Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #jeffrey dahmer catégorie

Michael Hernandez

 

 

Il était fasciné par les tueurs en série et il a tué.
Michael Hernandez avait à peine 14 ans quand il est passé à l'acte. Incarcéré à l'âge de 17 ans, il est mort en prison après avoir passé 14 ans en cellule.

Son affaire avait choqué les États-Unis. Nous sommes en 2004, Michael Hernandez tue Jaime Gough dans les toilettes de leur collège de Palmetto Bay (Floride). Le garçon, tout juste âgé de 14 ans a piégé celui qu'il considérait comme l'un de ses meilleurs amis et l'a poignardé, lui assénant pas moins de 40 coups de couteau dans la poitrine. Il était ensuite ressorti des toilettes et était retourné comme si de rien n'était en classe, le couteau caché dans son sac à dos.
Avant ce meurtre, il avait tenté de tuer un autre élève, également dans les toilettes.
C'est en découvrant le corps de Jaime, qu'un des professeurs a fait le rapprochement avec le sang que portait sur lui, Michael Hernandez. L'instituteur a alors immédiatement donné l'alerte qui a permis à la police d'appréhender le meurtrier.

 

Michael Hernandez - Jaime Gough
Jaime Gough

 

L'explication du meurtre ? 
Sa fascination pour les tueurs en série. Michael Hernandez était en effet fasciné par Ted Bundy et Jeffrey Dahmer. Et comme eux, il voulait faire parti du panthéon des tueurs en série, allant jusqu'à dresser une liste de personnes à éliminer dont sa propre sœur.
A son procès, il dira qu'il se voyait comme un épurateur envoyé en mission pour nettoyer la planète.

Prison à vie

C'est en 2008, alors qu'il a 17 ans que Michael Hernandez se voit infligé sa peine : la prison à vie. Il n'effectuera donc que 14 ans puisqu'il vient de décéder à seulement 31 ans la semaine dernière. Une vidéo du "Florida Departments of Corrections" le montre s'effondrant au sol, tout seul, excluant pour l'heure l'implication d'une tierce personne dans sa mort.

 

Maria Gough, la mère de Jaime Gough, a fait savoir à la presse qu'elle ne ressentait pas de joie particulière à l’idée que le tueur de son fils soit mort, «c’est juste triste», a-t-elle déclaré. Les parents ont rappelé avoir pardonné il y a longtemps au meurtrier. «Vous avez des choix à faire. Vous pouvez choisir la haine et la colère, mais cela ne vous laisserait pas en paix», a expliqué le père de Jaime Gough.
Andre Martin, le premier élève qui avait été ciblé par Michael Hernandez mais avait évité le pire est aujourd’hui devenu enquêteur auprès de la police de Miami-Dade. 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>