Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #allemagne catégorie

Photo : REUTERS/Thilo Schmuelgen

 

Cinq enfants tués.
Leur mère de 27 ans, aurait tenté de se suicider. 

 

Seul l'aîné des enfants a survécu à ce possible quintuple infanticide.
La police de la ville de Solingen, dans l'Ouest de l'Allemagne, a annoncé avoir retrouvé les corps sans vie de cinq enfants, âgé de 1 à 8 ans dans l'appartement familial situé en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), ce jeudi.
L'aîné des enfants, âgé de 11 ans, se trouvait chez sa grand-mère et a échapper au carnage.

La suspecte est la mère, âgée de 27 ans. Selon le quotidien populaire Bild, elle aurait tenté de se suicider en se jetant sous un train, au niveau de la gare de Düsseldorf, à plus de 35 km de son domicile et serait grièvement blessée.

Le journal allemand, The Spiegel précise que la fratrie était composée en plus de l'aîné de 11 ans de trois fillettes de 18 mois, 2 et 3 ans et de deux garçonnets âgés de 6 et 8 ans. Leur mère n'est « pas encore en état d'être interrogée », selon un porte-parole de la police locale. Le mobile du quintuple homicide restait à ce stade inconnu. Selon les premiers éléments de l'enquête, elle s'est rendue à la gare avec son aîné, qu'elle aurait finalement envoyé chez sa grand-mère. Les enquêteurs tentent de déterminer s'il se trouvait ou pas avec elle quand la jeune femme a tenté de se suicider.

La police, alertée par la grand-mère des enfants a retrouvé les corps des cinq enfants dans l'appartement. La piste de l'intoxication médicamenteuse est privilégiée.

Plus de quarante enquêteurs ont été mobilisés pour faire la lumière sur ce drame. De nombreux véhicules de police et de secours étaient stationnés devant l'immeuble des victimes.  

« Nous ne savons pas exactement ce qui s'est passé, ni quand, ni pourquoi, seulement que la situation est tragique », a commenté le porte-parole de la police. « À ma connaissance, rien de tel ne s'est jamais produit auparavant dans notre région », a de son côté déploré le chef de la police de Wuppertal, responsable de Solingen.

« Le drame familial à Solingen me remplit d'une grande tristesse et mes pensées et mes prières vont vers cinq petits enfants qui ont été arrachés à la vie si tôt », a aussi déclaré le ministre de l'Intérieur de la région, Herbert Reul. 

 

 

________________

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>