Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Articles avec #estelle mouzin catégorie

 

Des dizaines de SMS échangés entre les époux Fourniret entre 18 heures et 4 heures du matin.
Voilà ce qu'il ressort de la recherche faite par la justice qui a ciblé ces heures, date de la disparition de la jeune Estelle Mouzin et du retour de Michel Fourniret à son domicile.

Après la découverte de l'ADN de l'adolescente sur le matelas d'une des maisons utilisées par l'Ogre des Ardennes pour ses forfaits, ce sont les téléphones portables du couple et leurs lignes téléphonique qui intriguent la justice. Alors que de nouvelles recherches vont avoir lieu à Guermantes, la juge du dossier a décidé de s'intéresser aux échanges continus entre les deux époux lors de la nuit de la disparition d'Estelle Mouzin.
Jeudi, Monique Olivier a été entendu par la juge notamment au sujet de ces échanges téléphoniques où on apprend que les époux possédaient pas moins de 10 téléphones dont certains fonctionnaient avec des cartes prépayées, parfois avec un compte belge appartenant à l'Ogre des Ardennes.

 

Les enquêteurs ont répertorié des dizaines de messages échangés entre les deux époux entre 18 heures, soit l'heure à laquelle la jeune Estelle a été vue pour la dernière fois à Guermantes et 4 heures du matin, c'est-à-dire le retour de Fourniret chez lui. Si le contenu des SMS n'a pas été rendu publique, ces échanges continus semblent indiquer que l'Ogre des Ardennes tenait sa femme informée de ses actes en temps réel et donc que Monique Olivier en sait bien plus sur cet enlèvement.

De quoi lui mettre la pression pour en apprendre plus dans les prochaines semaines

 

 

 ________________

Source : Europe 1

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>