Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Long island killer marques ceinture

 

 La police de Long Island vient de révéler de nouvelles preuves concernant les meurtres en série de Gilgo Beach.

Les autorités ont partagé une photographie d'une ceinture tamponnée de lettres qui, selon eux, a été manipulée par un suspect dans les meurtres toujours non résolus d'au moins huit femmes. Après près d'une décennie de fouilles, les autorités de New York enquêtant sur les meurtres d'au moins huit femmes dont les restes ont été jetés le long d'une route déserte près de Gilgo Beach à Long Island ont partagé un seul élément de preuve : une photo d'une ceinture qui aurait pu appartenir au tueur.

Cette ceinture, en relief avec les lettres HM ou WH, est entre les mains de la police depuis les «premières étapes de l'enquête», selon la commissaire de police du comté de Suffolk, Geraldine Hart, qui a pris la parole lors d'une conférence de presse très médiatisée à Yaphank, ce  jeudi.
 

long island serial killer ceinture marques

La saga du «Gilgo Beach Killer» ou du «Long Island Serial Killer» s'est étendue sur une bonne partie de la dernière décennie. Le 11 décembre 2010, un officier de police du Suffolk et un chien étaient à la recherche d'une prostituée, Shannan Gilbert, qui avait disparu après avoir fui la maison d'un client quand ils ont retrouvé le corps d'une autre femme à Gilgo Beach.

Les autorités ont finalement découvert 10 corps - dont 8 femmes - dans la même zone entre décembre 2010 et avril 2011. À l'époque, la police a déclaré que les quatre premiers corps étaient des femmes âgées d'une vingtaine d'années qui travaillaient comme prostituées. Entre 2007 et septembre 2010, six femmes identifiées par la suite avaient été portées disparues.

Cependant, tous les corps ne correspondent pas au même profil. Les restes comprenaient également ceux d'un jeune homme asiatique et d'un bébé qui n'avaient pas encore été identifiés. Le corps de Gilbert a été retrouvé plus tard en décembre 2011, mais la police n'a pas pu déterminer sa cause de décès ni si elle était la victime du même tueur en série présumé.
Parmi les femmes identifiées figuraient Megan Waterman, Maureen Brainard-Barnes, Amber Lynn Costello et Melissa Barthelemy - qui s'étaient toutes annoncées comme escortes sur Craigslist. Les quatre femmes avaient été retrouvées enveloppées dans de la toile de jute.

Les autorités ont également pu identifier les parties du corps appartenant à Jessica Taylor, dont le corps mutilé a été retrouvé à Manorville en 2003.

Les jambes d'une femme anonyme nommée «Fire Island Jane Doe» ont été retrouvées en 1996 sur Blue Point Beach. Son crâne a été retrouvé plus tard sur Ocean Parkway. Des parties du corps d'une autre femme, décrite comme Jane Doe 6, ont ensuite été appariées avec un torse trouvé à Manorville en 2000.

Les crimes toujours non résolus ont fait l'objet d'un roman, de plusieurs émissions de télévision et d'un prochain documentaire Netflix. En septembre, les responsables de l'État ont relancé l'affaire après avoir demandé que de nouveaux tests ADN soient effectués.

Les victimes du Long Island Killer ou Gilbo Beach Killer
Les victimes du Long Island Killer ou Gilbo Beach Killer

 

 

________________________

Source :
- https://www.thedailybeast.com/police-set-to-reveal-new-evidence-in-gilgo-beach-serial-killer-murders?ref=home

Commenter cet article

Tietie007 09/07/2020 22:48

Il a fallu près de 20 ans pour identifier the Green River Killer, Gary Ridgway.