Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

"Joseph-James-de-angelo-le-tueur-du-golden-state-killer-psycho-criminologie.com"

 

Nombre de victimes13 meurtres - 45 viols - 150 cambriolages
Période : 1976/1986
Nom :   Joseph James de Angelo
Date de naissance :    1946
Lieu de naissance :   Sacramento
Famille :   1 demi-frère cadet
Mariages :   Sharon Marie Huddle (1973-2019)(divorcé)
Enfants :  3 filles
École :  Folsom High School -
Taille :  1m78
Poids : 92 kg
Type de VictimesFemmes, hommes, enfants  
 
Modus operandi :  
Il pénétrait dans les maisons de ses victimes en ouvrant une fenêtre
ou une porte pendant qu'elles dormaient. Armé d'une lampe de poche,
il la projetait sur ses victimes qu'il ligotait. Il saccageait ensuite la résidence,
puis violait la propriétaire.
Il dérobait de petits objets y compris de l'argent, les pièces d'identité et les bijoux.
Il lui arrivait parfois,d'appeler quelques jours plus tard ses victimes.

Type de tueurd'opportunité

joseph-james-deangelo-suspect-portrait-the golden-state-killer-psycho-criminologie-com

 

Les faits

Mardi 24 avril 2018, la police arrêtait un ancien officier de police et vétéran de la guerre du Vietnam soupçonné d'être un tueur en série connu sous les noms de East Area Rapist et Golden State Killer.
Cet homme est Joseph James de Angelo, 72 ans, arrêté suite à un mandat l'accusant de deux meurtres. Placé en garde à vue vers 2h30 du matin (heure américaine) le même jour, il est aujourd'hui en prison sans possibilité de sortir sous caution.

 

L'Affaire du Golden State Killer

Les attaques du violeur de la région de l'est de la Californie ont commencé avec une série de cambriolages et de viols en 1976 dans la région de Rancho Cordova et de Carmichael, toutes deux banlieues de Sacramento. Sa dernière victime a été une femme, tuée en 1986, la première, en 1978.
Quand il pénétrait à l'intérieur des maisons, Joseph James DeAngelo, ligotait ses victimes avant de saccager les pièces, de voler divers objets (papiers d'identité, bijoux, argent, bibelots) et de violer la propriétaire des lieux. Parfois, il tuait les habitants de la demeure.
D'ailleurs son premier meurtre a eu lieu en 1978. Il a abattu un couple alors qu'ils promenaient leur chien à Rancho Cordova. Entre 1979 et 1981, le tueur du Golden State a été impliqué dans le viol et le meurtre de plusieurs individus y compris des couples, dans le sud de la Californie. Ses victimes étaient ligotées de la même façon que celles de la région de Sacramento. Après juillet 1981, aucun incident le concernant n'a pu être signalé jusqu'au meurtre d'une jeune fille de 18 ans à Irvine, en mai 1986.
Ses crimes ont touché les comtés d'Alameda, de Contra Costa, de Santa Clara, de Sacramento, de Yolo, de Stanislaus et de San Joaquin.
Ses victimes étaient âgées de 12 à 41 ans.

"oseph-James-de-angelo-jeune-le-tueur-du-golden-state-killer-psycho-criminologie.com"

 

Enfance 

Joseph James de Angelo est né en Californie et a vécu la majeure partie de sa vie dans cet Etat. Durant près de 30 ans, il a habité dans la banlieue de Citrus Heights.
Fils de Joseph James senior, il a déménagé dans sa jeunesse à la campagne, à Auburn, en compagnie de sa mère,  Kathleen Louise Bosanko et de son beau-père, un soudeur employé chez Sierra Crane et chez Hoist, fabricant d'escalators. Sa mère travaillait comme serveuse chez Denny's.
La famille vivait dans la maison que le couple avait achetée.
Joseph était l'aîné et a eu un demi-frère.
C'était un jeune homme propre sur lui et plutôt agréable, selon les témoignages, sorti diplômé de la Folsom Senior High School en Juin 1964.

 

Joseph-James-de-angelo-marin-le-tueur-du-golden-state-killer-psycho-criminologie-com

Carrière

James DeAngelo a rejoint la marine américaine dans les années 1960 comme contrôleur de seconde classe sur l'USS Canberra et a officié dans le nord du Vietnam. Là, il semble qu'il ait perdu un doigt et appris à plonger (l'une des formes de nœud avec laquelle il attachait ses victimes était un nœud de longe ou dit "nœud de diamant", typique des plongeurs - il fera également partie par la suite de l'International Diving Association, N.A.U.I).
Il a quitté l'armée en 1967 pour rejoindre quelques années plus tard, de 1973 à 1976, la police d'Exeter, près de Vasalia. Il aura intégré les forces de police en août 1973, ainsi que le révèle The Exeter Sun, années durant lesquelles il aurait passé un diplôme en sciences de la police, avant de fréquenter la California State University de Sacramento dont il est ressorti diplômé en justice pénale, spécialisé en droit. 
Après Exeter, James deAngelo a intégré l'une des divisions de patrouille autoroutière de la police de Roseville avant d'être embauché à Auburn. En 1979, il est renvoyé un mois après son arrestation pour le vol d'une boite de répulsif contre les chiens et d'un marteau dans un drug store (21 juillet 1979).
Deux mois plus tard, le Golden State Killer poignarde un chien alors qu'il rôdait dans un quartier.
Le procès du vol a lieu en octobre 1979 durant lequel un employé du magasin a témoigné l'avoir vu mettre un marteau dans son pantalon, et un autre sortir un produit contre les chiens de sa ceinture. Le jury le déclare coupable le 31 octobre et il est condamné à 6 mois de prison avec sursis et à une amende de 100 dollars.
Dans un premier temps, il fait appel avant de laisser tomber.

Vie Familiale

James DeAngelo semble avoir été fiancé avec une jeune femme au début des années 70, qui vivait à Auburn et fréquentait le même lycée que lui, Bonnie Jean Colwell sans l'épouser par la suite. Il rencontre alors  Sharon Marie Huddle, une avocate avec laquelle il se marie en 1973 et dont il aura trois enfants dont au moins une fille. 

 

"le-couple-Maggiores-victimes-du-golden-state-killer-psycho-criminologie-com"
Le couple Maggiores

 

Les meurtres

C'est en 1977 qu'un premier viol est signalé. Puis d'autres qui annoncent une longue série.
Margaret Wardlow est alors âgé de 13 ans, sa mère de 55 ans. Une nuit de novembre, Margaret se réveille et voit se tenant près d'elle un homme avec une lampe torche. Au début, elle pense qu'il s'agit d'un voisin qui lui fait une mauvaise blague pour la sortir du lit, car il est l'heure d'aller à l'école, mais en regardant son réveil elle comprend qu'il n'en est rien. L'aiguille montre 2h30 du matin.
"J'ai su clairement que c'était lui, le violeur de la zone est", dira-t-elle plus tard. Il l'attache, et lui bande les yeux. Pendant qu'il fait ces gestes, il lui demande "Veux-tu que je tue ta mère ?" Ce à quoi, elle répond froidement "Je m'en fiche". Il s'en va ensuite pour ligoter la mère de Margaret, lui met des assiettes sur le dos et menace de la tuer si les assiettes tombent. Il viole ensuite Margaret et reste dans la maison plus d'une heure avant de s'enfuir. "Il est entré par la porte vitrée de l'étage et est parti par la porte d'entrée".

Puis Le Golden State Killer passe à l'agression de couples dans leur maison.
Linda O'Dell, 22 ans, et son mari dorment dans leur maison de Citrus Heights quand ils sont réveillés et trouve un homme qui se tient devant leur lit. Celui-ci leur ordonne de ne pas bouger. Au départ, Linda pense qu'elle fait un cauchemar, puis elle comprend qu'il n'en est rien quand l'homme s'approche et les menace. Il attache le couple et passe si fort la corde autour des poignets du mari que celui-ci ne sent plus ses mains. Il s'empare ensuite de Linda, lui détache les chevilles et l'emmène avec lui dans le salon, la menaçant d'un couteau sous la gorge. Puis il la viole. Il la ramène ensuite dans la chambre, et se rend ensuite dans la cuisine où il se met à boire des bières et ce, durant plusieurs heures. Avant de partir, il s'empare de l'alliance et de la bague de fiançailles de Linda la menaçant de lui couper les doigts si elle ne les lui donnait pas. Il prend également une photo d'identité la représentant, son permis de conduire, et s'en va.

En 1978, il tue Katie et Brain Maggiore, un couple qui l'avait semble-t-il aperçu alors qu'il pénétrait dans une maison à Rancho Cordova. Deux mois après, le tueur s'en prend au Comté de Santa Barbara à plus de 300 miles au sud de Sacramento.
En mars 1980, Jennifer Carole vient d'avoir 18 ans quand son père, Lyman et sa belle-mère Charlene Smith, sont retrouvés assassinés par son frère cadet de 12 ans dans leur maison de Ventura. Le jeune garçon fut attiré dans la chambre à cause du réveil qui ne s'éteignait pas.
DeAngelo avait agressé sexuellement Charlene Smith et frappé plusieurs fois le mari avec un valet de cheminée.
Le meurtre déclenche une énorme peur parmi la population de la petite ville d'alors.

Debbi Domingo, a quinze ans en 1981 quand elle s'enfuie dans un acte de rébellion de chez elle. Elle habite une maison à Goleta, une petite ville près de Santa Barbara. Deux semaines plus tard, revenant à la maison elle découvre plusieurs voitures de police devant chez elle. Sa mère, Cheri Domingo, 35 ans, et le petit ami de celle-ci, Gregory Sanchez viennent d'être sauvagement assassiné après avoir été ligotés et battus si fort que les inspecteurs ont eu des difficultés à établir leur identité. Dans un premier temps, la police se tourne vers le père de Debbi et l'interroge de longues heures avant de comprendre que l'homme n'a rien à voir dans les meurtres et comprendre qu'il s'agit là encore du Golden State Killer.
Les viols et les agressions vont alors se prolonger jusqu'en mai 1986. Selon un enquêteur du bureau du procureur du district d'Orange, les crimes étaient "froids et violents". Malgré que les faits se déroulent dans des juridictions différentes, les autorités pensent que l'Original Night Stalker, l'East Area Rapist ainsi que le Golden State killer ne sont qu'une seule et même personne. Celui-ci ayant en effet le même mode opératoire.

Ce qui sera confirmé par une preuve ADN en 2001.

James DeAngelo avait pour habitude lorsqu'il agressait ses victimes, de porter une cagoule de ski sur la tête. Il forçait les épouses à ligoter leur mari sous la menace d'un couteau ou d'une arme à feu. Il empilait parfois des assiettes sur le dos des maris, les menaçant de les tuer s'il entendait le moindre bruit, puis violait les femmes dans une autre pièce de la maison.
James DeAngelo, était du genre méticuleux. Il étudiait les horaires de ses victimes et pénétrait chez eux par effraction en passant par les fenêtres ou le jardin. Il éteignait les lumières du porche, cachait les lacets et les cordes qu'il allait par la suite utiliser pour ligoter ses victimes. Lors de l'une de ses attaques, il s'est caché dans le placard d'une maison, a attendu que le couple qui l'occupait s'endorme et s'est ensuite précipité sur eux, en leur pointant une lampe dans les yeux. Quand le mari a pointé l'arme à feu qu'il avait caché sous son oreiller, DeAngelo lui a alors montré en souriant méchamment que cela ne servait à rien. En effet, le Golden State Killer en avait retiré les balles...

Une fois ses méfaits commis et les vols faits, il lui arrivait de rappeler ses victimes quelques jours plus tard. Dans un enregistrement de 1977, on l'entend respirer bruyamment et menacer "Je vais te tuer, je vais te tuer, je vais te tuer sale pute".
Les crimes du Golden State Killer traumatisent dès lors nombre de Californiens qui n'hésitent pas à s'armer pour protéger leur famille. "Mon père a acheté une arme. Il la chargeait le soir et la cachait sous son oreiller le soir", racontera la voisine du suspect.
En 2016, le FBI annonce dans une allocution qu'il offrira une récompense de 50 000 dollars pour tout renseignement permettant de remonter la piste du tueur et violeur.

 

L'arrestation

L'enquête toujours en cours, malgré l'arrêt des agressions et des meurtres, amène la police à effectuer un recoupement d'un brin d'ADN retrouvé sur l'une des scènes et de membres proches de lui via un site de généalogie. Les enquêteurs et l'équipe de la procureure explorent alors des dizaines d'arbres généalogiques dont les familles se rapprochent de l'échantillon retrouvé.  

Après avoir éliminé des dizaines de personnes, la police remonte jusqu'à DeAngelo dont l'âge, le profil correspondent à ce que les enquêteurs savent du Golden State Killer et se mettent à surveiller alors sa maison. Afin de valider leur soupçon, les enquêteurs récupèrent un échantillon ADN dans une des poubelles de DeAngelo et le font analyser. Celui-ci matche. Les autorités comprennent qu'ils tiennent enfin leur homme.

Joseph James DeAngelo vit tranquillement avec sa fille et sa petite-fille dans sa maison de Citrus Heights, au nord de Sacramento où quatre méfaits ont été autrefois commis. (15 dans la région de Sacramento, 30 en dehors). Il a pris sa retraite après avoir travaillé jusqu'en 2017 dans un centre de distribution de l'épicerie Save Mart.
Les autorités se rendent chez lui et le menotte sous les coups de 16h, mardi 24 avril 2018. "Il semblait extrêmement surpris" racontera le shérif Scott Jones, tout comme ses voisins qui racontent que DeAngelo était quelqu'un de rigoureux, méticuleux, au point de tondre sa pelouse au millimètre près. "Il était sujet à des explosions et hurlait tout le temps "Merde".

 

A ce jour, James DeAngelo est accusé de quatre meurtres. Ceux de Brian et de Katie Maggiore (tué le 2 février 1978), et de Lyman et Charlène Smith (tués en mars 1980). 
La police pense qu'il est coupable de 12 assassinats, d'une quarantaine de viols et de plus d'une centaine de cambriolages.
Jane Carson-Sandler, la cinquième victime de l'East Area Rapist, violée le 5 octobre 1976, a déclaré au journal The Island Packet, qu'elle était submergée de joie à l'annonce de l'arrestation de DeAngelo, 42 ans après les faits.
Âgée à l'époque de 30 ans, elle avait été attaquée dans sa maison de Citrus Heights.

"Jane Carson-Sandler-DeAngelo-victim-psycho-criminologie.com"
Jane Carson-Sandler

 L'affaire a suscité un regain d'attention avec la publication de I'm Be Gone in the Dark (Et je disparaitrai dans la nuit) qui raconte la recherche obsessionnelle d'une femme pour le Golden State Killer, écrit par Michelle McNamara.
Jane Carson Sandler a également documenté son agression dans un livre intitulé Frozen in Fear.

 

A lire aussi :
- Le tueur en série "The Golden State Killer" arrêté
- Les victimes du Golden State Killer ravies de son arrestation
- Le Golden State Killer comparaît au tribunal
- Un treizième meurtre attribué au Golden State Killer

 

__________________________________________

Joseph James DeAngelo, le Golden State Killer "www.psycho-criminologie.com"

Source :
https://heavy.com/news/2018/04/joseph-james-deangelo/
https://everipedia.org/wiki/joseph-james-deangelo-jr/

Sur les traces d’un tueur terrifiant et calculateur
Pendant plus de dix ans, un mystérieux prédateur a terrorisé la Californie. Après une série de plus de cinquante agressions sexuelles et dix meurtres, il a disparu sans laisser de trace, échappant ainsi aux nombreuses forces de police mobilisées pour l’arrêter.
Prix : 21.50€ (Broché) - 14.99€ (epub, mobi)

ACHETER SUR AMAZON

Tags : Joseph James DeAngelo, Joseph James DeAngelo Is Suspect in Golden State Killer, Joseph James DeAngelo Golden State Killer, Joseph James DeAngelo tueur en série, Joseph James DeAngelo est le Golden state killerJoseph James DeAngelo est le  East Area Rapist, Joseph James DeAngelo tueur en série, Joseph James DeAngelo suspect, le golden state killer enfin arrêté, joseph james deangelo enfin arrêté, joseph james de angelo enfin arrêté, joseph james de angelo est le golden state killer, joseph james de angelo est le east area rapist, joseph james de angelo tueur en serie, joseph james de angelo sacramento, le tueur en serie de sacramento arrêté, tueur en série sacramento, et je disparaitrai dans la nuit michelle mcnamara, michelle macnamara, et je disparaitrai dans la nuit livre États-Unis : l'invraisemblable histoire du tueur du Golden State, Un tueur en série recherché depuis quarante ans arrêté, après 40 ans d'enquête le tueur du Golden State écroué, Who is Golden State killer, qui est le Golden state killer, portrait du golden state killer, deangelo le golden state killer

Commenter cet article

Tietie007 25/01/2020 19:18

Highway to hell, Joseph !