Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #2019, #Actualites, #Attentat, #Brest, #Mosquée

 

Un homme a ouvert le feu devant la mosquée Sunna de Pontanézen, à Brest (Finistère), en milieu d'après-midi jeudi 27 juin, avant de prendre la fuite. Deux personnes ont été touchées aux jambes, indique une source policière à France Télévisions. Le quartier a été bouclé, indique France 3 Bretagne. Selon ces derniers, c'est l'imam de la mosquée, Rachid El Jay, aussi connu sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa, qui aurait été visé et blessé. 

Les faits ont eu lieu vers 16h30, rue de Gouesnou, près du centre culturel et islamique de la ville. Le tireur qui circulait à bord d’un véhicule Clio de marque Renault a ouvert le feu à plusieurs reprises.

"Les deux blessés ont été conduits aux urgences, leur pronostic vital ne serait pas engagé", selon la préfecture.  "L'imam a reçu quatre balles, deux dans l'abdomen, deux dans les jambes. Le fidèle a reçu deux balles dans les jambes. Ils sont pris en charge et leurs jours ne sont pas en danger", selon le CFCM. Les balles seraient de calibre 9 mm.

Quant au tueur, il a été retrouvé mort peu après, non loin de la voiture, à Guipavas, près de Brest. Il se serait suicidé d'une balle dans la tête, selon une source policière.

Pour le moment, les enquêteurs n'ont pas établi de lien entre les blessés et le lieu de culte. Une enquête en flagrance a été ouverte par le parquet de Brest. La situation est en cours d'évaluation par la section antiterroriste du parquet de Paris qui est en relation avec le parquet de Brest.

France Info

Voir les commentaires