Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Actualites, #Secte
execution-membre-secte-aum-japon-psycho-criminologie.com
Les membres exécutés

 

Après les sept membres déjà pendus au début du mois de juillet 2018 par le Japon, les autorités ont procédé à six nouvelles pendaisons ce  jeudi matin.
Les membres de la secte Aum, dite de la Vérité Suprême, étaient responsables de l'attentat au gaz sarin ayant eu lieu dans le métro de Tokyo, en 1995.
Condamnés à le peine capitale depuis de nombreuses années, tous les adeptes reconnus coupables ont été exécutés, dont le gourou de la secte Shoko Asahara, de son vrai nom Chizuo Matsumoto.

190 autres disciples de la secte avaient été condamnés à diverses sentences dont la plupart à de la prison après que le 20 mars 1995, plusieurs membres de cette organisation aient répandus du gaz sarin dans les rames du métro, tuant 29 personnes et en intoxiquant 6500 autres, à une heure matinale, en pleine période de pointe. 

La première peine capitale a été prononcée en septembre 1999. En décembre 1999, la secte Aum, forte de plus de 10 000 disciples, reconnaissait officiellement sa responsabilité dans l'attentat.  

schema-attaque-au-gaz-sarin-secte-aum-japon-psycho-criminologie.com

 

La loi japonaise précise que les condamnés à la peine capitale doivent être exécutés dans les six mois suivant la confirmation de leur sentence, mais dans la pratique ils restent souvent des années dans l'antichambre de la mort. 

Certains craignent en outre que la pendaison d'Asahara fasse de lui un martyr. "Des craintes existent qu'il soit vénéré comme un dieu, je pense que nous devons rester vigilants", met en garde Minoru Kariya, fils de Kiyoshi Kariya enlevé et tué par la secte Aum en 1995. 

En effet, plusieurs des enfants du gourou sont des fidèles d'une secte qui a succédé à Aum. Ils auraient voulu récupérer ses cendres mais après une querelle de quelques jours, la fille cadette d'Asahara, qui n'est membre d'aucune organisation occulte et veut que cette affaire se termine au plus vite, a accepté de récupérer ses restes.

Selon les médias nippons, le gouvernement voulait en finir avec les condamnés à mort de la secte, dont les meurtres ont entaché l'ère Heisei (celle de l'actuel empereur Hirohito), avant l'abdication du souverain prévue en avril prochain et l'intronisation de son fils qui ouvrira une nouvelle ère impériale.

Le Japon continue de pratiquer la peine de mort "en disant que les exécutions sont inévitables parce que le public l'exige", les sondages montrant en effet que le public soutient ce type de sentence. 

secte-aum-Shoko-Asahara-psycho-criminologie.com
Shoko-Asahara et un de ses disciples

 

A lire aussi sur le même sujet : Le Japon exécute le gourou de la secte d'Aum Shinrikyo

 

 

 

_________________________________________________________  

Tags : Aum Shinrikyo, aum shinrikyo cult, secte aum shinrikyo, aum shinrikyo documentaire, aum shinrikyo sarin, aum shinrikyo attaque du métro, aum shinrikyo attaque au gaz, aum shinrikyo attaque au gaz sarin, aum shinrikyo 1995, aum shinrikyo attentat, aum shinrikyo anthrax, aum shinrikyo buddhism, aum shinrikyo exécution, Le Japon exécute le gourou de la secte d'Aum Shinrikyo, Le Japon exécute Chizuo Matsumoto, Le Japon exécute Shoko Asahara, attaque au gaz sarin 1995, attaque au gaz sarin tokyo, secte sarin, secte attaque sarin, actualités, faits divers, exécution des membres de la secte aum, secte aum exécution

Voir les commentaires