Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #empoisonnement catégorie

"keith-raniere-portrait-3" "psycho-criminologie.com"

 

Le chef de NXIVM, Keith Raniere, a-t-il empoisonné et tué des femmes ? C'est ce qu'un documentaire suggère.

Selon celui-ci, Kristin Snyder, Barbara Jeske, Gina Hutchinson et Pamela Cafritz avaient toutes des liens avec Keith Raniere avant qu'elles ne meurent.

 Mais le leader du NXIVM, Keith Raniere, les a-t-il tuées ?

C’est une théorie que propose un nouveau documentaire sur la secte.

Alors que Raniere, 59 ans, a été reconnu coupable en juin de racket, de trafic sexuel et d'autres charges, il n'a jamais été accusé d'avoir commis de meurtres

Cependant, un nouveau documentaire intitulé "Les femmes perdues de NXIVM", diffusé le 8 décembre sur Investigation Discovery, affirme que le chef de la secte pourrait être impliqué dans la mort mystérieuse de quatre femmes.

Keith Raniere - Kristin Snyder, Barbara Jeske, Gina Hutchinson et Pamela Cafrtiz

 

Kristin Snyder, Barbara Jeske, Gina Hutchinson et Pamela Cafritz sont toutes mortes dans des circonstances suspectes, selon le documentaire, rapporte le New York Post. Les quatre sont décédés sur une période de 14 ans entre 2002 et 2016.
Snyder aurait été noyée, mais son corps n'a jamais été retrouvé, selon Fox News. Pendant ce temps, la mort de Hutchinson a été déclarée de suicide par balle.

Jeske et Cafritz, qui auraient été deux des petites amies de Keith Raniere, sont mortes d'un cancer. Jeske est morte d'un cancer du cerveau tandis que Cafritz est morte d'un cancer du rein, ce qui semble être des causes naturelles - mais le film avance l'idée qu'elles ont peut-être été empoisonnées.

Pendant ce temps, l'ancienne membre de NXIVM, Kristin Keeffe, qui serait également sortie avec Raniere, est tombée malade d'un cancer du col de l'utérus mais a survécu, rapporte Fox News.

Une femme non identifiée qui a survécu à un cancer de la vessie après avoir vécu avec Raniere a soumis un échantillon de cheveux à un expert médico-légal du documentaire, qui aurait montré qu'elle avait des traces de poison en elle. Poison que l'on retrouve souvent dans la poudre à canon et le poison pour rat.

Le film aurait également montré Raniere avertissant dans une vidéo enregistrée secrètement un adepte qu'il avait déjà tué des gens, rapporte le New York Post.

Keith Raniere a nié toutes les allégations.

"Keith n'a tué personne", a déclaré son avocat, Marc Agnifilo au Post. «C'est une insulte envers les équipes médico-légale ainsi qu'aux personnes décédées
 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>