pu provoquer l'horreur et la tragédie dans autant de familles, et détruire autant de vies."

 Ses collègues diront de lui :  "Ce n'est certainement pas l'homme que nous connaissions. L'homme que nous avons engagé était toujours très agréable, très sympathique. Nous ne l'avons jamais vu perdre son sang froid. Jamais. Il était souriant et avait toujours un mot gentil".

 Les enquêteurs soupçonnent alors John Floyd Thomas d'être impliqué dans au moins 25 autres meurtres et examinent des affaires non résolues remontant jusqu'aux années 1950.

 Il est détenu sans caution le temps de l'enquête.

 
john-floyd-thomas-proces-photo-psycho-criminologie.com
 

 Inculpation

 Le 1er avril 2011, John Floyd Thomas plaide coupable de sept chefs de meurtre dans le cadre d'un accord visant à lui éviter la peine de mort pour le meurtre d'Adrian Askew.
 Il est condamné à la réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle et est incarcéré dans la prison d’État de Californie.

 

_________________________________________________________

Victimes :

- Ethel Sokoloff
- Elizabeth McKeown
- Cora Perry
- Maybelle Hudson
- Miriam McKinley
- Evalyn Bunner
- Adrian Askew

 

©Toute reproduction du texte interdite

Sources :

- https://en.wikipedia.org/wiki/John_Floyd_Thomas_Jr
- http://murderpedia.org/male.T/t/thomas-john-floyd.htm
- http://content.time.com/time/nation/article/0,8599,1895491,00.html

Tags : John Floyd Thomas l'étrangleur de Southland, John Floyd Thomas tueur en série, John Floyd Thomas tueur en série de Los angeles, John Floyd Thomas le tueur de vieilles dames, John Floyd Thomas the westside rapist, John Floyd Thomas le violeur du westside, John Floyd Thomas serial killer, John Floyd Thomas histoire, John Floyd Thomas Jr, john floyd thomas violeur, histoire de john floyd thomas, tueur en série américain, tueurs en série américain, tueur en série des années 70, tueurs en série des années 80, les plus grands meurtriers de l'histoire, les plus grands tueurs en série, les tueurs en serie les plus prolifiques, les plus grands tueurs en série américain, les plus grands tueurs usa, John Floyd Thomas wiki, John Floyd Thomas wikipedia, John Floyd Thomas amazon, les plus grands tueurs etats-unis

Voir les commentaires