Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Peter Scully, le pédopornographe du Dark Web et prédateur d'enfants

 

Nombre de victimes :  11
Type de victimes :  enfants
Période :  2012-2015
Noms :  Peter Gerard Scully 
Date de naissance :  13 janvier 1964
Lieu de naissance :  Melbourne
Sexualité :  Hétérosexuel
Mariage :  1
Enfant :  2
Taille :  1m88
Type de tueur : violeur en série, trafiquant d'être humains 
Pathologie : Pédophilie
Trophée : vidéos
 
Modus operandi :  Le modus operandi machiavélique de Scully consistait à proposer aux familles de ses futures victimes de prendre en charge leur éducation et de leur donner à manger. Il avait la "garde" des enfants qu'il torturait, violait et filmait ensuite.
Condamnation : prison à vie
__________

AVERTISSEMENT : 
Cette histoire contient des détails qui peuvent choquer certains lecteurs.

 

 

Peter Gerald Scully
Peter Gerald Scully

Les faits :

Peter Gerald Scully est un violeur et pédophile d'origine australienne condamné en juin 2018 pour avoir commis cinq viols et avoir organisé du trafic d'êtres humains. Il est emprisonné à perpétuité aux Philippines en attendant d'être à nouveau jugé pour acte de tortures envers les enfants, meurtres, et la diffusion et production d'images pédopornographiques.

 

Prémices :

Scully nait le 13 janvier 1963 en Australie. Selon sa propre déclaration, il aurait été abusé sexuellement par un prêtre à Victoria lorsqu'il était enfant.

En 2009, une enquête est ouverte par la commission australienne des valeurs mobilières et des investissements qui remarque qu'il est impliqué dans au moins 117 fraudes et tromperies relatives à des escroqueries immobilières. Il aurait ainsi fraudé 20 investisseurs pour plus de 2.68 millions de dollars.

En 2011, Peter Gerald Scully vit dans la banlieue de Narre Warren, région de Victoria avec sa femme et ses enfants. Là, il exploite un site Web de prostitution sous licence et propose des services d'escorts avec sa compagne malaisienne, Lin, qu'il proxénète pour des soirées sexuelles en banlieue. Toujours poursuivi par la Commission australienne des valeurs mobilières, il fuit le pays et se rend à Cagayan de Oro, sur l'île de Mindanao, aux Philippines pour s'adonner à ses pulsions dégoûtantes...

 

Cagayan de Oro, sur l'île de Mindanao
Cagayan de Oro

 

Les philippines

Depuis cette île, il met en place un réseau international de pédophilie qui offre aux voyeurs et pédophiles la possibilité d'acheter des vidéos à la carte montrant des enfants se faisant torturer et sexuellement abusés, sur le Dark Web.

Aux parents des enfants, Scully leur avait affirmé qu'il allait leur offrir des études et ensuite un travail. C'est d'ailleurs ainsi qu'il agissait avec ses deux petites amies philippines, Carme Ann Alvarez, une enfant prostituée que Scully a ramassé dans la rue et préparée à devenir sa complice et Liezyl Margallo. Dans ses connaissances perverses, il comptera aussi comme complice Maria Dorothea Chi y Chia qui rabattra des enfants pour lui. Alvarez et Margallo, participeront aux films en torturant également des enfants dans les vidéos diffusées ensuite sur le Dark Web sur son site à la carte "No Limits Fun".

Liezyl Margallo
Liezyl Margallo

 

Exploitant la pauvreté et le désespoir, Gerald Scully approche Arlene Loyola et propose de donner à sa fille de huit ans une éducation et de la nourriture. Arlene Loyola accepte l'offre, mais après deux semaines, elle commence à s'inquiéter. "J'ai prié et Dieu m'a dit de l'éloigner de Scully et je l'ai fait".
Lorsque Mme Loyola récupère sa fille, celle-ci a été frappée et gravement meurtrie. Scully avait à plusieurs reprises drogué et violé la fille. Mme Loyola racontera par la suite "J'ai eu tellement honte et j'ai demandé pardon à mon enfant parce qu'elle a tant souffert. Elle voulait juste aller à l'école. Je ne peux pas dormir, je ne peux pas m'empêcher de penser à ce qui lui est arrivé."

En 2012, Scully produit et tourne avec sa société No Limits ce qui va être le film de la dépravation totale et de la perversité la plus innommable. Le titre ? "Daisy's Destruction" (la destruction de Daisy), Daisy étant un bébé de 18 mois suspendu la tête en bas. Dans ce film qu'il vend jusqu'à 10 000 dollars sur le Dark Web, la vidéo montre la torture et le viol brutal de plusieurs filles par Scully et ses complices. Avec le bébé, on y trouve les jeunes Liza, 12 ans et Cindy, 11 ans.
C'est Liezyl Margallo, alors âgée de 19 ans et qui fut prostituée durant son enfance qui va torturer et violer le bébé Daisy qui doit "faire plaisir à sa maîtresse". La petite fille hurle et pleure alors qu'elle est battue, violée, torturée et souillée par Scully et Magallo. Scully va utiliser de la cire chaude, un briquet, du fil de fer barbelé, une immersion dans l'eau et des objets sexuels.
Gerald Scully a vendu ses vidéos à des clients en Allemagne, aux États-Unis et au Brésil.

La petite victime Daisy, 18 mois et celle qui va la torturer, Liezyl Margallo

 

En général, les victimes étaient d'abord amenées au domicile de Scully par sa petite amie locale Carmen Ann 'Angel' Alvarez, qui était la complice présumée de l'Australien après qu'elle ait commencé elle-même comme victime.

Carmen Ann 'Angel' Alvarez
Carmen Ann 'Angel' Alvarez

 

Parmi ceux qui vont faire l’acquisition du film figure l’un des plus grands fournisseurs de pornographie juvénile violente, Matthew David Graham qui voulait attirer plus de connexions à ses sites avec la vidéo. Il sera arrêté dans la foulée.
Son âge ? 22 ans.
Lux exploitait le site Hurt2theCore, l'un des sites les plus notoires du dark web où des milliers de personnes partageaient du contenu abusif connu sous le nom de "Hurtcore", dont une grande partie mettait en scène de jeunes enfants.

En 2015, deux jeunes adolescentes affamées, Rosie, 12 ans et sa cousine de 9 ans auraient été convaincus de raccompagner Alvarez à la maison qu'elle partageait avec Scully. Elles se rendent chez celui-ci après qu'il leur ait promis de leur donner à manger. Là, il les enivre d'alcool et les oblige à s'adonner à des actes sexuels avant de les photographier et de les filmer. "Peter nous a demandé d'être nues et nous avons été photographiées et il a pris une vidéo", va faire savoir plus tard, Rosie. Elle a déclaré également que pendant qu'elle était agressée sexuellement, Alvarez tenait un oreiller sur son visage pour qu'elle ne puisse pas crier.

 

une des jeunes victimes de Peter Scully
une des jeunes victimes de Peter Scully

Les jeunes filles tentent dès qu'il leur ait possible de s'échapper mais se font rattraper. Gerald Scully va alors les enchainer avec des colliers à chien et les obliger à creuser leur propre tombe dans le sous-sol de la maison avant de menacer de les y enterrer. Cinq jours se passent depuis leur kidnapping. Elles ne vont devoir leur salut qu'à l'une des complices de Scully qui, commençant à ressentir des remords, les libèrent.
Un extrait vidéo de 10mn sera plus tard retrouvé alléguant les versions des deux jeunes filles. Cet extrait sera diffusé par Scully sur le site 4chan et téléchargé des milliers de fois avant que la plateforme de téléchargement Mediafire mise au courant ne désactive le lien. Cela sera cependant suffisant pour que la police tombe dessus. Sur la bande, quelques mots prononcés en néerlandais attire l'attention de la section de la police hollandaise contre l'exploitation des enfants, mais ceux-ci s'apercevront plus tard qu'il s'agissait plutôt d'un fort accent australien. Cependant, les Néerlandais recueillent un nombre important de preuves contre Scully et informent leurs collègues du monde entier. 
Une chasse à l'homme internationale est alors lancée.
"C'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin", feront-ils savoir. "Numériquement [Scully] s'est très bien caché… Mais nous avons quand même trouvé de minuscules nouvelles pièces du puzzle, qui ensemble ont finalement conduit au suspect."

Les vidéos auraient été vendues à des clients en Allemagne, aux États-Unis et au Brésil. Un  australien aurait offert à Scully environ 2 500 $ pour violer une fille de 13 ans.

 

Arrestation de Peter Scully
Arrestation de Peter Scully

 
La chasse à l'homme

Après la mise en ligne de la vidéo Daisy's Destruction et la fuite des deux jeunes filles, la piste de Gerald Scully est remontée par les autorités qui vont le suivre et l'arrêter le 20 février 2015 à Malaybalay City, aux Philippines après avoir fait du porte à porte. Gerald Scully se retrouve avec six mandats d'arrêts qui concernent tous l'enlèvement et les abus sexuels sur les deux adolescentes qui ont eu lieu dans son appartement du port sud. La police va également mettre la main sur les victimes de la vidéo toujours en vie, Liza et Daisy. Si l'enfant vit toujours, elle garde de nombreuses et durables séquelles psychiques. Quant à Cindy, la troisième victime, elle aurait été tué par Scully qui l'aurait étranglé à mort avec une corde après qu'il l'ait obligé à creuser sa propre tombe. Son squelette sera retrouvée dans la fosse sceptique d'un appartement de la ville de Surigao. Scully se serait d'ailleurs filmé en train de la tuer, selon sa complice Liezyl Margallo.

 

La police philippines trouve le corps d'une des victimes de Peter Scully

 

Des preuves perdues

Comme par hasard et à chaque fois que la justice doit faire face à de la pédopornographie, des preuves disparaissent ou sont endommagées. Cette fois ne va pas faire exception au reste, car en octobre 2015, un incendie va se déclencher dans la salle des preuves et les disques durs, ordinateur, cartes mémoires, et vidéos de Scully vont être détruits... Certains pensent qu'il a peut-être soudoyé un officier de police local, car la corruption aux Philippines était monnaie courante à partir des années 2010 dans ce pays.

Mais heureusement pour les victimes, l'affaire contre lui était suffisamment solide pour se poursuivre, malgré la destruction de ces preuves.

 

Maria Dorothea Chi y Chia
Maria Dorothea Chi y Chia

Accusations

2016.
Gerald Scully doit faire face alors  à 75 chefs d'accusation au tribunal de Manille. Il est jugé avec ses complices ayant participé avec lui à la production de ses vidéos : l'allemand Christian Rouche, les philippins Alexander Lao et Dorothea Chia et un médecin, Haniel Caetano de Oliveira.

En prison, Scully s'imagine qu'il ne risque pas grand-chose et prend sa détention pour des vacances. Il exige auprès des autorités un téléphone portable, de manger du bœuf, du porc et du poulet frais. 

Bien que Scully ait prétendu avoir des «remords», il n'a guère soutenu ses paroles par des actes de même nature. Vêtu d'une chemise jaune et menottes au poignet, Scully alors âgé de 51 ans, tire sur sa cigarette avant de dire tranquillement "non coupable". Il ri, plaisante et agi avec nonchalance à propos de ses crimes. Il est finalement jugé pour cinq chefs de vol et un de traître d'êtres humains dans la salle d'audience improvisée du tribunal spécial installé à l'hôtel de ville de Cagayan de Oro où il va forcer au moins 10 de ses victimes à témoigner et à revivre leurs expériences infernales. Scully ne sera pas inculpé pour le viol de Daisy et ni pour le viol et le meurtre de l'adolescente de 12 ans.

Peter Scully
Peter Scully

 


Le ministère des Affaires étrangères et du Commerce australien va reconnaitre avoir fourni à cette époque une assistance consulaire à Gerald Scully qui s'est monté à plusieurs centaines de milliers de dollars en frais juridiques dans le cadre d'un programme pour les affaires criminelles grave à l'étranger. Son avocat jette finalement l'éponge, le jugeant indéfendable. L’État philippin, qui a pourtant aboli la peine de mort en 2006, se dit prête à la rétablir exceptionnellement pour Scully.

Finalement, à l’issue de son procès, en juin 2018, il écopera de la prison à vie en juin. Mais selon les procédures philippines actuelles, il sera libéré après avoir purgé 30 ans, puis expulsé vers l'Australie. La police a déjà déclaré son intention de contester toute demande d'extradition vers l'Australie.

Sa complice Chi,  a elle fait face à 4 chefs d'accusation de trafic qualifié et est actuellement détenu à la prison de la ville de Barangay Lumbia.

Liezyl Margallo, 23 ans, a fait face à des accusations de traite d'êtres humains, de voyeurisme et de maltraitance contre des enfants. Margallo a utilisé différents pseudonymes pour dissimuler son identité.

Liezyl Margallo
Liezyl Margallo

Plus

Dans une interview de  Tara Brown sur la chaine 60 Minutes, Peter Gerald Scully a déclaré qu'il écrivait actuellement un journal en prison où il réfléchissait à ses motivations qui l'ont mené a violer de jeunes enfants.

Si la justice a pu mettre la main sur lui et ces complices, les Philippines restent une plaque tournante de la maltraitance et de l'exploitation des enfants. L'hydre a de nombreuses têtes, et il est à rappeler qu'il y a seulement qu'en 2020, ce sont plus de 30 000 personnes en Allemagne qui ont été appréhendés pour de la pornographie enfantine, 400 en 2021, sans parler des scandales en Angleterre, en France, en Indonésie, et partout ailleurs dans le monde.

L'officier de la police fédérale australienne Paul Hopkins a décrit Scully à Brown comme "l'individu le plus dépravé que j'ai jamais rencontré en 26 ans de police". "J'ai travaillé dans neuf pays différents, j'ai occupé de nombreux emplois différents, je n'ai jamais rien vu de tel", a-t-il déclaré.

Peter Scully
Photo : ABC news

___________

Sources :
- Wikipedia.en
- allthatsinteresting.com
- www.news.com.au
- www.abc.net.au
- www.news.com.au
- www.9news.com.au

Commenter cet article