Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par I. Girard
Publié dans : #Tueuses en série, #Tueurs en série USA, #Tueurs en série, #Aileen Wuormos, #Années 70, #Années 80
Aileen Wuornos, la demoiselle de la mort

Nombre de victimes : 7
Nom : Aileen Carol "Lee" Pittman
Surnom : La demoiselle de la mort
Date de naissance :  29 février 1956 à Rochester, michigan
Décès : 9 octobre 1992
Famille : 1 frère, décédé à 21 ans d'un cancer - 1 fils
Première arrestation :  mai 1982
Délits : vol qualifié
Premier meurtre :  Richard Mallory
Victimes : Richard Mallory, David Spears, Charles Cascading, Peter Siems, Troy Burress, Curtis Reid, charles humphrey
QI : 89
Modus operandi : Attirait ses victimes en faisant croire qu'elle était en panne ou lors d'une passe. Une fois dans leur voiture, elle vérifiait qu'ils avaient suffisamment d'argent puis les tuait de plusieurs balles de revolver calibre 22. Elle déposait les corps dans la forêt, les recouvrait et s'emparait souvent de leur automobile qu'elle abandonnait plus tard en ayant pris la précaution de les nettoyer de fond en comble.
Arme : Revolver
Type de tueur : par convoitise de type désorganisée
Profil :  Trouble de la personnalité-limite à tendance schizophrénique

Aileen Carol Wuormos, ou Aileen Lee Wuormos, est l'une des tueuses en série les plus connues. Son histoire a d'ailleurs été en partie racontée dans le film avec Charlize Theron "Monster". Auteur de 7 assassinats d'hommes, Aileen dira que la police avait ses empreintes lors du premier meurtre, celui de Richard Mallory, et que celle-ci l'a laissé sciemment commettre ses autres délits. Wuormos fera savoir également qu'elle a tué ces hommes parce que ceux-ci l'avaient violée.

"Si on me garde en vie, je vais tuer à nouveau. Je suis rongée par la haine". Tels sont les mots prononcés par Aileen Wuormos à son procès. Dans sa cellule, elle écrit une lettre à Dieu, confessant tous ses délits et demandant à pourrir en enfer. A l'annonce du verdict, la peine de mort, c'est un soulagement non seulement pour les familles des victimes, mais aussi pour elle...
Elle fut tuée par injection létale le 9 octobre 1992

 

Nous sommes le produit de notre enfance et de nos parents.
Rien ne peut être plus vrai que chez Aileen Wuormos.
Aileen Carol Wuornos nait sous le nom de Susanne Carol Pittman à Rochester, Michigan, le 29 février 1956. Un an plus tôt, la famille Pittman a accueilli en son sein, Keith, son frère ainé. Ses parents, Diana Lee Pratt et Leo Arthur forment un couple violent qui s'est marié en cachette en 1954 alors que Diane n'avait que 14 ans. Leo est un pédophile, un voyou habitué des prisons, et Diane s'en sépare deux mois à peine après la naissance de sa fille. Aileen ne verra jamais son père qui sera arrêté pour une tentative de meurtre sur une fillette de sept ans et mourra pendu en prison (peut-être tué par son co-détenu). Du côté de la mère, ce n'est pas beaucoup mieux. Diane, incapable de subvenir aux besoins de sa progéniture, abandonne ses enfants à ses parents, Lauri et Britta Wuormos qui les adopteront finalement en 1960 et les élèverons avec leurs propres enfants, Barry et Lori.

 

Lee et Leo Pittman, les parents d'Aileen

Lee et Leo Pittman, parents d'Aileen

Le grand-père est un ivrogne, au tempérament instable. C'est un homme très sévère qui frappe ses petits-enfants à l'aide d'un ceinturon ou de branches. Keith et sa sœur se soutiennent moralement même si parfois, ils se bagarrent.
Vers l'âge de 10 ans, les deux enfants passent de l'amour fraternel à l'amour physique. Est-ce le fruit d'une expérience "de découverte", de fusion, d'un amour indéfectible, ou s'agit-il d'autre chose, comme déjà d'une manière de s'auto-détruire ?  
En tous les cas, cela ouvre pour Aileen la voie vers une destination qui va la perdre. Après son frère, à 11 ans elle se tourne vers d'autres garçons en se rendant dans un lieu, le Pitz, où les jeunes se retrouvent pour s'amuser, faire des feux, discuter et plus. Elle s'intègre en couchant avec eux pour des cigarettes, un peu d'argent grâce auxquels elle se procure ensuite de la drogue et de la bière, histoire d'oublier sa vie.
A l'école, Aileen, mal dans sa peau, a des notes bien médiocres. Elle a du mal à garder sa concentration et à rester en place.
Peu à peu, les altercations avec son grand-père se font de plus en plus violentes et pour échapper aux coups, Aileen et son frère, Keith préfèrent fuguer. Quand la police remet la main dessus, elle envoie les deux jeunes dans un centre d'éducation surveillée avant que la justice ne les renvoie chez leurs grands-parents.


A l'âge de 14 ans, Aileen tombe enceinte. Pour elle, l'enfant est le fruit d'un viol, celui fomenté par un voisin proche. A six mois de grossesse, elle est placée dans un foyer pour jeune fille célibataire. 14 ans... c'est aussi l'âge qu'avait sa mère quand elle est tombée enceinte de Leo Pittman.
En 1971, Aileen accouche d'un garçon qui est placé aussitôt pour adoption. Elle n'aura même pas le temps de voir à quoi il ressemble..
De retour chez ses grands-parents, elle s'empresse de fuguer et est placée dans un centre pour mineur. Quelques mois plus tard, sa grand-mère, Britta Wuormos meurt d'une cirrhose. C'est le moment que choisit Lauri pour chasser définitivement ses petits-enfants de la maison en leur faisant comprendre que ce n'est pas la peine de revenir.
Alors que son frère est recueilli chez des amis habitant le quartier, Aileen, elle, survit en se prostituant. Elle a seulement 15 ans. 

Sa longue marche d'errance vers l'ouest, sans point d'attache, pour trouver un foyer et un être capable de l'aimer durera plus de vingt ans. Vingt ans d'une fuite qui se terminera en tragédie pour ses victimes, entre alcool, auto-stop, prostitution et drogue.

Ses ennuis avec la police commencent le 27 mai 1974. Elle est interpellée dans le comté de Jefferson, Colorado, pour conduite en état d'ivresse et tir au pistolet. Elle sera condamnée par défaut puisqu'elle ne comparait pas au tribunal.
C'est au Colorado qu'elle entre vraiment dans le monde de la prostitution, non plus comme activité occasionnelle, mais journalière pour gagner sa vie. Aileen ne voit pas quoi faire d'autre, comment s'en sortir autrement. Pour elle, elle n'est bonne qu'à ça. Elle sera plusieurs fois arrêtée par la police pour trouble sur la voie publique ainsi que pour vol.
En 1976, elle stoppe son parcours à Daytona Beach, en Floride, terre ensoleillée et aux plages immenses. C'est à ce moment qu'elle apprend que son grand-père est décédé. L'homme se serait suicidé. 
Peut-être cette mort a-t-elle en partie conditionnée le mariage qu'elle fit avec un homme beaucoup plus âgé, Lewis Gratz Fell, 70 ans, financièrement à l'aise et président d'un yacht-club. L'homme l'a prise en auto-stop et s'est ému de la jeune femme. Elle l'épouse pour avoir un foyer et ne plus reprendre la route et les vagabondages. Cependant, ses accès de colère dont elle n'arrive pas à maîtriser l'ampleur ont rapidement raison de ce mariage qui ne durera en tout et pour tout que neuf semaines. Lewis demande une injonction au tribunal après qu'Aileen l'ait menacé de sa propre canne. Celle-ci retourne alors dans le Michigan.

Aileen et son mari

Le 14 juillet 1976, elle est arrêtée dans le comté d'Antrim pour voie de fait et trouble à l'ordre public après avoir lancé une boule de billard à la tête du barman. Trois jours plus tard, le 17, nouveau coup dur pour Aileen. Son frère, Keith, meurt d'un cancer de la gorge et lui laisse 10 000$ d'assurance-vie qu'elle dilapide en quelques semaines. A nouveau seule, elle reprend son vagabondage et la prostitution le long des routes de Floride. Elle a 22 ans, en 1978 quand elle fait une tentative de suicide. A l'aide d'un revolver de calibre 22, elle se tire une balle dans l'abdomen, ce qui la conduira tout droit à l'hôpital où elle restera le temps de se rétablir avant de poursuivre sa route.

Le 20 mai 1981, elle braque une épicerie d'un petit centre commercial d'Edgewater vêtue d'un bikini. La caissière ne cherche pas à se défendre et lui tend les maigres billets en sa possession. Aileen embarque aussitôt dans une vieille voiture qui appartient à son petit ami du moment. Le moteur de l'auto surchauffe l'obligeant à s'arrêter. La police la rattrape et l'embarque aussitôt. La justice la condamne à trois ans de prison.
A sa libération, le 30 juin 1983, elle reprend sa vie d'avant faite toujours d'alcool, d'auto-stop et de prostitution et se met à fréquenter des bars lesbiens entre deux passes.
Le 1er mai 1984, elle est de nouveau arrêtée pour avoir tenté de déposer des chèques contrefaits dans une banque de Key West. Le 30 novembre de l'année suivante, elle est suspectée du vol d'un revolver et de munitions, mais n'est toujours pas condamnée. Deux ans plus tard, elle est arrêtée à Miami pour vol de véhicule. la police découvre le revolver de calibre.38 et une boite de munitions. Le 2 juin, la police l'interroge après que son petit-ami du moment l'ait accusé de l'avoir mis en joug avec une arme à feu. Les officiers découvrent dans la voiture de celui-ci, sous le siège passager, un calibre.22 et à nouveau une boite de munitions.

En 1985 à l'âge de 29 ans, elle a une première histoire d'amour lesbienne avec une fille nommée Toni. L'année suivante, elle rencontre dans un bar gay celle qui va devenir sa petite-amie, Tyria Moore, 24 ans, femme de ménage dans un hôtel.

Tyria Moore

Les deux femmes sont dès ce moment, inséparables, et vivent en nomades, passant d'une caravane à une chambre de motel, à la forêt où parfois une chambre chez une amie tout juste rencontrée. Le jour, Aileen continue à se prostituer pour subvenir à leurs besoins et avoir ce semblant de foyer qui lui a tant manqué jusque là. Pour la première fois depuis longtemps, à 33 ans, Aileen semble heureuse et est prête à tout pour conserver ce bonheur. Le 4 juillet 1987, la police de Daytona interroge les deux femmes à la suite d'un incident dans un bar où elles sont accusées de coups et blessures à l'aide d'une bière.

Automne 1989. La relation entre Tyria et Aileen se tend à cause du manque d'argent. Tyria fait quelques ménages dans des motels, alors que la beauté d'Aileen, désormais envolée peine à lui faire trouver des clients. Seule solution pour garder sa compagne à ses côtés, l'impensable : tuer pour de l'argent.
Le 30 novembre de la même année, à l'extérieur de Tampa, en Floride, la voiture de Richard Mallory, 51 ans, s'arrête près d'Aileen. Le réparateur en électronique de Clearwater embarque la jeune femme de 33 ans pour une passe et se gare près d'un bois sur une aire d'autoroute où ils boivent, parlent et ont une relation sexuelle. Au moment de redémarrer, au petit matin, Aileen s'empare de son revolver caché dans  la poche de son blouson et tire quatre balles dans le dos et le poumon gauche de Mallory.

Richard Mallory, la 1ère victime de Wuormos

Wuormos lui fait ensuite les poches, et recouvre son corps d'un vieux tapis, l'abandonne dans la forêt et s'enfuit à bord de la voiture. A peine rentrée, elle met au courant Tyria de ce qu'elle vient de faire. Les deux femmes prennent leurs affaires et décident de partir ailleurs avant d'abandonner la voiture, complètement vidée et nettoyée d'empreintes. Celle-ci sera retrouvée le lendemain par la police. Quant au cadavre de Richard Mallory, il sera découvert dix jours après.  
Six mois plus tard, Aileen tue et dépouille quatre autres victimes: Charles Dick Humphrey, 56 ans, commandant en retraite de l'Us Air-Force, tué de six balles au niveau de la tête et du torse ; David Spears, 43 ans, ouvrier du bâtiment dont le corps criblé de six balles fut retrouvé dénudé le 1er juin 1990 en bordure de l'autoroute 19 dans le comté de citrus ; Charles Carskaddon, 40 ans, ouvrier de rodéo, tué de neuf balles dont le corps fut retrouvé dans le comté de Pasco ; Peter Siems, 65 ans dont le corps ne fut jamais retrouvé. Cette fois-ci, il n'est pas forcément question de passe, mais d'aide à une femme dont la voiture est tombée en panne.

La police est perplexe. S'agit-il d'un même meurtrier ou de meurtres bien distincts ? Le profil recherché n'est pas au premier abord celui d'une femme, mais plutôt celui d'un homme. Les corps des victimes laissés loin de leur voiture plaident également dans ce sens.
Le 4 juillet 1990, Wuormos et Tyria ont un accident de la circulation avec l'auto de Peter Siems en pleine campagne. La voiture fait un tonneau. Saines et sauves, Aileen arrache la plaque de l'automobile pour que le rapprochement ne puisse être fait par les autorités, et elles s'enfuient en direction de Daytona Beach. 
La police fait faire un portrait-robot à l'employée qui a porté secours aux deux femmes et le publie. Sans aucun résultat. La police scientifique retrouva une empreinte palmaire au niveau d'une des poignées de porte.
Durant les cinq mois qui suivent, deux autres victimes seront assassinées : Troy Burress, 50 ans, vendeur de saucisses, disparu le 30 juillet 90, tué de deux balles ; Walter Jeno Antonio, 62 ans, dont le corps criblé de quatre balles fut retrouvé en partie dénudé dans le comté de Dixie.

La police comprend qu'elle a affaire à une tueuse en série et re-puplie la série de portraits. Cette fois-ci cela matche. Tyria apeurée, quitte la Floride et part pour le nord, à Scranton en Pennsylvanie où elle rejoint sa sœur, laissant Aileen seule et à nouveau abandonnée.
Certains éléments volés sur les victimes sont retrouvés chez des prêteurs sur gages. La police y relève les empreintes. Ce sont celles de Wuormos. Elles correspondent à celle de la voiture de Peter Siems. Le 9 janvier 1991, Aileen est arrêtée  dans un bar de motards de Port Orange, dans le comté de Volusia "The last resort" (le dernier recourt).

Wuormos sous les verrous, la police doit maintenant arrêter Tyria pour la faire témoigner. C'est rapidement chose faite. Celle-ci ne se fait pas prier pour coopérer et tout leur dire, obtenant l'immunité judiciaire complète. La police ramène Tyria en Floride et monte un plan pour obtenir la confession de Wuormos
Tyria écrit une lettre à son ex-amante en lui donnant un numéro de téléphone de la chambre du motel où elle est supposée loger. Quelque temps plus tard, Aileen appelle. Nous sommes le 14 janvier 90. Tyria lui fait comprendre qu'elle est pourchassée par la police et qu'elle a peur. Au fur et à mesure des coups de fil, Aileen se méfie de moins en moins et pour protéger Tyria, se décide à passer aux aveux. Le 16 janvier 1991, pendant plus de trois heures en dépit des conseils de son avocat, elle prétend avoir tué les sept hommes en légitime défense : "Ils sont devenus agressifs et j'ai décidé de me défendre... Je n'allais pas les laisser me battre ou me tuer."

Six chefs d'accusation pour meurtre au premier degré seront retenus contre elle.
Arleen  Prarlee, une chrétienne de 44 ans qui a vu Aileen à la télé, semble persuadé qu'il est de son rôle d'aider la demoiselle de la mort. Pour pouvoir la visiter en prison, sous les conseils d'un avocat, elle l'adopte, car il lui est interdit de la voir si elle n'est pas de la famille.

Aileen et Arleen

Le 15 janvier 1992, c'est l'ouverture du procès pour le meurtre de Richard Mallory. La plaidoirie de l'avocate sera la légitime défense, mais les preuves contre sa cliente sont accablantes et notamment le témoignage de son ancienne amante, Tyria.  Quand c'est à son tour de témoigner, Aileen prétend que Richard Mallory a tenté de la violer et qu'elle a tiré sur lui en légitime défense. Son avocate présente à la cour des rapports démontrant que, de 1958 à 1962, Mallory fut soumis à observation pour présomption d'agressions sexuelles. Le juge réfute les éléments. Le tempérament explosif de Wuormos lors du procès ne laisse au jury aucun doute sur sa culpabilité. Le 27 janvier après moins de deux heures de délibération, le verdict tombe. Elle est reconnue coupable au premier degré du meurtre de Mallory. Ce sera la mort. Cinq autres chefs d'accusation viendront se coupler au premier meurtre durant les années suivantes. A cela s'ajouteront également sept chefs pour vol.

Aileen n'a plus qu'une seule bouée de sauvetage : la bible dans laquelle elle trouve ses réponses et le dessin. La seule issue qu'elle envisage alors est la mort, rapide.  En juillet 2001, elle comparait devant le juge pour lui demander de mettre fin aux procédures d'appel automatiques et de procéder à l'exécution. Pour appuyer sa demande, elle avoue que les meurtres étaient prémédités et qu'il est temps de cesser de jeter l'argent des contribuables par la fenêtre.
Le gouverneur de Floride, Jeb Bush, mandate trois psychiatres qui la juge apte mentalement et corrobore l'envie de Wuormos a vouloir être exécutée. 
Le 1er avril 2002, la Cour suprême accepte de mettre fin aux procédures et ordonne la procédure d'exécution.
Peu de temps avant son exécution, Aileen prétendit que son esprit était contrôlé par la « pression sonique » afin de la faire paraître folle ; elle a décrit sa mort imminente comme un voyage avec des anges à bord d'un vaisseau spatial.   
 
Le 9 octobre 2002, à l'âge de 46 ans, Aileen Wuormos est exécutée par injection létale. Elle refusa son dernier repas et prit, à la place, une tasse de café. Son corps sera incinéré et ses cendres dispersées au pied d'un arbre dans le Michigan par son amie d'enfance, Dawn Botkins.
Les derniers mots qu'Aileen prononcera devant une caméra seront ceux-ci : « Merci beaucoup, la société, pour expédier mon cul par voie ferrée. »

 

©Toute reproduction du texte interdite

 

 

_____________________________

Livres sur l'affaire Aileen Wuormos :

Monster ; Autobiographie d'une serial killer
d'Aileen Wuormos - Christopher Berry-Dee
Langue : Française
Nombre de pages : 256
Prix : 21,99€
ACHETER SUR  AMAZON

 

Monster : my true story
Aileen Wuormos - Christopher Berry-Dee
Langue : Anglaise
Nombre de pages : 288
Prix : 9.53€ (broché occasion) - 5.99€ (epub, mobi)
ACHETER SUR AMAZON

 

Aileen Wuormos, une tueuse sur la route
Audio
par la Compagnie du savoir
Prix : 9.99€ ou 0€ (prêt audible)
ACHETER SUR AMAZON

DVD sur l'affaire Aileen Wuormos :

 

Monster, d'après une histoire vraie
Avec : Charlize Theron, Christina Ricci
Langue : Française
Prix : 12.90€ (Neuf) - 5.40€ (occasion)
ACHETER SUR  AMAZON

 

Aileen Wuormos : the selling of a serial killer
Documentaire : Import USA-Canada zone 1
2004
Langue : Anglaise
Prix : 13.99€
ACHETER SUR AMAZON

 

  Aileen : Life and Death of serial Killer
Documentaire : Import USA-Canada zone 1
2004
Langue : Anglaise sous-titre français
Prix : 14.64€ (Neuf) - 6.05€ (occasion)
ACHETER SUR AMAZON

Tags : Aileen Wuormos la demoiselle de la mort, aileen wuornos american horror story, aileen wuornos and tyria moore photos, aileen wuornos a psychopath, aileen wuornos and charlize theron, aileen wuornos biography, aileen wuornos biographie, aileen wuornos monster, aileen wuornos livres, aileen wuornos documentaire, aileen wuornos dvd monster, monster streaming, aileen wuornos streaming, aileen wuornos téléchargement, aileen wuornos télécharger, aileen wuornos documentaire, aileen wuornos wiki, aileen wuornos serial killer, aileen wuornos tueuse en série, aileen wuornos documentary nick broomfield, aileen wuornos documentary life and death of a serial killer, Aileen Wuormos une tueuse sur la route, monster ma vraie histoire, Aileen Wuormos amazon, aileen wuornos en francais, aileen wuornos histoire, audetourdunlivre, aileen wuormos psychologie, aileen wuormos modus operandi, aileen wuornos et sa copine

 

Commenter cet article