Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

samuel-little-avoue-90-meurtres- "psycho-criminologie.com"

 

 

Samuel Little, le détenu qui affirme avoir tué plus de 90 femmes aux États-Unis est maintenant considéré  comme le tueur en série le plus prolifique de l’histoire du pays, a déclaré le Federal Bureau of Investigation.

Samuel Little, qui est derrière les barreaux depuis 2012, a déclaré aux enquêteurs l'année dernière qu'il était responsable d'environ 90 meurtres dans le pays, meurtres faits entre 1970 et 2005. Dans un communiqué de presse publié dimanche, le FBI a annoncé que les analystes fédéraux du crime estimaient que ses aveux étaient crédibles et les responsables ont été en mesure de vérifier 50 meurtres jusqu'à présent.

Les enquêteurs ont également fourni de nouvelles informations et des détails sur cinq cas ayant eu lieu en Floride, en Arkansas, au Kentucky, au Nevada et en Louisiane.

Âgé de 79 ans, Little purge plusieurs peines de prison à perpétuité en Californie. Il affirme qu'il a étranglé 93 victimes, presque toutes des femmes.

Certaines de ses victimes étaient en marge de la société. Beaucoup ont été à l'origine considérés comme des overdoses, ou attribués à des causes accidentelles ou indéterminées. Certains corps n'ont jamais été retrouvés.

Le FBI a fourni 30 dessins de ses victimes - des portraits en couleur réalisés par Little lui-même en prison. Ce sont des portraits principalement de femmes noires.

L'agence a également fourni des vidéos prises lors d'entretiens avec Little. Il a décrit une femme qu'il avait étranglée en 1993 - et comment il l'avait conduite sur une route désolée.

Dans une autre vidéo, il a décrit une victime à la Nouvelle-Orléans. "Elle était belle. De couleur claire, peau marron miel, dit-il avec un petit sourire. «Elle était grande pour une femme. Belle forme. Et, euh, amicale".

C'était en 1982 et ils se sont rencontrés dans un club. Elle est partie avec lui dans sa Lincoln et ils se sont garés près d'un bayou. «C’est la seule que j’ai tué par noyade», a-t-il déclaré.

Les enquêteurs du pays tentent toujours de reconstituer ses aveux avec des restes non identifiés et des affaires non résolues datant de plusieurs décennies. En août, il a plaidé coupable pour avoir assassiné quatre femmes dans l'Ohio. Il a été condamné en Californie pour trois meurtres en 2013 et a plaidé coupable pour un autre meurtre l'an dernier au Texas.

 Les autorités du comté de Knox, dans le Tennessee, ont déclaré lundi qu'une femme du nom de Martha Cunningham était probablement une victime de Samuel Little.

En décembre, le Knoxville News Sentinel a annoncé qu’un enquêteur chargé du dossier avait identifié la victime que Little avait appelée «Martha». Le corps de cette mère de famille a été retrouvé dans une zone boisée de l’est du comté de Knox en 1975. Le corps de Cunningham a été retrouvé par deux chasseurs dans l’après-midi du 18 janvier 1975. Elle était meurtrie et nue du ventre à la taille, son collant et sa ceinture noués autour des genoux. Son sac à main et certains de ses bijoux avaient disparu. Son corps semblait avoir été traîné dans les bois et jeté derrière un pin, ont annoncé les autorités à l'époque.

En dépit de cette preuve, les détectives de l’époque ont attribué la mort de Cunningham à des causes naturelles un jour après la découverte. Le rapport d’instruction du médecin légiste indique que la cause probable du décès est «inconnue».

Cunningham était une chanteuse et pianiste talentueuse qui a grandi en jouant avec ses parents et ses six frères et sœurs plus jeunes dans un groupe de gospel connu sous le nom de Happy Home Jubilee Singers.

 

 

Autres articles sur Samuel Little  :
- Le tueur en série Samuel Little fait face à deux nouvelles accusations de meurtres
- Qui sont les femmes dessinées par le tueur en série Samuel Little ?
- Etats-Unis : Samuel Little avoue 90 meurtres

 

_____________________________

Voir les commentaires