Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Gianni Versace - Andrew Cunanan

Gianni Versace - Andrew Cunanan


Nombre de victimes : 5
Nom :  Andrew Philip Cunanan
Surnom : Le tueur à la chaîne (Spree killer)
Date de naissance :  31 août 1969
Lieu de naissance : National City (Californie)
Décès : 23 juillet 1997 (suicide), Miami Beach (Floride)
Parents :   Modesto Ptete Cunanan et Mary Anne Schillaci
Famille :   3 frères et soeurs, Christopher, Elena, Regina
Victimes : Gianni Versace - Jeffrey Trail - David Madson  - Lee Miglin  - William Reese  
Modus operandi :  Les victimes de Cunanan étaient toutes des hommes de différents âges et professions, dont trois étaient directement ou indirectement liés à lui. Sa première victime, Trail, s'est fait écraser le crâne avec un marteau.. Il a tué trois de ses cinq victimes avec un pistolet semi-automatique .40 S & W Taurus. Sa troisième victime, Miglin, a été ligotée et  son visage sauf le nez était recouvert de ruban adhésif. Il fut battu, poignardé dans la poitrine avec une paire de sécateurs, sa gorge a été coupée lentement avec une scie à métaux, puis son corps écrasé par sa propre voiture.
Type de tueur :  Organisé et sadique
Profil :   psychopathe  
Symptômes :  mythomane, narcissique, paranoïaque, souffrant de de désordre émotionnel avec un manque d'empathie anormal envers autrui (sociopathie)

------------------------------------------------------------------------------------

Casa Casuarina

  Les faits :

  15 juillet 1997.
  Quand le roi de la mode Calabrais, prince de South Beach propriétaire de la villa, la "Casa Casuarina" à l’emblème de méduse rencontre un psychopathe, tueur vicieux en cavale, cela donne l'un des meurtres les plus emblématiques de la fin du 20ème siècle.
  Gianni Versace est l'icône de la mode italienne le plus en vue aux États-Unis, créateur attitré des rocks stars et des têtes couronnées. Il est à la tête d'une immense fortune lorsqu'il croise la route d'Andrew Cunanan, jeune homme en perdition, mythomane, prêt à tout pour devenir riche et célèbre.

  Nous sommes le matin du 15 juillet, vers 8h30. Gianni Versace revient de sa promenade habituelle sur Ocean Drive où il en profite pour prendre quelques journaux et prendre un Capuccino au News Cafe quand  un jeune homme de 27 ans, Andrew Cunanan, l'attend en embuscade devant son imposante villa. L'homme interpelle le créateur. Celui-ci a juste le temps de se retourner avant de recevoir une balle qui le touche en pleine tête.
  Le couturier des stars est mortellement touché. Il ne meurt pas sur le coup...

 

Andrew Cunanan

  Enfance d'Andrew Cunanan


  Andrew Philip Cunanan naît en 1969 dans un quartier ouvrier de San Diego. Sa mère est fille d'émigrants Siciliens, son père, Pete Cunanan est d'origine Philippine et ancien militaire reconverti en courtier et accessoirement, en escroc détournant des fonds.
Le mariage de ses parents n'est pas des plus heureux et lors de leurs disputes, Andrew trouve souvent refuge dans sa chambre pour échapper à la tension familiale. Le père transmet dès leur plus jeune âge à ses enfants (deux garçons et deux filles), la valeur de l'argent et de la réussite, mais plus que tout met en avant les apparences. Pour Pete, il est important que les autres voient la réussite même si celle-ci est factice.  
  Andrew Cunanan fréquente l'école Bishop, un lycée privé huppé de la Jolla. Ses parents accèdent à son désir d'intégrer ce lycée même s'ils n'en n'ont pas les moyens. Il faut dire qu'Andrew est dès son plus jeune âge très exigeant, mais aussi menteur. Il fait croire aux gens qu'il vient d'un milieu très riche, bien différent du sien en s'appropriant des pans de vie de tierce personne, mais sans tout dévoiler. Il en dit assez pour être imprécis mais en même temps pour susciter la curiosité. Très intelligent (il a un QI de 147), il parle couramment sept langues.

 

andrew caunan et sa famille- enfance-child
La famille Cunanan

  Ouvertement gay, il n'est pas du tout stigmatisé par ses camarades de classe et bien au contraire est assez populaire. C'est un enfant qui adore que l'on s'intéresse à lui, qui aime se faire remarquer. Cependant, au lycée, cette mythomanie sous-jacente lui fait prendre une voie dangereuse. Il prend de la drogue et traîne avec des gamins très portés sur cette addiction. Pour satisfaire ces deux besoins, Andrew dès l'âge de 15 ans, commence à fréquenter les bars Gays, souvent déguisés pour masquer son âge et son apparence ethnique.
  En 1987, il a 18 ans et sort diplômé de Bishop. La voie pour étudier l'histoire lui est grande ouverte, mais plutôt que de poursuivre ses études, il préfère séduire des hommes gays plus âgés, et surtout riches, qui l'emploie en tant que secrétaire et lui offrent des cadeaux pouvant aller jusqu'à une voiture de l'ordre de 30 000 dollars.
  Tandis qu'Andrew gagne bien sa vie en faisant le gigolo, le train de vie de ses parents dégringole. Son père a du mal à réussir en tant que courtier en valeurs mobilières et doit faire face à des accusations de détournement de plus de 106 000 dollars. Pour échapper à la prison, Pete Modesto Cunanan abandonne sa famille et fuit le pays.
 Mary Ann, abandonnée déménage alors dans un quartier moins cossu.

 

 portrait andrew cunanan
Andrew Cunanan

  Le déroulé des évènements
 

  Andrew intègre l'université de Californie de San Diego qu'il abandonne moins d'un an plus tard, et part visiter son père retourné aux Philippines. Celui-ci est réduit à la pauvreté. Andrew rentre et part s'installer à San Francisco où il reprend son activité de gigolo en endossant différentes identités. Il se met à fréquenter les bars dont Le Castro, inventent des histoires tirées des pages de magazines qu'il lit (GQ, Vanity Fair, Vogue) raconte qu'il est le fils d'un milliardaire israélien, fait la connaissance d'Eli Gould un avocat qui connait du monde et se retrouve à assister à toutes sortes d'évènements d'envergure.

 

donatella-gianni-versace-annee-1990-psycho-criminologie-com
Donatella et Gianni Versace

  En 1990, l'Opéra de San Francisco engage Gianni Versace, jeune créateur italien afin de créer les costumes de sa nouvelle production, Cappricio. A l'initiative d'une soirée donnée au Collossus, une boite gay, en l'honneur de la première, Andrew Cunanan parvient à rencontrer Versace. C'est le couturier qui l'aborde en le prenant pour quelqu'un d'autre. Quelques temps auparavant, Versace avait rencontré un jeune homme près de sa villa, en Italie au lac de Côme qui ressemble à Andrew. Celui-ci ne le dément pas. Habitué à mentir sur son identité, il ne le corrige pas et joue le jeu. A la fin de la soirée, il se précipite chez des amis à Berkeley pour leur hurler sa joie d'avoir rencontré le créateur italien qu'il admire.
 
  Quelque temps plus tard, Andrew se réinstalle à San Diego et devient une figure du quartier gay de Hillcrest où il poursuit la prostitution.
En 1993, il rencontre Jeffrey Trail, officier de la marine, son opposé en tout point. Jeffrey est un homme droit, pas menteur pour un sou, respectueux des lois. Les deux hommes se lient d'amitié.
  En 1994, Andrew a pour client un riche homme d'affaires, Norman Blachford qui vient de perdre son compagnon après 26 ans de vie commune. Les deux hommes entretiennent une relation durant l'année et Andrew finit par emménager dans l'appartement de Norman à la Jolla. L'homme d'affaires comble son nouvel amant de cadeaux, de vêtements chics, d'une voiture neuve. Andrew est aux anges, mais il n'arrive pas à se satisfaire d'un seul homme. Il rencontre alors David Madson, un architecte âgé de 31 ans originaire de Minneapolis. Il en tombe amoureux, l'invite régulièrement à diner et le couvre de présents tout en prenant garde à ce que David ne découvre pas ses secrets inavouables (les pratiques sexuelles violentes et la méthamphétamine), et surtout sa relation avec Norman Blachford.

 

andrew-cunanan-david-madson-tueur-en-serie-psycho-criminologie-com
David Madson

  Alors qu'il passe l'été avec Norman dans le sud de la France, Andrew ne peut s'empêcher d'écrire des lettres d'amour à David Madson. De retour en automne à la Jolla, Andrew exige de Norman, pour qu'il ne le quitte pas, qu'il lui offre une voiture de luxe d'une valeur de 25 000 dollars. Norman refuse et le met à la porte. De son côté, David est excédé par le comportement d'Andrew et ses sautes d'humeur imprévisibles. Il faut dire qu'au fur et à mesure qu'il prend de l'âge, les côtés les plus sombres d'Andrew commencent à émerger et le jeune homme montre sa pratique d'actes sadiques dans les films pornographiques dans lesquels il joue. Il commence d'ailleurs à tirer son plaisir de la douleur et de l'humiliation qu'il inflige à ses partenaires.  David décide de mettre fin lui aussi à leur relation.
  Jeffrey Trail, le meilleur ami d'Andrew lui annonce à son tour qu'il quitte la Navy et Minneapolis.
  Le coup pour Andrew est rude. Il ne sait plus quoi faire ni où aller. Il a l'impression que tout lui échappe et qu'il n'a plus personne. En avril, il organise malgré tout une fête où il annonce vouloir repartir pour San Francisco. Mais en fait, il s'est acheté un aller-simple pour Minneapolis où il faut bien le dire personne ne veut de lui.

 

andrew-cunanan-jeffrey-trail-tueur-en-serie-psycho-criminologie-com
Jeffrey Trail

  Il faut dire qu'à l'âge de 27 ans, même les hommes gays et fortunés auxquels il avait l'habitude d'offrir ses services lui accordent moins d'attention. Andrew a commencé à prendre du poids et ses cheveux autrefois bien entretenus sont devenus longs et négligés. Il montre aussi quelques signes faisant penser aux premiers symptômes du Sida. Le médecin qu'il va voir le rassure, mais Andrew n'ira jamais cherché les résultats de sa prise de sang qui s'avéreront finalement négatifs.

  Le 25 avril 1997,
  Andrew Cunanan s'envole pour Minneapolis et persuade David Madson de venir le chercher à l'aéroport. Il s'arrête devant l'appartement de Jeffrey, pénètre à l'intérieur grâce à la clé qu'il trouve sous le paillasson, se met à fouiller le domicile et trouve l'arme que celui-ci cache. Andrew ressort du domicile et persuade ensuite David de le laisser passer la nuit dans son loft. Malgré sa réticence à accéder à son désir, il finit cependant par l'accueillir.

  Le 27 avril au soir, Jeffrey Trail découvre que son pistolet a disparu. A 21h45, il se rend alors  chez David Madson et tombe sur le jeune homme au moment où celui-ci descend pour aller promener son dalmatien. Des témoins diront que des bruits de disputes suivis de coups et de bruits sourds se sont fait entendre dans la soirée.
  Au bout de deux jours d'absence, les collègues de travail de David Madson commencent à s'inquiéter. Ils demandent à la concierge de l'immeuble d'aller vérifier à l'appartement si tout va bien. En ouvrant la porte, celle-ci constate qu'il y a du sang un peu partout et repère un corps enroulé dans un tapis. Elle appelle aussitôt la police qui arrive sur les lieux quelques minutes plus tard. Le médecin-légiste déclarera qu'il s'agit en fait de celui de Jeffrey Trail, assassiné de 27 coups de marteau portés à la tête et au torse. Dans l'appartement, la police ne repère pas tout de suite la valise d'Andrew, pourtant étiquetée à son nom et laisse passer ainsi plusieurs autres indices. En voyant que le 4x4 de David Madson a disparu, les inspecteurs soupçonnent le jeune homme d'avoir commis le crime et d'avoir pris la fuite.
  Elle publie un avis de recherches dans le comté.

 

David Madson

  L'homme, a contrario de ce que pense la police, est en fait l'otage d'Andrew qui l'a entrainé dans sa fuite.
 Apeuré devant le comportement psychotique de son ex-amant, David tente dans un premier temps de le raisonner avant de faire semblant de jouer le jeu afin de préserver sa vie.
Le 3 mai 1997, deux pêcheurs découvriront malheureusement le corps de David sur la rive d'un lac au nord de Minneapolis. Andrew Cunanan l'a abattu d'une balle dans le dos et de deux balles dans la tête tirées par le revolver de calibre 40 emprunté à Jeffrey Trail. A la suite de cela, la police revoit les indices laissés et retourne à l'appartement. Là, elle met la main sur  un sac noir contenant des menottes, des films porno sado-maso, des balles de calibre 40 et un étui de revolver vide. La valise appartient à un certain Andrew Cunanan...
Les autorités lancent un nouvel avis de recherche.

  4 mai 1997, Chicago
  Marilyn Milglin rentre chez elle après un voyage d'affaires où elle a présenté sa nouvelle gamme de produits cosmétiques à la télé composés de parfums, crèmes et eaux de Cologne. En rentrant de l'aéroport, elle retrouve sa maison, située dans le quartier bourgeois de la ville, sens dessous-dessous. Son mari, Lee, magnat qui a réussi dans l'immobilier a lui, disparu. Marilyn appelle aussitôt les autorités qui, après avoir jeté un œil dans la maison, fouillent le garage et découvre le corps du mari caché sous le 4x4 familial. La tête de Lee est enveloppée de ruban adhésif gris et porte plus de 50 coups donnés avec une paire de sécateurs. Sa gorge a été coupée lentement avec une scie à élaguer et son corps écrasé par sa propre voiture.

 

andrew-cunanan-lee-miglin-tueur-en-serie-psycho-criminologie-com
Lee Miglin

  La police met la main dans l'évier sur des poils de barbe ce qui laisse supposer que le meurtrier s'est rasé avant ou après son forfait. Celui-ci se serait également servi à manger dans le frigo (un morceau de jambon). Marilyn Milglin fait le constat alors qu'il manque la voiture japonaise du couple ainsi que deux mille dollars en liquide et en pièces d'or.
  Trois jours plus tard, un agent remarque, dans une rue adjacente de la propriété, une voiture au pare-brise truffé d'amendes.
  Il s'agit de l'automobile de David Madson.
  Le FBI est saisi de l'affaire. Un mandat d'arrêt est émis contre Andrew Cunanan.
  Grâce au téléphone qui se trouve à bord du véhicule et qui est relié au démarreur, les autorités parviennent à suivre les mouvements du 4x4.
  Le 8 mai, la voiture est repérée dans la banlieue de Philadelphie, mais l'information reprise en boucle par les journaux, alerte Andrew qui se débarrasse du téléphone, puis du véhicule dans un cimetière désaffecté du New Jersey. Il surprend le gardien qui ne voit rien venir, et le fait mettre à genou avant de lui tirer une balle dans la tête.
William Reese meurt sur le coup.

 

andrew-cunanan-william-reese-tueur-en-serie-psycho-criminologie-com
William Reese

  Andrew s'empare ensuite de la camionnette rouge de Reese.
  La femme de celui-ci alertée par son absence au diner informe la police qui se rend sur les lieux où elle découvre le corps du gardien et la voiture de Lee Milglin garée un peu plus loin. Les autorités comprennent qu'Andrew Cunanan est l'auteur de ce meurtre et partage l'info avec le FBI.
Les médias nationaux s'emparent eux aussi de l'histoire. Si la couverture télévisuelle nourrit l'ego de Cunanan, elle lui pose malgré tout problème, car son visage est à la une des chaines d'info et des journaux papier.

  Le 11 mai, Andrew arrive à Miami Beach et se rend à South Beach. Là, il lui sera facile de se fondre au milieu de la communauté gay et des touristes de passage. Il loue une chambre à l'hôtel Normandy Plaza sur Collins Avenue (Miami Beach), une avenue où trônent les hôtels minables et où déambulent les vagabonds imprégnés de whiskey.
  Andrew lit un reportage paru dans le Vanity Fair du mois sur l'opulente résidence de Gianni Versace. L'empereur de la mode a dépensé 32 millions de dollars pour rénover les 5800 mètres carrés de la Casa Casuarina. Les mosaïques qui composent le sol sont importées d'Italie et entrelacées de fils d'or, les chambres regorgent d’œuvres d'arts de toutes les époques, les plafonds sont rehaussés de fresques d'anges dénudés et les toilettes sont en or massif. Versace peut se le permettre. Il est à la tête d'un empire, la marque Versace, qui pèse un milliard de dollars.

 

gianni-versace-mansion-guest-suite-andrew-cananan-psycho-criminologie-com
une chambre d'invité à la Casa Casuarina

  Gianni Versace est au sommet de sa gloire. Il vient de présenter sa nouvelle ligne de robes métalliques que les critiques applaudissent. 
  Durant les jours qui suivent, Andrew opère lui, une certaine routine. Le jour, il lit des magazines de mode et regarde la télé. Le soir, il écume le monde de la nuit à la recherche d'argent pour survivre. Il commet de petits vols, se prostitue et abuse parfois d'analgésiques qu'il couple avec de la vodka.
  Les semaines passent et l'argent file. Il se rend chez un prêteur sur gages et vend pour 190 dollars les pièces d'or dérobées à Lee Miglin. Il ne prend même pas la peine de dissimuler sa véritable identité ni l'adresse de l'hôtel où il loge comme s'il souhaitait narguer les autorités toujours à sa recherche. Le prêteur sur gages envoie par fax à la police de Miami Beach, la déclaration comme cela est requis par la loi, mais le papier finit sur le bureau d'un employé en vacances (la police remettra la main dessus après le meurtre de Versace).

  A la mi-juin, Andrew Cunanan devient la 449ème personne à rejoindre  la liste des 10 hommes les plus recherchés par le FBI.
Des fascicules sont distribués, un journal local en parle, mais rien y fait. Personne ne reconnait Andrew au milieu de la faune de Miami. Jusqu'au 11 juillet où le caissier d'une sandwicherie le signale. Mais quand la police arrive, Cunanan est déjà loin. Il est repéré à nouveau, plus tard, dans une boite de nuit, le Twist, mais là aussi sans succès.
  Le lendemain, il quitte son hôtel sans payer et disparait dans la nature.

 

andrew-cunanan-gianni-versace-portrait-antonio-tueur-en-serie-psycho-criminologie-com
Antonio d'Amico et Gianni Versace

  Ce même matin, mardi 15 juillet à 8h15, Gianni Versace laisse son compagnon, Antonio D'Amico avec qui il est en couple depuis 1982, dormir. Lui, sort sur le perron, puis file sur Ocean Drive. Il s'arrête pour boire un cappuccino au News Café avant d'acheter la presse quotidienne, le Newsweek, The New Yorker, mais aussi des magazines de mode (Vogue, People).
Il rentre chez lui, monte les marches de son palace...
  Il est 8h45.
  Gianni Versace entend un bruit derrière lui et se retourne. Un homme portant lunettes, sac à dos et casquette se tient face à lui. Il ne reconnait pas celui qu'il avait accosté à San Francisco quelques années plus tôt. Andrew Cunanan pose le canon de son calibre 40 sur la joue du couturier et presse la détente. Le couturier s'écroule.
  Un second projectile lui traverse ensuite le cou.
  Cunanan s'enfuit, poursuivit par un ami de Versace qui vient de voir le corps de son ami écroulé sur les marches de la villa. Le couturier est immédiatement emmené au Jackson Memorial où il va décéder quelques minutes plus tard, à 9h21.
  Quant à Andrew, il est parvenu à s'échapper.

 

La scène de crime

  Des dizaines de policiers arrivent sur le lieu des coups de feu, bientôt suivis par un défilé de journalistes et de badauds.
  La police retrouve la trace de Cunanan dans un parking d'un hôpital et tombe sur le pick-up de William Reese, jonché de détritus. Au sol, des vêtements usagés montrent qu'Andrew s'est changé avant de fuir. 
  La chasse à l'homme bât alors son plein. Toutes les forces de police sont réquisitionnées. Des centaines d'enquêteurs sont mis sur le coup et toutes les connaissances de Cunanan sont interrogées.
  L'avis de recherche d'Andrew Cunanan est placardé sur tout le territoire américain et sa photo diffusée sur toutes les chaînes du pays.

 

Andrew_Cunanan_FBI_Wanted_tueur-de-gianni-versace-2-psycho-criminologie

  Le prêteur sur gages qui avait eu affaire au tueur quelques semaines plus tôt contacte les autorités menant les enquêteurs de ce fait jusqu'au Normandy Plaza. Une équipe du SWAT fait une descente dans la chambre d'hôtel, mais ne trouve aucune trace de lui. Deux jours plus tard, le personnel de l'hôtel se rend compte qu'ils ont donné aux enquêteurs le mauvais numéro de chambre...
  Une semaine s'écoule ainsi avant qu'un gardien ne remarque qu'une péniche dont il a la charge a été cambriolée et mise à sac. Sur les lieux, il tombe sur Cunanan, l'effraye. Un échange de coups de feu a alors lieu. Alertée, la police arrive en moins de cinq minutes au 5250 Collins.

  La police bombarde la péniche de gaz lacrymogène et évacue les plaisanciers alentour. Des snipers se placent de l'autre côté de la rue. Le siège se poursuit tout l'après-midi sous l’œil des caméras qui retransmettent l'évènement en direct. Au même moment, à Milan ont lieu les obsèques de Gianni Versace, retransmises elles aussi, avec Lady Di et Elton John assis au premier rang.
  A Miami, la police peine à faire sortir Andrew de sa cachette et décide d'aller finalement à sa rencontre. Quand ils pénètrent dans les lieux, la télé est allumée, le fauteuil transformé en lit.   En arrivant au deuxième étage, les policiers tombent sur le corps du meurtrier, couché, son arme non loin de lui.
  Cunanan s'est suicidé en retournant le pistolet dans sa bouche, mettant ainsi fin à sa cavale. 
  A 22h45, la police fait une déclaration à la presse et confirme la mort de l'assassin (entre autres) de Gianni Versace.
  Andrew Cananan a réussi ce qu'il voulait : devenir célèbre en rêvant finalement de la vie des autres...

 

le corps d'Andrew Cunanan

  Le point déclencheur des tueries

 

  L'estime de soi d'Andrew était liée à ce que les gens pouvaient faire pour lui et ce qu'ils pensaient de lui. Ce trait a été certainement façonné en premier lieu par son père qui lui répétait petit, que peu importait les apparences, il fallait "être quelqu'un".
 Le même homme qu'il a vu déchoir par la suite. 

  Être accepté par la haute société et par les gens riches était ce qu'Andrew attendait. Son esprit a dû commencer à basculer avec le rejet de son "Sugar Daddy", Norman Blachford.
  Le mode de relation du psychotique étant fusionnel, on peut se demander si la fragmentation du psychisme est déjà entamée ou si Andrew a réussi à préserver une unité minimale qui l'a empêché pour quelques temps de basculer vers le meurtre, ce qu'il ne parviendra plus à faire par la suite, avec la supposée trahison de Jeffrey et David.

  Andrew avait perdu, avec Norman, l'accès à la richesse facile. Puis il a basculé dans la paranoïa quand il s'est rendu compte que deux de ses amants, Jeffrey Trail, ancien officier de marine et David Madson, architecte, se voyaient dans son dos. Il n'a pas supporté de n'être plus le centre d'attention des deux hommes. Ceux-ci lui renvoyaient aussi l'image de personnes ayant réussi, alors que lui devait se prostituer pour vivre.
  Il les enviait tout comme il enviait Gianni Versace qu'il idolâtrait, mais qui ne lui avait peut-être pas accordé l'importance recherchée lors de cette soirée à San Francisco.
  L'annonce d'un possible SIDA, les pratiques sado-maso dans le porno, la prostitution et le fait que son corps s'épaississe et devienne moins attirant ont certainement là aussi contribué à sa perte de contrôle.

  N'ayant laissé aucune lettre de suicide, ses motivations cependant restent encore aujourd'hui mystérieuses. 

 

 

 

©Toute reproduction du texte interdite

 

_______________________________________________________

Andrew Cunanan, le tueur de Gianni Versace, partie 1

Andrew Cunanan, le tueur de Gianni Versace, partie 2

A voir : la seconde saison de American Crime Story, sur l'assassinat de Gianni Versace

_____________________________________________________________

Les livres disponibles sur le sujet :

Trois mois de fièvre
Résumé : Un jeune Américain s'essaie à vivre, croit parfois y, arriver, puis devant l'indifférence du monde s'aperçoit que son existence est superflue - celle des autres aussi peut-être. Ce mal d'un siècle fasciné par le miroir à facettes de la virtualité. prometteuse de beaux mirages, mais qui perd peu à peu de vue les vieux repères du réel, en a conduit plus d'un à la folie ou au suicide. Au crime aussi. Celui dont nous suivons ici l'histoire. après trois mois de cavale sanglante à travers les États-Unis, ira jusqu'au bout de tout: de la déraison, du meurtre, de l'autodestruction.
Langue : Française
Editeur : Phébus
Nombre de pages : 300
Date de parution : 2 septembre 2005
Prix : 3.11€ (Broché)

___________________________________________________

Livre : L'assassinat de Gianni Versace
Langue : anglaise
Auteure : Maureen Orth
Nombre de pages : 560
Parution : 3 octobre 2017
Prix : 9.14€ (Broché) - 8.25€ (epub, mobi)

___________________________________________________
 

Livre : Death at Every Stop
Langue : Anglaise
Auteur : Wensley Clarkson
Nombre de pages : 288
Date de parution : 28 mai 2013
Prix : 14.26€ (Broché) - 5.76€ (epub, mobi)

__________________________________________________
 

Livre : The murder of Gianni Versace
Auteur : Gordon Wood
Nombre de pages : 34
Date de parution : 28 mai 2017
Prix : 7.52€ (Broché) - 2.99€ (epub, mobi)

 

Les DVD disponibles sur le sujet :

DVD : Fashion victim : the killing of Gianni Versace
Langue : Anglaise
Région 1 : USA et Canada
Parution : 20 novembre 2001
Prix : 21.90€ (neuf) - 3.95€ (occasion)

_______________________________

The Versace Killing Andrew Cunanan
Langue : Anglaise
Région 1: USA, Canada
Prix : 30.77€ (neuf) - 29.57€ (occasion)

 

Films et documentaires

  • Démoniaques (2007) - saison 2 épisode 1
  • Fashion Victim: The Killing of Gianni Versace, (2001)
  • City Confidential, (1998)
  • Andrew Cunanan Biography
  • My Night with Andrew Cunanan (2013)
  • American Crime Story (2018) - saison 2

Tags : andrew cunanan, andrew cunanan documentary, andrew cunanan gianni versace, andrew cunanan american crime story, gianni versace american crime story, Andrew Cunanan le tueur de Gianni Versace, Andrew Cunanan l'assassin de Gianni Versace, andrew cunanan crime scene photos, andrew cunanan bio, andrew cunanan biographie, andrew cunanan mort, andrew cunanan versace, andrew cunanan mary anne schillaci , andrew cunanan serie tv, andrew cunanan american crime, andrew cunanan news, andrew cunanan and versace, andrew cunanan livres, andrew cunanan assassino, andrew cunanan assassin, andrew cunanan wikipedia, andrew cunanan elena cunanan, andrew cunanan crime photos, andrew cunanan antonio d'amico, andrew cunanan personality disorder, gianni versace tue par andrew cunanan, maison gianni versace, why did andrew cunanan kill gianni versace, gianni versace et andrew cunanan, l'assassinat de gianni versace, andrew cunanan tueur en série, victimes d'andrew cunanan, andrew cunanan histoire, darren crisse andrew cunanan, gianni versace maison, modesto cunanan, andrew cunanan modesto cunanan, andrew cunanan mary anne schillaci, assassin versace, gianni versace et son compagnon, andrew philip cunanan, andrew cunanan elena cunanan, l'affaire versace, andrew cunanan pere, pete cunanan, andrew cunanan regina cunanan, andrew cunanan victimes, andrew cunanan christopher cunanan,

 

Voir les commentaires