Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par I. Girard
Publié dans : #Tueuses en série, #tueuses américaine, #Diana Lumbrera
Diana Lumbrera, le filicide en série

Nombre de victimes :    7
Nom :   Diana Lumbrera
Date de naissance21 novembre 1958  
Lieu de naissance :   Friona, Texas
Décès : 
Famille :   Albino Lumbrera et Juanita Hernandez (parents) - Estella, Virginia (soeurs)
Adam, Jessie, Roy et John (frères)
Mariages : 1972,  Rodolfo Carrillo - 1977 à Lionel Garza
Enfants : 6
6 sœurs et frères
QI :  Moyen
Taille : 1m72
Victimes :   Joanna Garza (3 mois), Luis Garza (2 mois), Melissa Lumbrera (3 ans)
Ericka Leonor Aleman (6 semaines), Melinda Ann Garza (2 ans), Christopher Daniel Lumbrera (5 mois), Jose Antonio Lumbrera (4 ans)
 
Modus operandi :   
Procédait à un acte de suffocation par strangulation sur ses victimes puis les emmenaient à l'hôpital afin que l'équipe médicale "les sauve" et ainsi se retirait toute responsabilité de leur mort.
Type de tueur :   Filicide de type d'opportunité (gain financier)
Profil :   Hypocondriaque 

________________________________________________________

 

 

 

 

 

diana-lumbrera-portrait3-psycho-criminologie-com

Les faits :


Diana Lumbrera, mère au foyer et nounou à domicile a tué ses six enfants et une petite cousine. Elle étouffait les enfants, les emmenait ensuite à l'hôpital et accusait le personnel médical de ne pas pouvoir les ramener à la vie.
Il a fallu du temps pour que Diana soit poursuivie par la justice, mais elle a fini par être jugée pour trois homicides sur les sept et se trouve toujours emprisonnée au Texas.
C'est l'un des cas les plus terribles en matière de filicide (meurtre sur descendants).

 

Enfance :

Diana Lumbrera naît le 21 novembre 1958 au Texas. Elle est la fille d'Albino Lumbrera (25 ans à l'époque), cultivateur, et de Juanita Hernandez (19 ans), femme au foyer. Diana est leur première fille. Le couple aura six autres enfants.
Le 6 avril 1962, son frère Adam naît à Baley County puis deux ans plus tard, c'est la naissance de Virginia, à Palmer County.
En 1971, Diana a 13 ans et ne va déjà plus à l'école à cause d'un problème apparemment physique. C'est la version officielle. Ses performances scolaires sont plutôt mauvaises et son comportement envers les autres enfants est très problématique. Ce dernier fait est peut-être celui qui a vraiment entraîné son exclusion de la sphère scolaire.

 

Les meurtres


Le 24 décembre 1972, Diana Lumbrera se marie avec Rodolfo Carillo, 18 ans et déménage avec lui à Bovina, au Texas. Il semble que Diana se soit montrée très tôt très entreprenante avec les hommes de son entourage amical, ce qui aurait finalement décidé Rodolfo à la quitter. Pas du tout chagrinée par ce départ, Diana noue rapidement une relation avec Lionel Garza qui va bientôt devenir son second époux.
Sa relation avec Garza, tout comme la précédente, se montre très vite houleuse. Les deux amants se disputent souvent, les portes claquent, les tensions sont palpables, mais cela ne les empêchera pas de faire trois enfants ensemble.
Le 14 mars 1975, elle donne naissance à Melissa Lumbrera, puis en 1976 au mois d'août, à Joanna. La même année, le 30 novembre, elle étrangle sa dernière fille âgée d'à peine trois mois à son domicile. Joanna en arrivant  à l'hôpital est déjà morte, et selon ce que dit Diana au médecin, sa fille aurait eu des convulsions avant de cesser de respirer. Mais le rapport des pathologistes révèlera qu'il s'agit en fait d'un étouffement par strangulation et d'une remontée du contenu de l'estomac par trouble convulsif.
Malgré cette constatation, aucune autopsie ne sera requise.

L'année suivante, elle épouse enfin Lionel G. Garza (19 ans) à Parmer County et donne naissance en novembre à un fils, Luis, qui manque de décéder deux mois et demi plus tard à leur domicile de Friona. Lui aussi arrive presque mort à l'hôpital. Diana signale là encore à l'équipe médicale des convulsions. La réanimation heureusement est couronnée de succès, et l'enfant est envoyé aux soins intensifs pour observation. Mais si la condition du bébé est stable jusque là, le 13 février, alors que Diana se trouve sur place, Luis décède à 18h30, le corps et le visage complètement cyanosés.
La série des décès se poursuit avec celui de Melissa en octobre 1978. La petite âgée de trois ans décède en arrivant aux Urgences de l'hôpital communautaire de Friona avec là aussi des convulsions. Le rapport du pathologiste attribue le décès à une asphyxie due à l'aspiration du contenu de l'estomac et l'affaire est classée.

diana-lumbrera-portrait4-psycho-criminologie-com
Diana Lumbrera

 

Diana Lumbrera ne s'arrête pas là puisqu'elle donne naissance un an après à Melinda Ann Garza, à Muleshoe, et six semaines plus tard  emmène la fille de son cousin qu'elle garde à domicile, Ericka Eleonor Aleman, aux urgences. Trente minutes plus tard, la petite meurt de "convulsions létales".
Les médecins constatent, font un rapport, mais il n'y a toujours pas d'autopsie d'effectuée, pas plus que de dépôt de signalement, et Diana repart tranquillement chez elle.
Son mari lui, comprend-il ce qu'il se passe à leur domicile ?
Peut-être.
Dans tous les cas, il demande la même année le divorce.
Ce qui ne stoppe toujours pas Diana Lumbrera dans sa série de meurtres infernale. Sa fille, Melinda, trois ans est à son tour tuée par strangulation à la maison en 1982, année où le divorce d'avec Lionel est prononcé. La cause du décès est cette fois-ci "insuffisance cardiaque aiguë en raison d'une cardiopathie congénitale". Si les médecins soupçonnent un acte criminel, il semble garder une fois de plus leurs doutes pour eux.

A nouveau enceinte, Diana Lumbrera donne naissance le 10 octobre 1983 à un fils, qu'elle prénomme Christopher Daniel Marcos, né de père inconnu. L'année suivante, les services médicaux s'affolent quand elle vient faire une IVG. Ils lui donnent la pilule afin de stopper ses nombreuses grossesses et surtout les morts...
Les médecins traiteront Christopher Daniel pour une infection de l'oreille sans complication apparente et constateront une septicémie. La surprise est de mise quand trois jours plus tard, Diana leur ramène son fils en pleine suffocation.
L'enfant comme les autres décède.
La mort circule décidément beaucoup dans cette famille et se poursuit avec le décès de Juanita Hernandez, la grand-mère des enfants, à l'âge de 46 ans.
Diana décide alors de déménager. Elle arrête au passage la pilule, s'acoquine avec un inconnu et tombe de nouveau enceinte.
José Antonio Lumbrera naît quelques mois plus tard.
C'est celui qui survivra le plus longtemps à l’hécatombe familiale avant de succomber lui aussi, à l'âge de 4 ans et 3 mois, en 1990.
Cette fois-ci le médecin ne trouve aucune cause logique à ce décès. Il avait prescrit une série d'antibiotiques pour l'enfant que Diana ne lui a jamais donné.

 

L'arrestation


Quatre jours plus tard, Diana Lumbrera est enfin arrêtée. Celui qui lui referme les menottes autour des poignets se nomme James Hawkins, inspecteur de son état. L'équipe médicale de l'hôpital a prévenu cette fois-ci les autorités.
La mort de José leur paraissant bien trop étrange. 
Une immense enquête est alors ordonnée et les autorités des comtés de Palmer, de Lubbock et de Castro découvrent que chacun des enfants de Diana Lumbrera était assuré pour des montants qui allaient de 3000 à 5000 dollars.
Les décès seraient donc essentiellement une question d'argent.

 

diana-lumbrera-portrait11-psycho-criminologie-com

 

Le procès

 

Le 12 juin, Diana est entendue au Kansas, et le 3 octobre elle est condamnée pour la mort de son fils, José Antonio. Durant l'année qui suit, les autorités mènent l'enquête sur les autres décès suspects.
le 23 avril 1991, elle est convaincue du meurtre au premier degré de la mort de Melissa, et de Daniel, et est emprisonnée au Kansas.
Le Dr William Eckert a témoigné en sa faveur en tant qu'expert, arguant que la mort de José était due à une infection virale massive. Selon lui, le cœur, les poumons et le foie de l'enfant étaient normaux et ne pouvaient révéler aucune preuve de meurtre. A cela, le procureur a alors rétorqué que l'expert n'avait pas examiné lesdits organes puisqu'il n'y avait pas eu d'autopsie, donc qu'il ne pouvait pas affirmer la mort accidentelle.
En contrepartie des charges retenues contre elle, et parce qu'elle a accepté finalement de plaider coupable pour le meurtre de Melissa, les accusations concernant les décès de Melinda et de Joanne furent abandonnées.
Interrogée, sa famille déclara que Diana Lumbrera était "une mère aimante qui prenait soin de ses enfants qui étaient sa priorité numéro un". Sa tante Elodia Flores ajoutera même "Elle travaillait dur tous les jours. Je ne crois tout simplement pas qu'elle ait pu tuer ses enfants".
Une de ses amies dira par contre que Diana "était quelqu'un de très nerveux, émotive et qui croyait fermement en la parole des guérisseurs spirituels comme les Curanderos, les sorciers de la culture latine qui ont le pouvoir de bénir ou de maudire la vie d'une personne." "Elle me disait qu'elle croyait que sa belle-mère l'avait maudite."

 

Après le procès


Diana Lumbrera fut condamnée après moins d'une heure de délibération à la réclusion à perpétuité avec un minimum de quinze ans avant une possible libération conditionnelle.

12 ans plus tard, son père meurt à Clovis, au Nouveau-Mexique et le 7 septembre 2004, elle quitte le Kansas pour une prison au Texas, puis une seconde toujours au Texas, où elle demeure toujours.

A quinze kilomètres de là, au cimetière de Bovina, des pierres tombales sont dressées sur les tombes des enfants de Diana Lumbrera.
Dessus une inscription :
"Chéri(e), tu nous manques".  

Tags : diana lumbrera, diana lumbrera wiki, diana rodriguez lumbreras, une mère accusée du meurtre de ses six enfants, les meurtres de diana lumbrera, diana lumbrera texas, diana lumbrera serial killer, diana lumbrera tueuse, diana lumbrera meutrière, procès de diana lumbrera, histoire de diana lumbrera, diana lumbrera condamnation, Christopher Daniel Marcos, Ericka Eleonor Aleman, Melinda Ann Garza, Melissa Lumbrera , criminologie, psychologie, filicide, daniela lumbrera early life, daniela lumbrera wiki, daniela lumbrera biographie, daniela lumbrera biography  

Voir les commentaires