Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #cannibale catégorie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Gilberto Valle, #Cannibale Cop, #Etats-Unis, #Tueurs en série, #Cannibale, #Années 2010

 

Nombre de victimes :  une centaine en prévision
Type de victimes :  Femmes
Période : Les années 2010 
Nom :  Gilberto Valle III  
Date de naissance : 14 avril 1984 
Lieu de naissance :  Queens, New York
Famille :  Mère, Elizabeth
Sexualité : Hétérosexuel
Mariage :  Kathleen Mangan (2010-2013)
Enfants :  1 fille, Joséphine Valle
Études : Diplômé de psychologie, criminologie et droit
 

Nous avons choisi de faire figurer Gilberto Valle dans la thématique "tueurs en série" alors même qu'il n'a pas été condamné pour cela. C'est son caractère de futur prédateur qui lui permet de figurer dans ce cercle. En effet, s'il n'avait été découvert par sa femme, nul doute qu'il serait passé à l'acte. Son histoire nous a donc paru intéressante et nous avons décidé de l'inclure dans nos portraits.

 

Gilberto Valle avec sa mère, diplome "psycho-criminologie.com"
Gilberto Valle avec sa mère, lors de sa remise de diplôme

 

 

Enfance :

Gilberto Valle III est le deuxième enfant d'Elizabeth Valle, et nait le 14 avril 1984 dans le Queens, à New York. Lui-même décrit son enfance comme étant complètement normale. Il est populaire et a beaucoup d'amis au lycée Archishop Molloy qu'il fréquente, puis à l'université du Maryland où il s'adonne au baseball. C'est un étudiant bien vu du doyen. A l'adolescence, au moment où le corps se transforme et que la personnalité se dessine, Valle se met à ressentir des émotions étranges, puis de l'excitation quand il visionne une émission télé qui montre une femme attachée. "Je savais que ce genre de choses ferait peur aux gens, alors je l'ai gardé pour moi."
Du côté des études, c'est un étudiant brillant qui réussit en 2006 à avoir son diplôme en psychologie, en criminologie et en justice pénale.
Il va alors réaliser un de ses rêves : devenir policier.

Gilberto Valle et kathleen mangan "psycho-criminologie.com"
Gilberto Valle et kathleen mangan

 

L'idée de l'enlèvement

C'est donc dans la foulée qu'il rejoint la police de New York. Il est affecté à la 26ème circonscription de Morningside Heights, à Manhattan. Il épouse Kathleen Cooke Mangan qu'il a rencontré sur un site de rencontres, OKCupid, en 2010. Les époux se disent oui à Spokane, dans l'Etat de Washington.
Il a un profil Facebook sur lequel Gilberto Valle se décrit comme un homme désuet et indépendant, spontané, gentil, scientifique et progressiste. "Je suis sociable, ambitieux et gentilhomme". Sur un quizz en ligne, il se fait appeler "The slow dancer" et note que la chanson de Billie Joel à laquelle il se réfère le plus est "Italian Restaurant". 

La page Facebook de Valle contient plusieurs centaines d'amis, des photos de son bulldog, Dudley, et des photos d'un bébé.
Sa fille nait en effet en 2012.
Mais ses fantasmes qui avaient émergé durant son adolescence refont surface et deviennent plus extrêmes. Sa femme se rend compte de sa transformation et commence à se méfier de son comportement. Elle pense alors qu'il a une maîtresse. 
Elle découvre à quel point elle se trompe en regardant l'ordinateur de la maison. L'historique du moteur de recherche de son époux indique des thématiques comme "comment enlever une fille" ou "comment chloroformer une femme". Elle tombe sur des écrits et une série de discussions sur Dark Fetish.Net, un forum consacré aux fétiches sexuels.  Sur ce forum, sous l'alias de "Girlmeat Hunter", Valle décrit des plans détaillés pour enlever, torturer, violer et ensuite manger une centaine de femmes dont la sienne.
Kathleen découvre également plusieurs images pornographiques.
Elle appelle aussitôt le FBI. Cet appel conduit le 25 octobre 2012 à l'arrestation de son mari.


 Les agents du FBI mettent alors la main sur une liste d’une centaine de femmes qui contient des informations comme leurs noms, leur date de naissance, leur poids, leur taille et leur tour de poitrine, établie grâce à la base de données de la police nationale. «C’est la pièce de viande la plus désirable que j’ai jamais rencontrée», a même annoté Gilberto Valle à côté de l’une de ses victimes potentielles. Il a également établi un inventaire du matériel dont il avait besoin : «voiture (c’est bon), chloroforme (se renseigner sur Internet pour son utilisation), corde (la plus solide pour pouvoir les attacher)», «Je prévois de manger de la viande de fille… en novembre… pour Thanksgiving»,
Dans un document créé en juillet 2012, et nommé «Enlèvement et cuisson de [la victime numéro 1]», il explique comment il va s’y prendre pour commettre son premier crime. "Je peux venir chez elle à l'improviste, cela ne l'alertera pas, et je peux l'assommer, attendre qu'il fasse nuit et la kidnapper tout de suite chez elle."
A un pakistanais de 35 ans connu sous le nom de "Coupeur de gorges" (Throat Slitter), Valle raconte comment il va enlever une femme de 25 ans qu'il amènera à Rawalpindi au Pakistan, où son hôte lui aurait promis en échange : "Je vais te préparer un bon repas." Le Pakistanais indique même qu'il achètera des couteaux spéciaux pour l'occasion, et demande au policier s'il "participera avec lui à l'abattage ? "

Valle s'est également vanté des techniques de cuisson qu'il prévoyaient dans un message adressé à un co-conspirateur, Michael Vanhise, 22 ans originaire du New Jersey à qui il propose d'enlever une femme en échange de 5000 dollars. "Je pense attacher son corps à un appareil ... la faire cuire à feu doux, la maintenir en vie le plus longtemps possible."

Michael Vanhise, mécanicien, marié, père de famille est également arrêté pour avoir fait des plans avec Gilberto Valle, et lui avoir demandé d'assommer une femme de New York et de la livrer à son domicile à Hamilton, où elle serait violée. Les deux hommes auraient également discuté du kidnapping d'une fille de moins de 18 ans, dont les photos et la prétendue adresse ont été échangées entre eux (Van Hise écopera par la suite de sept ans de prison).

A la police, Gilberto affirme que ces "scénarios" ne sont que des histoires pour des livres. Mais les inspecteurs ne croient pas ce qu'il raconte et il est emprisonné.

Surnommé "Le flic cannibale" par les médias, Gilberto Valle est alors poursuivi en justice pour intention criminelle et envoyé devant les tribunaux.
La police de New York le renvoie dans la foulée.

 

Le procès

Gilberto Valle est alors passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité pour complot et un maximum de cinq ans pour avoir accédé sans autorisation à la base de données fédérale du Centre National d'Information sur la Criminalité afin de réunir des renseignements sur des cibles potentielles.
Sa femme témoigne contre lui tandis que son mari, tout au long de son procès, affirme que ses conversations sur le forum étaient fantaisistes et qu'il n'avait aucune intention de les mettre en œuvre.
En mars 2013, il est cependant reconnu coupable de toutes les accusations et doit payer une amende de 250 000$. Mais coup de massue, 16 mois plus tard, le juge Paul Gardephe annule le verdict et Gilberto Valle est finalement acquitté en décembre 2015 pour l'histoire de complot, affirmant que la preuve corroborait son affirmation selon laquelle il participait à un "jeu de rôle fantastique".
Les avocats de la défense de Gilberto Valle ont insisté tout au long du procès sur le fait que leur client n’avait jamais eu l’intention de donner suite à aucun de ces fantasmes sexuels, et que cela était juste des fantasmes.  « fantasmer sur un crime, même un crime de violence contre une personne réelle que vous connaissez, n'est pas un crime ».

Gilberto Valle à sa libération "psycho-criminologie.com"
Gilberto Valle à sa libération- Photo : Reuters


Gilberto Valle a passé 21 mois en prison. Il est libéré avec une caution de 100 000 dollars tout en étant en détention avec un bracelet électronique chez sa mère, dans le Queens, jusqu'à la date de son renvoi.  Il doit également se soumettre à une évaluation de son état de santé mentale, remettre ses documents de voyage et ses armes à feu, et ne pas avoir accès à Internet.
"Il n’est coupable que d’avoir eu des pensées peu conventionnelles", déclare alors son avocat, Julia Gatto. "Nous ne sommes pas la police de la pensée. Les tribunaux ne sont pas les adjoints de la police de la pensée."

Si Valle est dehors, il est cependant toujours condamné pour le second chef d'accusation d'autant que la Cour d'Appel de New York fait appel du verdict pour le premier chef.
L'affaire passe alors le 3 décembre 2015 en jugement avec les résultats suivants :

"Le gouvernement fait appel du jugement d'acquittement prononcé par le tribunal de district sur le chef d'accusation pour complot, et Valle fait également appel du jugement de déclaration de culpabilité prononcé sur le chef d'accusation concernant le CFAA. Parce que nous convenons qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves quant à l'existence d'un véritable accord pour l'enlèvement et l'intention spécifique de Valle de commettre un enlèvement, nous confirmons le jugement du tribunal de district d'acquittement sur le chef de complot. Parce que nous constatons que la construction de la CAFA par le tribunal de district enfreint la règle de la clémence, nous inversons le jugement de la condamnation fondé sur le chef d'accusation établi pour la CAFA."

 

Gilberto Valle proces liberation


 

2019

En liberté, Gilberto Valle est aperçu sur la scène de la CrimeCon qui se déroule à la Nouvelle-Orléans. A la foule qui est là et qui est subjuguée par cet homme, il sait que certains des spectateurs présents le détestent, voire le haïssent parce qu'ils s'imaginent qu'il est un être déviant, un monstre et un véritable danger pour la société et surtout pour les femmes. Devant eux, Valle reconnaît ses erreurs, les choses horribles qu'il a écrites sur des forums de discussion en ligne. "J'ai honte de tout", leur signifie-t-il alors.  "Cela a détruit mon mariage et m'a volé ma relation avec ma fille".
En effet, la dernière fois qu'il l'a vue, c'était en 2012, juste avant son arrestation. A l'époque, elle avait onze mois. Son ex-femme a déménagé depuis à Reno, dans le Nevada et Valle a été condamné à lui payer ses frais d'avocats s'élevant à 50 000$ quand il a cherché à avoir la garde de sa fille.
"Peut-être que je méritais tout cela" admet-il. "Mais ce que je ne méritais pas, c'était d'être arrêté et reconnu coupable de complot d'enlèvement et condamné à la prison à vie pour quelque chose que je n'ai pas réellement fait". Il ajoute alors "Je comprends que les gens n'aiment pas ce que j'ai fait, mais la question est : devais-je rester en prison à vie pour ça ? "
Valle déclare ensuite à l'auditoire qu'il a rencontré une femme au CrimeCon qui lui a  confié qu'elle avait des fantasmes sexuels impliquant qu'elle soit torturée à mort. «Devrait-elle perdre son emploi parce qu'elle rêvait de ce genre de chose?» a-t-il demandé.

 

Gilberto Valle travaille actuellement pour une entreprise de construction, mais espère qu'une meilleure opportunité se présentera pour lui à un moment donné. "Ce n'est pas la vie que je voulais", dit-il. "Mes erreurs m'ont fait tout perdre. Et ce sont des erreurs horribles", admet-il. 

Les États-Unis sont le pays des secondes chances. Je garde espoir que les personnes qui font des erreurs ne doivent pas être définies pour toujours par ces erreurs."

Valle a décidé de devenir auteur en 2018, un écrivain d’un genre d’horreur un peu particulier. Il a en effet publié un livre, «A Gathering of Evil», dans lequel il met en scène toutes ses idées les plus sordides.  «Même si j’ai été acquitté complètement de toutes les choses dont j’étais accusé, écrire ce livre me permet à présent de trouver une nouvelle façon de vivre tout ça» «Il y a des images très graphiques. Cela risque de choquer et dégoûter des gens c’est évidant», a-t-il indiqué en parlant de son livre «extrêmement violent».

 

©Toute reproduction du texte interdite

___________________________________

Procès de Gilberto Valle - CNN

 

 

Sources :
- https://en.wikipedia.org/wiki/Gilberto_Valle
- Les écrits "extrêmement violents" du policier cannibale - Clémentine Rebillat - Paris Match-  https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Les-ecrits-extremement-violents-du-policier-cannibale-1453673
- Crimecon - Cannibal Cop' Gilberto Valle Says He Wants A New Life, Richard A. Webster -https://www.oxygen.com/crime-time/cannibal-cop-gilberto-valle-says-he-wants-a-new-life-crimecon
-  https://www.dnainfo.com/new-york/20140701/civic-center/cannibal-cop-be-freed-after-judge-overturns-verdict/
- https://www.dnainfo.com/new-york/20130312/new-york-city/cannibal-cop-guilty-of-plot-kidnap-cook-women/

Voir les commentaires

<< < 1 2