Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #hantes-wheries catégorie

 

Le drame s'est déroulé à Erquelines, dans le quartier de la rue du Jeu de Balle à Hantes-Wihéries. Un double infanticide a été commis ce mardi en fin de journée. "J’en ai les jambes coupées" raconte un voisin. "Je n’arrive pas à croire que les enfants ne soient plus là".

Julie L., une mère de famille, a commis l’irréparable en tuant deux de ses enfants : Cérès, âgée de 7 ans, et Orphée, 22 mois. Son troisième enfant, Thibald, âgé de 9 ans, a été transporté d’urgence à l'hôpital dans un état critique, mais va depuis mieux.  Sur RTL, David Lavaux, le bourgmestre a donné des nouvelles du troisième enfant: "Son état est stabilisé, a-t-il expliqué. Il est toujours aux urgences pédiatriques mais ses jours ne sont plus en danger." Selon les premières informations recueillies par le journal DH.be, la mère de famille aurait tailladé les veines des jeunes enfants.

À la suite de son geste, Julie, cette mère de famille a tenté de mettre fin à ses jours en ingurgitant des médicaments. Elle a été prise en charge par les secours et se trouvait, elle aussi, dans un état critique. C’est le mari et père de famille, qui en rentrant du travail, a découvert le drame et alerté les secours.

David Lavaux, le bourgmestre d’Erquelinnes s’est immédiatement rendu sur place. Selon lui, deux événements ont chamboulé la vie de la mère. "Elle a été contrainte d’avorter d’un bébé et le confinement lui a causé du tort, comme à beaucoup d’autres personnes. Elle ne sortait plus et les enfants n’étaient pas retournés à l’école. On ne s’attend pas à tout ça, surtout ici."

Institutrice, Julie L. a travaillé dans de nombreuses écoles communales. À la suite de la naissance du petit dernier, elle ne travaillait plus et s’occupait principalement de ses enfants. "Elle ne sortait plus et ses enfants n'étaient pas retournés à l'école. Mais rien ne laissait présager ça. Elle était fusionnelle avec ses enfants, en particulier avec le dernier." 

 

_______________________

Voir les commentaires