Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #agressions sexuelles catégorie

Joël le scouarnec - joel le scouarnec

 

Joël Le Scouarnec, l’ancien chirurgien jugé pour des faits de viols et d’agressions sexuelles
vient d'être condamné à 15 ans de prison.

 

L'ex-chirurgien Joël Le Scouarnec, accusé de viols et d'agressions sexuelles sur quatre mineures, a été condamné jeudi soir à 15 ans de réclusion criminelle, pour des faits de viols sur mineur de 15 ans, d'agressions sexuelles sur mineures de 15 ans, et de récidive de détention d'images à caractère pédopornographique. L'ancien chirurgien digestif a été jugé pour des agressions sexuelles sur sa nièce dans les années 1990 à Loches (Indre-et-Loire, sur une patiente, pour des faits de viols (pénétrations digitales) sur une autre nièce, et sur sa petite voisine à Jonzac (Charente-Maritime). C'est cette fillette qui, en le dénonçant, avait permis l'arrestation de Le Scouarnec en mai 2017.

Cette peine a été assortie d'une obligation de suivi socio-judiciaire de 3 ans et d'une injonction de soins.
 

L'ancien chirurgien fait aussi l'objet d'une inscription au Fijais, le fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles et violentes. L'homme qui a fêté ce jeudi ses 70 ans, a accueilli le verdict impassible.

Joël Le Scouarnec comparaissait depuis lundi à huis clos devant la cour d'assises à Saintes, devant laquelle il a reconnu des faits de viols pour ce premier volet d'une affaire de pédophilie qui s'étend sur 30 ans.

312 victimes potentielles

C'est en octobre dernier que l'ex-chirurgien a été mis en examen à Lorient (Morbihan). Ce père de trois garçons fait l'objet d'une deuxième procédure pour viols et agressions sexuelles sur 312 victimes potentielles identifiées en partie dans ses carnets, découverts en 2017.

Dès les années 1990, son ex-femme, qui le nie aujourd'hui, l'avait questionné sur ses penchants. Sa soeur avait, elle, reçu les confidences de ces filles, mais Joël Le Scouarnec n'avait jamais été dénoncé.

Mardi, il a reconnu des faits sur trois anciennes victimes des années 1980. Des aveux sans conséquences pour lui : leurs cas ayant été écartés au stade de l'enquête, car prescrits.

 

 

________________

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>