Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #feminicide catégorie

Magali Blandin - mort de Magali Blandin - Montfort-sur-Meu "www.psycho-criminologie.com"

 

Magali Blandin est cette jeune femme qui a été portée disparue le 11 février en Ille-et-Vilaine. Son corps a finalement été retrouvé dans la nuit de vendredi à samedi 20 mars enterrée dans la forêt de Boisgervilly à deux kilomètres du domicile de son ex-mari, Jérôme Gaillard avec qui elle était séparée depuis septembre 2020. Les deux ont eu quatre enfants âgés de 4, 7, 12 et 14 ans.

Qui a tuée Magalin Blandin ?
La réponse serait son mari qui a reconnu les faits et indiqué à la gendarmerie où se trouvait le corps. L'homme aurait battu sa femme en lui assénant deux coups de batte de base-ball, ce qui aurait entraîné sa mort.

Un complot ?
En plus du mari, il s'avère que les parents de celui-ci ainsi qu'un ami géorgien seraient impliqués dans le meurtre.
 

Disparition de Magali Blandin
Crédit photo : RTL.fr



La piste du féminicide.
Magali Blandin, une éducatrice de 42 ans était portée disparue après avoir quitté son appartement de Monfort-sur-Meu vers 10 heures le 11 février. La police, avertit par un collègue de travail et après avoir effectuée des recherches près des cours d'eau, nombreux dans cette région, a commencé à pointer rapidement dans la direction de l'ex-mari. Magali avait en effet déposée plainte en septembre 2020 pour violences conjugales.
La gendarmerie ne s'est pas arrêtée à ces théories et à également envisagée le suicide, avant d'écarter rapidement cette hypothèse, car tout montrait que Magali Blandin n'aurait jamais laissé ses enfants.  

Crédit photo : France Bleu



Le mari se dit victime d'une tentative d'extorsion
Jérôme Gaillard, 45 ans, s'est présenté avec son avocat auprès du juge d'instruction de l'affaire, le 25 février dernier, en se disant victime d'une tentative d'extorsion. Selon lui, des Georgiens l'auraient menacé de mort en contrepartie d'un versement de 15 000 euros  (ou 20 000 euros).

Jérôme Gaillard, sans véritable profession, loue des hangars près de la ferme qu'il rénove à Montauban de Bretagne, en Ille-et-Vilaine notamment à des Georgiens.  L'affaire est prise au sérieux par le juge qui met les enfants du couple à l'abri et déploie le GIGN qui interpelle cinq personnes le 14 mars. Trois sont mis en examen et deux écroués dont un homme qui vient de sortir de prison.

Le complot criminel
Les gendarmes en interrogeant tout ce petit monde comprend rapidement qu'ils ont affaire à ce qui semble être un complot criminel. Les Georgiens disposeraient d'un enregistrement dans lequel le mari, Jérôme Gaillard, évoquerait son intention de tuer sa femme. Les Georgiens, forts de cet enregistrement auraient alors menacé Gaillard de révéler l'information s'il ne versait pas 15 000 euros. L'un de ces hommes surveillait d'ailleurs le domicile de la victime.

Les parents de Jérôme Gaillard mis en examen
On ne connait pas la raison à cette heure qui a conduit le juge a mettre en examen le couple de 72 et 75 ans. Un voisin de Jérôme Gaillard, un Georgien a lui aussi arrêté près de Cherbourg et mis en examen pour "tentative d’extorsion en bande organisée en récidive légale" et "destruction de preuve d’un crime pour faire obstacle à la manifestation de la vérité".

 

Disparition de Magali Blandin

Le mari dit avoir agi seul.
Jérôme Gaillard, ce jeudi 11 février a reconnu avoir déposé les quatre enfants à l'école avant de se rendre chez son ex-femme, puis de se cacher dans l'escalier du petit immeuble dans lequel elle habitait. Il aurait surpris Magali en lui assenant un premier coup de batte de base-ball alors qu'elle quittait son appartement. Il lui donne ensuite un second coup afin de la tuer puis laisse le corps avant de revenir à la nuit tombée pour nettoyer les traces de son acte. Il transporte alors le corps dans la forêt de Boisgervilly et recouvre son cadavre de chaux vive.

Samedi soir, le mari de Magali Blandin a été placé en détention provisoire pour "tentative de meurtre par conjoint" et "meurtre par conjoint". Selon son avocat, Maitre Le Mintier, il aurait commis ce crime parce qu' "'il avait peur de perdre la garde de ses enfants. Il ne voulait pas que les enfants soient séparés".

____________________

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>