Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #herbert mullin catégorie

Publié le par psycho-criminologie
Publié dans : #Tueurs en série, #Tueurs en série USA, #Années 70, #Herbert Mullin
Herbert-mullin--arrestation-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com

 

Nombre de victimes :   13
Type de victimes :  un ami, un auto-stoppeur, une famille, campeur, etc.
(femmes et hommes de type caucasien - âge : 4 à 72 ans)
Période :   1972-1973
Noms :   Herbert William Mullin
Date de naissance :  18 avril 1947
Lieu de naissance :  Salinas, Californie
Famille :  1 sœur aînée, Patricia - Parents : Jean et Bill
Sexualité :  Bisexuel 
Études :  Niveau licence
Mariage :  Non
Enfants :  Non
Taille : 1m70
Poids :  55kg
Type de tueur :  schizophrène paranoïde, psychotique de type organisé
Type d'arme utilisé : arme à feu, couteau de chasse, batte de baseball 
Trophée :  La pochette de chapelet d'un prêtre
 
Modus operandi :  Se déplaçant en voiture ou à pieds, il tuait ses victimes au hasard
pour un mauvais mot ou pour une histoire ancienne. Il les abattait ou les frappait, puis
les poignardait. Il pouvait laisser les corps sur place ou les dissimulait en les découpant.

_______________________________________

Herbert-mullin-photo-proces-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com

 Faits

 Herbert Mullin est un tueur en série Américain qui a tué 13 personnes entre 1972 et 1973. Schizophrène, il était persuadé que s'il tuait des gens, cela empêcherait les tremblements de terre sur la côte californienne. Il a été condamné à la réclusion à perpétuité.

 

Herbert-mullin-portrait-young-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
 

 Jeunesse

 Né à Salinas, Mullin a grandi à Santa Cruz avec sa sœur aînée, Patricia et a passé quelques jours à l'hôpital avant ses un an pour une diarrhée.
 Quand il a 5 ans, la famille déménage dans une petite ferme à San Francisco.
 Son père, Bill, quelque peu strict avec ses enfants, mais juste, était un ancien soldat de la Seconde Guerre mondiale. Il n'hésitait pas à raconter à ses enfants ses exploits de guerre.
 Quand il a 16 ans, la famille redéménage et Herbert vit quelques temps chez son oncle et sa tante à Boulder Creek le temps que ses parents parviennent à trouver une maison à Felton, près de Santa Cruz.
 Populaire à l'école, Herbert Mullin a de nombreux amis et se montre brillant élève et un bon joueur au foot américain.
 Alors qu'il vient d'être diplômé de l'école secondaire de San Lorenzo Valley, un de ses meilleurs amis, Dean Richardson est tué dans un accident de voiture. Herbert est dévasté.  Pour lui rendre hommage, il construit un autel à sa gloire dans sa chambre et devient obsédé par la réincarnation.
 Une autre chose le tracasse dans sa vie : les tendances homosexuelles qu'il ressent alors qu'il a une petite-amie de longue date.
 Pendant quelques temps, il prend des cours d'ingénierie au Cabrillo College.

 

Herbert-mullin-joueur-de-football-college-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com

 Il quitte sa petite-amie, Loretta et prend un emploi en CDD en tant que chauffeur routier.  C'est durant cette période qu'il a sa première expérience avec la marijuana, puis avec le LSD.
 En janvier 1967, il se remet en couple avec Loretta et tous les deux décident de se fiancer. Herbert, durant l'été de la même année, s'intéresse de plus en plus à la religion et surtout aux préceptes orientaux.
 Diplômé après deux ans passés en apprentissage en ingénierie, il s'inscrit à l'université de San José pour y étudier la philosophie. Durant la même période, il se montre virulent contre la guerre du Vietnam et décide d'être objecteur de conscience et épouse le mouvement hippie.
 En novembre, il laisse tomber ses études.
 En janvier 1968, il a 21 ans et a sa première expérience homosexuelle. Deux mois plus tard, en mars, il quitte une nouvelle fois Loretta à qui il révèle être bisexuel.
 En avril, il est arrêté pour possession de Marijuana et écope d'une probation. Il trouve dans la foulée un travail comme gérant chez Goodwill industries et y reste neuf mois avant de démissionner avec la volonté de se rendre en Inde étudier le Yoga.

 

Herbert-mullin-photo-4-arrestation-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
 

 Il déménage finalement à Sebastopol, oubli l'Inde, et s'installe dans une caravane appartenant à sa sœur et son mari.
 Lors d'un dîner de famille, il se met à imiter chacun des gestes de son beau-frère et se fait interné dans un hôpital psychiatrique où il développe un comportement violent et irrationnel :   Il éteint des cigarettes sur sa peau, se jette au sol dans son appartement et pique des crises, hurlant auprès des passants.
 Son comportement qui inquiète est accentué par la prise de LSD et d'amphétamines.
 En traitement, on lui donne des anti-psychotiques après avoir été diagnostiqué schizophrène.

 Il ressort quelques mois plus tard et trouve un emploi dans une station de lavage. Il n'y restera que le temps d'un été avant de retourner chez lui et de menacer un garde-forestier avec un couteau. Pour condamnation, il lui est ordonné de recevoir un traitement et intègre un centre pour la prévention contre la toxicomanie à Santa Cruz. Il se distingue à nouveau en se rendant chez son ancien employeur à qui il dit entendre des voix et en faisant des avances homosexuelles à un de ses collègues.
 Son oncle le fait enfermer au centre psychiatrique de San Luis Obispo en raison de son trouble mental et du danger qu'il peut représenter pour les autres. Là, il est pris en charge par le psychiatre Joseph Middleton durant huit semaines qui lui diagnostique une schizophrénie paranoïde. Il assiste à une thérapie de groupe mais cache ses médicaments qu'il ne prend pas
.

 

tremblement de terre san francisco 1906
Tremblement de terre de San Francisco, 1906

 De nouveau dehors, Herbert Mullin trouve un travail de plongeur dans un Holiday Inn et emménage dans un hôtel bon marché grâce au service social de la ville. Son comportement rend les gens nerveux et il quitte l'endroit. Avec des amis, Herb et Pat Brown, il passe quelques jours de repos à Hawaï où il finit là encore en institution. Le psychiatre affine le premier diagnostique et y ajoute la problématique "schizo-affective".
 En janvier 1970, grâce à l'argent que ses parents lui envoient, il rentre chez lui.
 A peine arrivé, Herbert Mullin se fait arrêter par la police pour être sous l'influence de la drogue et en possession de Marijuana. En prison et privé de sa dose, il devient hyperactif et se met à chanter à tue-tête. La police le fait interner, mais les charges étant abandonnées, il est relâché.
 Il cherche alors à réintégrer l'université pour y étudier la psychologie, mais échoue aux sélections. Herbert blâme ses parents qu'il rend responsables de sa maladie mentale et change sa police d'assurance qu'il met au profit de l'UNICEF. Il retrouve un emploi de chauffeur toujours chez Goodwill Industries et a une relation homosexuelle.
 Il se rase alors la tête, entreprend un régime macrobiotique et maigrit.
 A nouveau il se fait prendre par la police pour possession de marijuana, mais là aussi les charges sont abandonnées. Herbert Mullin décide alors de déménager et se rend à San Francisco où il vit dans un appartement décrépi au milieu de zonards et de camés. Là, il rencontre Allan Hanson qui partage avec lui les croyances sur la réincarnation et se persuade qu'il a été choisi par Dieu pour faire quelque chose de spécial sur Terre.

 

Herbert-mullin-livre-einstein-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
Le livre lut par Herbert Mullin

 Il se met à lire de nombreux livres sur Leonard de Vinci, sur Einstein et constate qu'il est né le jour de la mort du grand Albert. Pour lui, ce n'est pas une coïncidence.
 En parallèle, il s'entraine à la boxe et intègre un club dont il se fait jeter quelques temps plus tard.

 

 En septembre 1972, Herbert Mullin retourne vivre chez ses parents. Son père s'emporte contre lui en constatant que son fils ne prend pas ses médicaments. C'est alors que la voix dans sa tête lui ordonne de le tuer et l'avertit qu'un tremblement de terre en Californie est imminent.
 Il prend un emploi comme garçon dans un restaurant le 12 octobre.
 C'est la veille de son premier meurtre.  

 

Herbert-mullin-photo2-arrestation-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com

 Les Meurtres

 Persuadé par ses voix que le tremblement de terre va arriver d'ici le 18 avril, le jour de son anniversaire, Herbert Mullin se persuade qu'il doit faire un sacrifice humain. Il a lu les témoignages des rescapés du tremblement de 1906 de San Francisco qui a fait 3000 morts. Un tremblement de terre qui a eu lieu le 18 avril... pour lui, ce ne peut pas être une coïncidence.

 

Herbert-mullin-decouverte-corps-Lawrence -White-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
 

 Le 13 octobre 1972, Herbert Mullin bat à mort, avec une batte de base-ball, Lawrence "Whitey" White, un SDF. L'homme, âgé de 55 ans, faisait de l'auto-stop quand Mullin s'est arrêté près de lui et lui a demandé de regarder ce qui n'allait pas dans son moteur. Herbert Mullin s'est imaginé que Lawrence White était comme Jonas dans la Bible et qu'il lui avait demandé de le tuer pour que les Californiens soient sauvés".
 Le corps de la victime a été retrouvé par les autorités dès le lendemain, mais aucun lien ne le rattacha sur le moment à Mullin.

 24 octobre 1972.
 La seconde victime sera Mary Guilfoyle, une étudiante de 24 ans du collège de Cabrillo. La jeune fille était en retard à un rendez-vous et s'est mise à faire de l'auto-stop quand elle est tombée sur son meurtrier. Mullin la prend dans son automobile puis la poignarde dans le dos et la poitrine. Il décide ensuite de disséquer son corps et d'en disperser les restes le long d'une route à flanc de colline.

 

Herbert-mullin-decouverte-corps-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com

 Dix jours plus tard, le 2 novembre, il se rend à l'église Sainte-Mary de Los Gatos et y confesse ses meurtres. Il s'imagine alors que le prêtre, le père Henri Tomei (un vétéran de la résistance française immigré aux États-Unis depuis huit ans) doit être le prochain sacrifié. Herbert Mullin décide alors de le tuer. Il le bat et le poignarde à mort dans le confessionnal alors même qu'un paroissien voit le corps du prêtre s'effondrer devant lui. Mullin s'enfuit à toute jambe. Le témoin le décrira aux autorités comme étant un grand jeune homme vêtu de vêtements sombres et de bottes noires. Le portrait-robot ne permet cependant pas de l'appréhender.

 

Herbert-mullin-Henri-Tomei-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
Le père Tomei

 Comme pour échapper à sa folie, il décide de rejoindre les Marines et passe dans ce sens des tests physiques et psychiatriques. Au vu des résultats, son intégration est refusée d'autant qu'il a à son compte plusieurs arrestations mineures pour comportement bizarre et perturbateur. Ce rejet alimente sa paranoïa et il s'imagine alors que derrière les militaires se cachent un groupe de hippies incapables de protéger le pays et de se sacrifier le moment venu.

 

Herbert-mullin-kathy-francis-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
 

 En décembre 1972, il achète un fusil après avoir lu "Einstein on peace", persuadé qu'il lui fallait une arme parce qu'il était un tiers scandinave et qu'en Suisse, chaque milicien possédait une arme pour se protéger. 

 En janvier 1973, Herbert Mullin décide d'arrêter la consommation de drogue qu'il accuse d'être à l'origine de ses soucis autant professionnels que mentaux. Il achète plusieurs armes à feu et décide de tuer l'ami de lycée qui lui a vendu autrefois de la marijuana, Jim Gianera
 Quand il se rend chez lui, le 25 janvier, il se rend compte que Jim n'habite plus à cette adresse.
 Qu'à cela ne tienne, il demande à la nouvelle propriétaire l'adresse de son "ami".
 Renseigné, il se rend chez lui et le tue ainsi que sa femme d'un coup dans la tête avant de poignarder leur corps à plusieurs reprises.
 Herbert Mullin retourne ensuite chez la nouvelle locataire de l'ancienne maison de Gianera et la tue à son tour ainsi que ses deux fils âgés de 9 et de 4 ans.
 Le mari de Kathy Francis, un trafiquant de drogue, est soupçonné un temps puis innocenté.

 Un profiler du FBI affirmera par la suite qu'Herbert Mullin a d'abord assassiné la famille Francis avant de tuer le couple Gianera. Rien, cependant ne le prouve.

 Un mois plus tard, en février 1973, Mullin se promène dans le parc national de Cowell Redwoods quand il voit quatre adolescents faire du parking. Il se dirige alors vers eux, engage la conversation et leur fait croire qu'il est un garde du parc. Il leur ordonne de s'en aller, arguant qu'ils polluent l'environnement. Ceux-ci refusent. Les garçons ne le craignent pas d'autant qu'ils ont avec eux un fusil de calibre .22.
 Dommage pour eux, car Herbert Mullin revient les voir dès le lendemain et les abats froidement avant de disperser leurs corps qui ne seront retrouvés que la semaine suivante.

 

Herbert-mullin-decouverte-des-corps-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
Découverte des corps

 Trois jours plus tard, le 13 février, Mullin passe en voiture près de la maison de Fred Perez en train de passer la tondeuse. Il s'arrête, recule, fais demi-tour et met en joug l'homme qu'il tue d'un coup de fusil. Il repart ensuite calmement devant plusieurs témoins qui vont noter la plaque d'immatriculation de son break. 

 Herbert Mullin est alors arrêté quelques pâtés de maisons plus loin.

 

Herbert-mullin-photo3-arrestation-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
 

 Procès

 Alors qu'il est au poste de police, Herbert Mullin ne cherche pas à cacher la vérité et reconnait ses crimes. Il avoue aux policiers que ce sont des voix dans sa tête qui lui ont dit de tuer tous ces gens afin d'empêcher un nouveau tremblement de terre catastrophique. Pour lui, le fait qu'il n'y ait pas de tremblement de terre en Californie tient au fait qu'il a sacrifié ces victimes.

 Le bureau du procureur du comté de Santa Cruz accuse Herbert Mullin de dix meurtres au premier degré. Son procès est ouvert le 30 juillet 1973. 
 Le procureur souligne le fait que Mullin a tenté de dissimuler ses traces et a prémédité ses meurtres. La défense quant à elle, met en avant la maladie mentale de leur client atteint de schizophrénie paranoïde.

 

Herbert-mullin-proces-1-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
 

 Le verdict du procès est prononcé le 19 août 1973.

 Mullin est reconnu coupable de meurtre au premier degré dans les meurtres de Jim Gianera et de Kathy Francis qui sont des assassinats prémédités.
 Il est reconnu coupable de meurtre au second degré pour les huit autres tueries.

 Le bureau de procureur de Santa Clara a ensuite poursuivi Herbert Mullin pour le meurtre d'Henri Tomei.
 Il a plaidé coupable pour meurtre au premier degré le 11 décembre 1973.  

 Il est condamné à la prison à vie et privé de liberté conditionnelle. Depuis, il est incarcéré à la prison de Mule Creek, à Ione en Californie.

 

 

Herbert-mullin-lettre-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
Lettre d'Herbert Mullin rédigée en prison

 

 

Victimes

  • Lawrence White, 55 ans - 13 Octobre 1972
  • Mary Guilfoyle, 24 ans - 24 Octobre 1972.
  • Henri Tomei, 64 ans - 2 Novembre 1972.
  • Jim Ralph Gianera, 25 ans - 25 Janvier 1973
  • Joan Gianera, 21 ans - 25  Janvier 1973
  • Kathy Francis, 29 ans - 25 Janvier 1973
  • Daemon Francis, 4 ans - 25 janvier 1973
  • David Hughes, 9 ans - 25 janvier 1973
  • David Allan Oliker, 18 ans - 6 Février 1973
  • Robert Michael Spector, 18 ans - Février 1973
  • Brian Scott Card, 19 ans - 6 Février 1973
  • Mark John Dreibelbis, 15 ans - 6 février 1973
  • Fred Perez, 72 ans - 13 Février 1973

 

Herbert-mullin-en-prison-tueurs-en-serie-psycho-criminologie.com
Herbert Mullin, en prison

 

 

©Toute reproduction du texte interdite

___________________________________________________________

Sources :
- Vernetta Watts, Virginia Douglas, Doreen DeWitt, Erin Walker, Kelly Thompson, Adam VanZandbergen. John Stacy, & Benjie Soberano, Department of Psychology - Radford University, Herbert Mullin portrait

Tags : Herbert Mullin le tueur illuminé, herbert mullin mindhunter, herbert mullin histoire, herbert mullin tueur en serie, herbert mullin serial killer, herbert mullin photos, herbert mullin schizophrénie, herbert mullin le tueur de californie, herbert mullin san francisco, herbert mullin biographie, herbert mullin crimes, herbert mullin biography, herbert mullin killer, serial killer, tueurs en série américain, tueurs en serie usa, tueurs en serie années 70, les plus grands tueurs canada, les plus grands tueurs canadien, les plus grands meurtriers de l'histoire, les plus grands tueurs en série, les tueurs en serie les plus prolifiques, les plus grands tueurs en série canada, les plus grands tueurs canada, herbert mulin wiki, herbert mullin wiki, herbert mulin wikipedia, herbert mulin amazon, herbert mullin amazon

Voir les commentaires