Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #2019, #Secte NXIVM, #Secte Nexium, #Keith Raniere, #Camilla Fernandez
"Camilla Fernandez et keith raniere" "psycho-criminologie.com"

 

A la demande d'une internaute, voici les premières parties (1 et 2) des transcriptions e-mail et texto entre Keith Raniere et sa victime Cami (Camilla Fernandez).
Vous pouvez retrouvez ces échanges en version originale sur le site de Frank Parlato : Frank Report.

Cami, est cette jeune Mexicaine qui vivait souvent à Clifton Park en tant que clandestine, et qui a eu des relations sexuelles avec Raniere alors qu'elle avait entre 13 et 15 ans. Keith Raniere a également eu des relations sexuelles avec ses deux sœurs aînées. La plus âgée des trois sœurs, Mariana, a eu un enfant avec Keith - Kemar, né en 2017. Dani, la seconde sœur [qui a témoigné au procès] a été emprisonnée par Keith pendant près de deux ans. 

Cette transcription a été présenté au tribunal pour l’accusation lors du procès de Keith Raniere.

Les échanges de texto et courriels lus au tribunal ont débuté en 2008, alors que Cami avait 18 ans. Raniere en avait 48 ans.

 

21 février 2008

Cami : La pleine lune, c’est demain et cela fera 30 révolutions lunaires que nous sommes ensemble. [Emoji souriant].

[Trente pleines lunes les ramène au 21 octobre 2005, alors que Cami avait 15 ans et Keith 45 ans.]

 

23 février 2009 

Cami : Ne suis-je rien pour toi ? J'ai parfois cette impression de la façon dont tu me traite. Et je n’y avais pas vraiment pensé jusqu’à présent, ce qui me fait penser que je ne peux pas faire grand chose si tu ne me le dis pas. Je suppose que je continue d'espérer que notre relation sera comme un conte de fées. Jusqu’à présent, les faits m’ont prouvé le contraire, sauf pour notre amour, qui est le plus beau que j’ai jamais connu.

Même s’il semble que même l’amour ne te suffit pas pour que nous soyons ensemble. J'imagine qu'il y a beaucoup d'autres femmes qui pourraient dire les mêmes choses que moi. J'aimerais savoir quelque chose de toi. Notre relation peut-elle être unique et spéciale? Tu sais ce que je veux dire? S'il te plaît. C'est important pour moi.

Moi.

P.S. Non seulement nous n'avons pas eu de relations sexuelles cette année, mais nous n'avons pas eu de relations sexuelles depuis trois mois. Oui, mon amour ne me touche pas, je me sens tellement peu désiré. Pas drôle, hein ?

[Keith avait des relations sexuelles à ce moment avec plus d'une douzaine de femmes. Il lui répondit le lendemain pourquoi il ne couchait pas avec elle.]

 24 février 2009

Keith : Avant de couper tes cheveux, perd du poids. Je suis désolé pour les autres trucs. Je vais te parler du devenir de notre relation face à face. Je vais aussi vous parler de la question de la responsabilité. Quant à l'autre, hmmm, miam, XXXXX.

[Elle a dû perdre du poids et ils se sont évidemment réunis et ont eu des relations sexuelles le 4 mars.]

4 mars 2009

Cami

Bonjour, ma douce sucette [Keith].

J'ai vraiment apprécié ta forme ce soir. Tu ne cesseras jamais de me surprendre. Il semble que plus je t'aime, plus je t'admire plus je suis curieuse d'apprendre à te connaître. J'aime ce que je vois en toi.

Tu as un esprit brillant et je pense que tu le sais, mais tu possèdes une certaine humilité à laquelle tout le monde devrait aspirer. J'admire ce que tu fais dans le monde et la force avec laquelle tu le fais. Je pense que tu es une inspiration pour tout le monde. Je t'admire en tant que personnage et je t'aime profondément en tant que sucette. [Visage souriant] Bisous, câlins et reniflements.

VC

[VC signifie son surnom, “Virgin Camila”. Keith répond le même jour]

 4 mars 2009

Keith : Les sucettes aiment se faire lécher par des esclaves très obéissants.

[Le lendemain, Cami est malheureuse. Elle écrit]

 5 Mars 2009

Cami : J'étais triste d'apprendre que tu filtrais mes appels. Je pensais que nous valions mieux que ça. Sucette, c'est ta perte. Tu rates tout le plaisir. Je perds du poids et je parais mieux tous les jours, mais tu ne le sauras pas parce que tu ne décroche même pas le téléphone pour moi. Framboise. Qu'importe.

Quoi qu’il en soit, j’avais des informations très intéressantes à te faire partager, mais je suppose que tu ne le saura jamais. Wa-ha-ha, wa-ha-ha-ha-ha, c’est mon rire diabolique en passant. 

 5 Mars 2009

Keith : Chérie, je ne filtre pas tes appels à moins que,

    Je sois sur une conférence téléphonique coûteuse ;
    que les autres personnes sont  problématiques.

S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît essaie de comprendre.

En plus, tu dois quand même me dire ton truc plutôt cool si tu es une bonne esclave. Le grand jour devra être changé. Si tu signe ton email avec un XO, alors il y aura un message.

J'ai pensé à des tortures très créatives - eh bien, je suppose que tu devras simplement être une bonne fille pour le découvrir.

7 mars 2009

Cami : Hé, hé, hé, aujourd’hui, j’ai découvert que les gens pensent que je suis toujours vierge. Wa-ha-ha, wa-ha-ha.

8 mars 2009

Keith

Miam, j'ai tant d'expérience pour toi ?

19 mars 2009

Cami : Salut, mon amour. … Je te suis très reconnaissante pour tout ce que tu as fait pour moi. Je veux te rendre la pareille en prenant le fardeau que tu portes, mais la plupart du temps, je finis par me sentir incompétente et je ne finis par ne rien faire pour aider.

Tu mérite le meilleur et je vais essayer de te donner cela. Je pense que je devrais te tenir au courant de ce qui se passe sur les terres de VC. Il y a des jours où je me sens très amoureuse, collante ; et puis il y a des jours où j'ai juste envie de me battre ou d'avoir quelque chose pour me plaindre sans raison valable.

… Veux-tu te battre avec moi ? Je suis totalement satisfaite de ta victoire et je te promets que je ne me plaindrai pas si tu finis par me coincer au sol ou au mur ; hee-hee. Je pense que je vais essayer de conserver ces ressentis, ces envies - oui, c’est la même chose - pour une autre occasion, si tu vois ce que je veux dire, [wink face emoji].

Ou peut-être ai-je juste besoin d'une bonne fessée, je ne sais pas. Qu'est-ce que tu en penses, Maître ? Qu'est-ce que ce bon vieux VC signifie? Ok, je commence à y entrer trop. Allons-nous en. Je veux t'aider à retrouver la santé.

Aujourd'hui et toujours sur le menu VC, je propose des promenades, des jus de fruits sains, une chatte délicieuse, de belles conversations remplies de sujets XXX. Je suggère fortement la chatte. 

J'espère que tu auras quelque chose d'agréable auquel penser pour les prochaines heures et peut-être pour quelques jours.

Prends du plaisir.

Amour, de ton Esclave. 

13 juin 2009

Keith : Salut sucette sucrée

Oui. J'ai hâte de faire tout ce que j'ai prévu. Hmm, le truc à trois [je le ferais] avec toi. Je pense que je devrais être là. Lis ton texte à ce sujet. Il semble que tu pourrais le faire sans moi. Je suppose que ce n'est pas ce que tu voulais dire. Tiens-moi au courant. Nous allons le découvrir étape par étape. Jusqu'à ce que, bien sûr, je t'attache et force ta chatte à se faire lécher.

[C'est une idée intéressante qu'il présente là, car c'est exactement ce qu'il a fait à Nicole, huit ans plus tard. Keith Raniere a ligoté Nicole, lui a bandé les yeux et l'a forcé à avoir un cunnilingus par  Cami. Il s’agit là d’un acte extrêmement important dont il avait été reconnu coupable - et pour lequel il sera probablement condamné à une peine minimale de 15 ans dans une prison fédérale à sécurité maximale.]

15 juin 2009

Cami :… Cela dit, je suis heureuse de pouvoir annoncer que nous entamons aujourd'hui un nouveau cycle de pilules de trois mois. [Smiley face emoji]. Ce qui signifie que si tu choisis d'accepter ton défi, il faudra beaucoup, beaucoup de pratique. Il y a des choses que je veux apprendre et explorer. En passant, je suis très curieuse de savoir ce que tu dis vouloir me faire. Comment me vois-tu exactement ? Ne suis-je pas ta Virgin Camila?

Cordialement, Cami

 20 juin 2009

Keith : Miam. Je te remercie. Je t'aime

2010

[Cami a 19-20 ans en 2010. Keith a 49-50 ans. Pendant ce temps, Dani est emprisonnée dans sa chambre. Cami le sait fort bien car elle vivait là-bas et apportait souvent son repas à Dani].

le 20 mars 2010

Cami : Hé, chérie, j'ai beaucoup pensé à nous. Je préfère te parler en personne, mais je ne sais pas quand tu vas appeler et combien de temps tu vas pouvoir rester au téléphone. Je suis un peu inquiète pour nous. Je doute de tout ce que tu m'as dit, et je doute de moi.

Tu vois, l'autre jour, j'ai regardé un film dans lequel une femme était accusée d'avoir harcelé un homme qu'elle prétendait être son amant. Toute la preuve dont elle disposait ne pouvait être confirmée car tout ce qu’elle avait était issu de conversations qu’ils avaient eues.

J'ai bien peur qu'un jour je découvre que je suis cette femme. Je n'ai rien à montrer concernant cette relation, aucune preuve, sauf ce que tu m'as dit. Mais maintenant, je pense qu'il serait irresponsable de ne pas voir la réalité.

Ce que je considère comme indéniable, c’est le fait que tu ne maintient pas la communication. Parfois, nous passons un mois sans nous voir, et cela ne te dérange pas.

Je veux réévaluer cette relation. Je commence à avoir l'impression que ce n'est pas sain. Tout est à tes conditions.

Cela ne ressemble plus à un partenariat. Je n’ai pas l’impression d’avoir beaucoup à dire, et j’aimerais bien que ce soit un partenariat, une équipe solide. Prouve-moi le contraire ou dis-moi simplement que j'ai raison. Au moins, les choses auront un sens.

 le 20 mars 2010

Keith : Vous êtes très incorrect [emoji au visage triste]

29 août 2010

Cami :… J'espère un peu plus d'échanges, si possible. Cela me dérange que tu traites les autres personnes mieux ou plus personnellement que moi.

 29 août 2010

Keith : Je suis sous surveillance et le micro parabolique capte tout ce qui est dicté. Peux-tu utiliser un talkie-walkie et utiliser le poste 96. J'aurai probablement du temps aujourd'hui. Amour.

18 novembre 2010

Keith : Je vérifie juste si mon rayon de soleil a écrit. Je sais que tu es enfermée. Je souhaite seulement que je sois celui qui fait le bridage. Avec une corde. Ou peu importe. Miam.

Cami : Oh, je ne savais pas que j’étais aussi ton rayon de soleil.

Keith : Bonjour chérie, la journée d'aujourd'hui risque d'être très difficile car il semble que des efforts accrus soient déployés pour détruire mon image, etc. Je pensais simplement à toi comme à une oasis. Amour et gadgets.

2011

1er Mars 2011

Cami : Je ne peux pas te joindre. Je me sens un peu désespérée et frustrée. Le temps semble passer et je me sens vraiment coincée ici. Je veux pouvoir bouger. Oh, et en parlant de choses, il est devenu très difficile pour moi de perdre du poids. J’ai couru huit milles l’autre jour et je n’ai pas semblé perdre beaucoup. Je deviens vraiment frustrée et angoissée parce que je sais que tu veux que je perde du poids et que je sois super mince. Surtout pour cette chose à venir. Ah Je suis désolé, je me sens très affamée, grosse et en échec. J'ai tellement faim. J'ai l'impression de vouloir jeter l'éponge et de manger ce que je veux.

Je souhaite que tu appelles. J'ai essayé de t'appeler pour t'inviter à faire une promenade. J’imagine que ce serait assez sûr en milieu de nuit et que j’aurais la possibilité de brûler des calories, mais j’ai l'impression de ne pas pouvoir t'atteindre.

[Ils gardaient leur relation secrète.]

16 avril 2011

Keith : Je pense à toi. Pièce jointe ouverte lorsque tu seras seule.

[La pièce jointe que Raniere a envoyée à Cami, âgée de 19 ans, est une image de maître-esclave BDSM dans laquelle une femme est liée par ses mains et ses jambes ainsi que par un crochet, pratiquant le sexe oral avec un homme. ]

Cami : [après avoir ouvert la pièce jointe] Oh, mon Dieu, ah ah ah, je dois dire que c'est astucieux, mais ça a l'air un peu inconfortable.

 

Partie 2

2014

24 août

[Depuis le YMCA de Silver Bay, sur les rives du lac George, dans les Adirondacks, à l’occasion de la Semaine de l’avant-garde, qui célèbre les 10 jours de l’anniversaire de Keith Alan Raniere. Des centaines de personnes y assistent et paient plus de 2 000 dollars chacune pour y être. Cami a 24 ans. Keith a 54 ans.]

Cami : Où es-tu et où seras-tu?

Keith : Dans mon bureau… Es-tu libre?

Cami : Pas maintenant mais peut être bientôt. Quel bureau ?

Keith : Faites le moi savoir….

Cami : d'accord. Je te le ferais savoir.  Jusqu'à quand es-tu libre?

Keith : 16h.  Petit risque autour de 14 heures avec ta sœur [Mariana découvrant qu’ils se rencontraient. Keith dormait également avec Mariana].

Cami : d'accord.

Keith : Quand penses-tu que nous pouvons rencontrer mon amour ? J'attends…  

Cami : Je n’ai pas pu me connecter.

Keith : J'aime, je t'aime tellement. Quand peux-tu éventuellement t'échapper ? Comment était le module hier soir? Je voulais mordre ton émoticône. Quand pouvons-nous nous rencontrer afin que je puisse te goûter?

Cami : A quoi ressemble ton emploi du temps?

Keith : J'ai eu quelques offres pour mon anniversaire [le 26 août]… Pas de vierges autant que je sache… Mais je te l'ai volontairement gardé… Je te veux… J'ai évité le piège du dîner… J'espérais que nous pourrions nous rencontrer… Mais tu t'es fait piéger !!! Merde!!! … Je contemplais ton sommeil dans la cabine… Mais tu dois être très prudente… Pas de lumière, etc.… J'essayais de te joindre depuis un certain temps… [visage triste emoji].

Cami : Mon chéri. J'ai échoué avec internet. Je me suis retrouvée prise au piège sans internet, je ne pouvais donc pas communiquer. Je voulais fuir avec toi. J'étais triste que tu sois parti avec Monkey [surnom de sa soeur Mariana]. J'espère que je pourrais te voir.

Keith : Je veux tellement que tu trouves le moyen d'aller dans notre coin et d'être là pour moi ce soir sans qu'on me voies te rejoindre, et rester là-bas avec toi. Cela nécessitera de la débrouillardise.

Cami : Je voulais juste vérifier. Monkey [Mariana] m'a informé que tu venais déjeuner avec la famille. Pourquoi est-ce que j'apprends ça d'elle et pas de toi ?

Keith : Je ne viens pas pour le petit-déjeuner… Ils veulent vraiment que je dîne avec eux… Je viens de le découvrir après avoir parlé à Simply… Je voulais vous parler de la situation…

Cami : d'accord. Laisse moi voir. Je ne peux rien promettre, cependant.

Keith : C'est une chose si douloureuse… La vérité sur notre vie à deux qui aurait pu devenir réalité est maintenant secrète … Je t'aime tellement… Je suis tellement fier d'avoir été ton mari pendant plus de huit ans [8 ans trois quart ce qui veut dire novembre 2005 - lorsque Cami avait 15 ans]… et qu'on a partagé une maison durant 4 ans [ sur Victory Way, leur meublé secret où Cami a vécu et où Keith Raniere venait lui rendre visite]. Je suis si navré. Quand es-tu à la maison?

Cami : J'y suis.

[Raniere semble avoir le cœur brisé par le fait que Cami a apparemment eu une liaison avec Robbie, le fils de l’un des professeurs engagé par Raniere à Nxivm. Même si Raniere couche avec la sœur de Cami et de nombreuses autres femmes, Cami, comme les autres femmes de son harem, n’a pas le droit d’être avec un autre homme.]

14 septembre 2014

Keith : Tu ne me désires pas assez… En ce qui concerne le postulat, tu dois te sentir mieux, plus forte et être plus désireuse de moi à tous les égards, par rapport à  R. [Robbie]

Cami : d'accord. 

Keith : Ça ne semble pas être le cas. Par exemple, tu n'as pas été demandeuse sexuellement. C'était particulièrement nécessaire au cours des 24 dernières heures.

Cami : Qu'est-ce que cela a à voir avec R ?

Keith : Le sexe. Ce n'est pas seulement un objet de pensée que l'on partage. Il y a des évaluations, des comparaisons et des postulats subconscients… C'est très destructeur. Il était nécessaire que tu me désires hier et même avant.

Cami : Je ne sais pas quoi faire, alors. Je me suis offerte [d'avoir des relations sexuelles avec Keith].

Keith : Tu étais presque endormie. Tu semblais offrir plus une faveur que d'en avoir le désir comme si tu ne pouvais t'en passer. Il faut être de loin plus agressive que tu ne l’as jamais été avec R.

Cami : d'accord.

Keith : Prend tout ce que tu veux avec lui et gardes ton désir pour moi.

7 octobre 2014, 16h54

Keith : Pourquoi gardes-tu toujours ce que tu fais avec R caché ? Pourquoi ne pas faire face à cela pour que les choses s’améliorent ?

Cami : Je n’ai pas les réponses que tu cherches, je suis désolé.

Keith : S'il te plaît, essaie d'y répondre… Poses-toi ces questions… Visualise ce que tu as fait, comment tu as pris ces décisions [avoir des relations sexuelles avec Robbie] et imagine l'avenir. Te vois-tu comme le genre de personne que tu ne veux pas être… Cela devrait te déranger profondément et te dégoûter… Je déteste être aussi grossier, mais cela va te donner une conscience accrue de voir notre petit enfant [le bébé qui lui a été promis] te disant : "S'il te plaît, maman, ne le fais pas", alors que tu écartes les jambes. Imagines cet enfant se flétrissant parce que tu l'as fait… [couché avec Robbie]

Cami : Whoa.

Keith : Tu sembles ne pas reconnaître la cruauté de cette destruction… Cela devrait être profondément dérangeant et dégoûtant. C’est toi qui fais ça en réalité.

11h40

[Keith a expliqué que Cami avait perdu sa chance de mettre au monde son fils parce qu’elle avait couché avec Robbie].

Keith : Que n’as-tu pas considéré ?

Cami : Les effets. Je ne savais pas que l'idée même de l'enfant existait.

Keith : Je ne crois pas que ce soit tout à fait vrai ... Tu savais qu'il fallait rester pure [ne pas avoir de relations sexuelles avec un autre homme de toute sa vie; elle était vierge quand Keith a eu sa première relation sexuelle à l'âge de 15 ans] que c'était une valeur forte… je te l'ai déjà dit plusieurs fois… Mais même si cela n'existait pas pour nous autres, faisant ce que tu as fait, avec quelqu'un comme R … Même avec quelqu'un de bien meilleur… Devrait t'apporter le dégoût… De manière générale, que dit la fiabilité de ton amour? Sur un autre plan, que disent tes actions des derniers jours au sujet de ta personnalité ? Comment peux-tu te dire que ces actes sont bons ? Même si je ne suis pas là, tu devrais détester ces actes…  Si ta fierté ne rompt pas maintenant avec cela, tu en seras propriétaire le reste de ta vie. Ton manque de réponse immédiate est ce qu'il y a de pire à ce jour…

Cami : Il me faut un certain temps pour analyser ce que tu dis, surtout quelque chose d'aussi important. Je me sens attaquée.

8 octobre

[Keith, en dénigrant Robbie, lui a dit que même Farouk aurait été un meilleur amant que Robbie. Ce n'était pas un compliment pour Farouk. C'était une façon de dénigrer Robbie.]

Cami : Je ne comprends pas ça.

Keith : Qu'est-ce que tu ne comprends pas?

Cami : Pourquoi [Farouk] est-il meilleur que Robbie?

Keith : Pourquoi pas ? Pourquoi R est si spécial ? Pourquoi as-tu tapé son nom complet?

Cami : Oh, je pensais à voix haute. Je n'aurais pas dû ?

Keith : Non. C'est curieux. Je n’utilise pas son nom pour plusieurs raisons.

 

 14 octobre - 15h35

Keith : Ressens-tu physiquement le désir ?

Cami : Peut être émotionnel, c'est assez ?

Keith : Si tu veux que je vienne ce soir. Je viens avec ces conditions : Il n'y aura pas de conversation. Tu me rencontreras à la porte dans la tenue la plus sexy que tu pourras mettre pour moi. Tu me réveilleras. Nous ferons l'amour pour ma satisfaction et mon plaisir. Tu feras tout ton possible pour me le fournir. Ensuite je partirais. Es-tu d'accord oui ou non?

Cami : Y a-t-il une raison pour laquelle tu as choisi 4h00 pour cela ?

Keith : Oublie ça alors.

Cami : Non non non.

Keith : Alors?

Cami : Pourquoi ne pas parler?

Keith : Bonne nuit.

Cami : Je ne comprends pas ce qui se passe!

Keith : Trop de fierté. Je t'enverrai un texto demain.

19 octobre - 12h32

[Keith a dit à Cami et à d'autres femmes qu'il était physiquement et spirituellement blessé par leur poids excessif. Dans le cas de Cami, il a également été blessé par sa boulimie]

Keith : Comment perdras-tu le poids comme promis ?

Cami : Comme je suis censé le faire.

Keith :?

Cami : Calories et exercice.

Keith :  Les calories et les exercices n’ont pas fonctionné.

Cami : Ça n’a pas marché ? C'est en train.

Keith : Quand as-tu pesé pour la dernière fois 45kg ? Tu devais perdre du poids pour mon anniversaire… Tu ne le fait pas systématiquement. 

Cami : Je suis sous la menace maintenant. La peur est un outil.

Keith : Tu fais peu de cas de la réalité. Tu t'en fiches.

Cami : Excuses-moi?

Keith : C’est impoli.

Cami : Je suis désolé.

Keith : Comment vas-tu te rattraper? Peut-être devrais-tu jeûner jusqu'à atteindre le poids.

Cami : Est-ce que tu me demandes de le faire vite ?

Keith : Pourquoi essaies-tu de te dérober ? Que pèses-tu?

Cami : Je ne veux pas aller vite. Je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de perdre du poids. C’est toi qui en as parlé, alors je te demandes si c’est ce que tu veux.

Keith : Cela ne va pas. C'est à toi de trouver la solution plutôt que de te dérober. Je mérite plus de considération que cela.

Cami : Je ne le veux pas pour moi.

12h47

Keith :… Combien penses-tu?

Cami : Je ne sais pas.

Keith : C'est vraiment mauvais. Combien tu pèses ?

Cami : 58.

Keith : Combien de temps faudra-t-il pour perdre ces 7 kg?

Cami : Deux mois.

Keith : Ça devrait être beaucoup plus rapide, ça doit être beaucoup plus rapide. C’est  hors de propos, mais il s’agit de toi, de nous. Tu ne peux pas me demandez d'y faire face si tu ne le fais pas toi-même. Ensuite, une fois que tu en auras terminé avec toi-même, tu pourras en venir à nous.  Tu dois faire ce poids d'ici un mois. Tu dois faire moins de 54 kg dimanche prochain. Idéalement beaucoup moins. Moins de 52 serait bien mieux.

Cami : d'accord.

Keith : Si tu avais 52 kg et que tu perdais 2 kg et demi par semaine, tu peux y arriver en un mois. Il semble que tu doives être à 52kg. Comprends-tu que vous je ne peux t'aider sans que tu le fasses de ton côté ?

Cami : Oui.

Keith : Comprends-tu l'importance d'avoir une conscience?

Cami : Oui.

Keith : Comprends-tu que la conscience a la capacité de causer de grandes douleurs quand de mauvaises décisions sont prises ?

Cami : Oui.

Keith : Comprends-tu que tu doives prendre les autres en compte ?

Cami : Oui.

Keith : Comme ce soir, tu n'as pas envisagé que ta boulimie me ferais du mal ?

Cami : Non.

Keith : Tu ne veux pas avoir de conscience?

Cami : ?

Keith : Tu n'as eu aucune conscience ce soir quand tu as pris la décision de faire de la boulémie

1h22

Cami :  Il y a tellement d'incohérences dans ce que tu viens de dire. Je ne sais pas quoi faire.

Keith : Dis-moi en un une.

Cami : Je te l'ais déjà dit. Je demande de l’aide avec ma boulimie et tes réponses sont toujours de perdre du poids en premier, puis "je t'aiderai". 

Keith : Même si ce n’est pas très pertinent, c’est maintenant que tu perds du poids et que je vais t'aider. Concentres-toi sur le poids.

Cami :  Alors maintenant, tu dis que tu as un problème avec la boulimie alors que ce n’était certainement pas ta priorité.

Keith : Il n'y a rien d'incohérent même dans ce que tu as dit. La question évolue au-delà de ton corps. Je viens de recevoir ton texto et tu es à nouveau fière de toi au lieu de perdre du poids. Ça devrait être facile pourtant. Montre-moi aussi comment ta boulimie m'a fait du mal. Comment ta B. m'a blessé.

Cami : Je ne suis pas d'accord. Tu exiges que je te dises ce que je ne pense pas.

Keith : Tu n'es pas d'accord avec quoi ?

Cami : Ta façon de voir les choses. C'est un sujet très sensible pour moi. Tu as peut-être pensé que tu étais un allié, mais je me suis senti très seule et mal comprise. Je conviens que le problème a toujours triomphé de mon corps, mais l’accent que tu mets actuellement sur ma boulimie semble être incompatible avec ce que j’ai vécu par le passé. Pendant des années, je t'ai demandé de l'aide. Alors maintenant, tu exiges que je vienne à bout de cela, tu attends à ce que je le fasse rapidement, mais c'est difficile. Je n’ai pas d’allié.

Keith : Le mieux serait que tu penses que je suis cohérent et que tu découvres par toi-même pourquoi tu te protèges et que tu te montres si fière. Je suis connu pour ma cohérence, même par mes ennemis dans les affaires judiciaires. Il est peu probable que je sois soudainement incohérent. Je suis sur le point de couper la communication. J'ai besoin de voir et que tu me prouves. J'ai toujours été ton allié. Ton dernier texto est tout simplement n'importe quoi.

 21h14

[Keith continue de lui reprocher son excès de poids - selon ses critères - malgré le fait qu'elle soit boulimique.]

Cami : Ce n'est pas vrai. Je vais suivre un régime et faire de l'exercice.

Keith : Tu dois vraiment te soucier de cela pour atteindre 52kg d'ici dimanche prochain. Comment vas-tu faire aujourd'hui ? Je suis désolé de le demander, mais c’est très important à plusieurs égards, même en tant que pénitence où tu montres que tu ne te laisses pas aller. Pour nous, pour moi, pour vous, s'il te plaît, ne fais pas de boulimie ce soir. Après la nuit dernière, je ne pensais pas avoir à te le demander.

Cami : S'il te plaît ne me demande pas ça.

Keith : Combien penses-tu maintenant?

Cami: Je ne sais pas. Je vais me peser.

Keith : Comment as-tu su pour les 54 kg la nuit dernière?

Cami : En montant sur la balance.

Keith :  Pourquoi pas maintenant? Garde à l'esprit la douleur que me causes ta B. Tu as arrêté plusieurs jours pour ton misogyne [Robbie?] Pourquoi pas pour moi ?

Cami : Ma boulimie ne te concerne pas. Si c'est ta façon de m'aider à la surmonter, c'est probablement la pire approche. S'il te plaît, ne fais rien.

23 octobre

Cami : Je ne pense pas que nous sommes naturellement un couple parfait, mais je t'aime plus que tout.

Keith : Qu'est-ce qui ne te convient pas  ?

Cami : Nous ne partageons pas le même sens humour. Nous partageons des valeurs fondamentales et de l'amour, mais il y a des choses qui ne sont pas les mêmes.

Keith : Je ne suis pas nécessairement d’accord, mais c’est un point important. Il y a de nombreuses années, j'aurais pu dire la même chose. Tu n'es pas la personne parfaite. Tu n'as pas beaucoup d'éducation. Tu n'es pas une athlète de classe mondiale. Tu n'es pas musicienne, bla, bla, blah. Si quelque chose n’est pas parfait pour moi, je change alors ma définition du mot parfait.

Cami : Je comprends.

Keith : Je t'ai donné mon standard de beauté. Ce que je pensais être beau dans certains cas. Je le compare à toi. Par définition, rien ne peut être aussi beau. Il ne pourrait jamais y avoir de Robbie, peu importe ses qualifications. 

Cami : Kristanna s'en est approchée, Non?

Keith : Tout est comparé à toi en tant que norme de perfection. Kristanna ne s'en est pas approchée. Je commence à apprécier qu'elle veuille apprendre et appliquer les changements. Si cela avait continué et si elle avait changé comme je le souhaitais, à mon goût, elle serait devenue ma mexicaine aux cheveux noirs. Oh, oui, elle aurait pu être toi

Cami : Hahaha.

Keith : Non. Elle fait des ajustements avec moi, mais tout ce qui est important l'est par rapport à toi. Elle ne comprend pas pourquoi je parle de toi comme ça. J'ai l'habitude de trouver des femmes aux cheveux clairs attirantes. J'ai tellement déplacé mes normes qu'il est difficile de les supporter. Même les cheveux bruns sont lavés à mon goût maintenant. Il y a dix ans, ce n'était pas le cas.

24 octobre

Cami : Amour, je déteste vraiment avoir l'impression de devoir te demander la permission de faire quoi que ce soit en dehors de mon emploi du temps. Je ne veux pas que nous soyons comme ça.

8 novembre

Cami : Qui vas te défier ? Puisque tu es au plus haut rang et que tu es vénéré par la communauté, qui vas te mettre au défi ?

Keith : Cette question peut venir de l'orgueil, d'un socialisme sous-jacent ou non. Bien sûr pour moi, tout le monde me lance un défi. C’est un résumé de nos 8,5 années de vie commune. Difficile pour moi de le supporter. Je ne sais pas quelles actions peuvent être entreprises pour inverser le verdict et changer le déroulé. Je ne sais pas comment récupérer cette partie de moi qui est morte aujourd'hui.

Cami : S'il te plaît laisse tomber ces manières de penser. Je n'en ai parlé que brièvement. J'ai l'impression que ce n'est pas toi, que ce n'est pas vrai.

Keith : Qu'est-ce qui n'est pas vrai ?

Cami : Ce que tu es, ce que tu fais. S'il te plaît, laisse filer. Je t'aime.

Keith : Peut-être que tu sous-estimes l'importance d'un partenariat. Penser à moi ne devrait jamais être la vision d'un d'abus, mais c'est ce que tu dois penser de R. A moins que je me trompe ?

23 novembre à 11h33

[Keith veut que Cami traite Robbie comme s'il l'avait violée, même s'il ne l'a pas fait et que c'était une relation mutuelle et consensuelle. Keith veut que Cami le dise à Robbie.]

Cami : C'est effrayant que tu exiges ça.

Keith : C’est effrayant ce que tu fait. Je ne peux pas croire ce que tu viens d'écrire.

Cami : Je me sens à ta merci.

Keith : Tu répares ce que tu as fait, tu le quittes sinon c'est fini entre nous. C'est terrible. J'ai été à ta merci et tu as abusé de ton pouvoir. Je veux que tu comprennes.

Cami : Oui.

Keith : Ensuite, tu corriges, te le laisse ou nous en avons terminé. Qu'est-ce que tu choisis ?

Cami : Je vais réparer.

Keith : comment?

Cami : Je vais le traiter {Robbie] comme un violeur.

Keith : C’est ce que tu aurais déjà dû faire. Que vas-tu faire de plus pour récupérer ce que tu as perdu?

Cami : Je ne sais pas

Keith : Il faut que tu ailles le voir, dis-lui que tu as essayé d’être amicale, mais que tu ne peux pas le supporter et qu’il devrait rester à l’écart. Il a besoin de savoir que tu es dégoûtée de lui, comme tu le ferais avec un violeur.

Cami : Je vais essayer.

Keith : Pars maintenant.

Cami : Non, je vais le faire.

Keith : C'est plus grave que tu ne le suppose. Comment peux-tu permettre que cela se produise ? Dis quelque chose. Quand est-ce que la séance aura lieu ?

Cami : Je veux me sentir libre. Je sens que toute ma personne dépend de toi. C'est très effrayant et suffocant. 

12h03

Keith : Appelle-moi maintenant. C'est ta dernière chance. Sinon, prends tes affaires ce soir. [Il menace de la jeter à la rue]

Cami : Je voudrais que tu ne me transformes pas en monstre.

Keith : C'est toi qui me traites comme ça. Quelque chose d'autre à dire ?  Rien d'autre? Je vais te bloquer [au téléphone] dans une minute, puis je ne pourrai pas revenir en arrière. C'est ta fierté qui a gagné. Je ne peux pas croire que tu sois vraiment indifférente au fait que je suis celui qui a été blessé dans cette histoire. Je veux que tu partes demain matin. 

24 novembre

Cami : Je me sens comme ta marionnette.

Keith : Je vais réévaluer toutes ces interactions.  Si tu as l’impression d’être ma marionnette, je ne sais pas quoi dire. Tu devrais mieux me connaître. Je ne suis pas comme ça. Ce que je te demande de faire est légitime. La façon dont tu me traites est également importante. S'il te plaît respecte ma moralité.

Cami : Tu me demandes de faire quelque chose que je ne suis prête à faire aveuglément.

Keith : Comment puis-je t'aveugler ? Pour réparer les choses, tu dois faire comme il faut. C'est simple et légitime. Honnêtement, si je n’ai même pas gagné ce niveau de confiance, nous ne sommes rien. Tu devrais vouloir te le prouver à toi-même. À ce stade, je ne devrais même pas avoir à te le demander.  Tu voulais être mon esclave. C'est le contraire. 

 

 

Partie 3

____________________________

Source :
- https://frankreport.com/2019/06/28/part-1-keith-and-cami-texts-the-perverted-mind-of-a-monster/

Voir les commentaires