Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Petr Zelanka, le tueur à l'héparine - "www.psycho-criminologie.com"

 

Nombre de victimes :  7
Type de victimes :  Patients
Période :  de mai à décembre 2006
Surnom : Le tueur à l'héparine  
Nom :  Petr Zelenka
Date de naissance :  27 février 1976 
Lieu de naissance :  Havlinckud Brod - République Tchèque
Date de décès : Non connu
Lieu de décès : Non connu
Taille :  Non connu
Poids :  Non connu
Sexualité : Homosexuel
Mariage :  Non 
Enfants : Non  
Parents : Père, Brohumil Zelanka
Niveau d'études :  université
QI :  Non connu
Diagnostic :  hyper égocentrisme 
Condamnation : Prison à vie (depuis le 22 février 2008)  
Type de tueur : Ange de la mort 
Type d'armes utilisées : Poison (Héparine)
Modus Operandi : Petr Zelenka choisissait des patients de son blog et leur injectait 5ml d'héparine afin de voir le patient se débattre avec la mort et la détresse du médecin ne pouvant les sauver.  
Totem :  Aucun

 

_______________

  

    Les faits

    Petr Zelenka est un tueur en série Tchèque. C'était un infirmier-ambulancier qui a assassiné 7 patients par injection d'héparine et a tenté d'en tuer 10 autres entre mai et décembre 2006. Arrêté, il a été reconnu coupable et condamné à la réclusion à perpétuité.

Petr Zelenka, jeune - tueur en série tchèque - tueur à l'héparine - "www.psycho-criminologie.com"

Petr Zelenka

   Jeunesse

   Petr Zelenka est né le 27 février 1976 dans la ville de Havlíčkův Brod, qui est situé à 100 km au sud-est de Prague. C'est l'aîné d'une fratrie de deux et sa petite soeur va naitre quelques années plus tard. Ses parents sont diplômés du secondaire et lui-même a été diplômé d'un lycée agricole de Jihlava, puis de Brno.

Petr Zelenka, jeune - tueur en série tchèque - tueur à l'héparine - "www.psycho-criminologie.com"

  Petr Zelenka

   Infirmier

   Après avoir obtenu son diplôme, Petr trouve un emploi dans le monde des soins de la santé, mais se retrouve licencié à plusieurs reprises en raison d'un manque de fiabilité et d'absentéisme.
   En 1998, il commence à travailler en tant qu'ambulancier dans le service d'anesthésiologie et de réanimation de l'hôpital de Havlíčkův Brod. Il obtient son diplôme d'infirmier généraliste en 2005 et trouve un emploi d'infirmier chef d'équipe dans le même hôpital au début de 2006 avant de s'en aller pour l'hôpital de Jihlava.

 

l'hôpital de Jihlava - république Tchèque - "www.psycho-criminologie.com"

   Hôpital de Jihlava

   Homosexualité et dépression

     Au travail, Petr Zelenka ressent de la détresse et une sorte d'épuisement professionnel. Son petit-ami vient de trouver un nouvel emploi loin de chez eux et surtout il a décidé de révéler son orientation sexuelle à ses parents.
    Son père a du mal à accepter la chose et la tension nait entre les deux. Petr se met à boire, il tombe dans la dépression. Son comportement change et il commence à avoir de nombreux accès agressifs qui vont prendre un nouveau tournant quand il va détruire l'équipement de son appartement après une dispute avec son partenaire. Son besoin de destruction, de lui-même et des autres, va alors se révéler sous un jour des plus sombres.

 

Petr Zelenka et ses victimes - le tueur à l'héparine - tueurs en série tchèque - "www.psycho-criminologie.com"

    Petr Zelanka et trois de ses victimes

 

    Les meurtres

      Nous sommes en mai 2006. Petr Zelenska va tenter commettre son premier meurtre et choisit comme victime un homme alité à qui il va injecter de l'héparine (un anticoagulant) à raison de trois injections de 5 ml. Mais l'homme survit à la tentative. Ce ne sera pas le cas du suivant, un malade âgé de 68 ans et à qui il va injecter deux fois de l'héparine. Son choix de victime n'est pas précis mais plutôt opportuniste. Il va en effet tuer des personnes à qui il a accès facilement et pense ainsi qu'il ne sera pas détecté. Il faut dire que les complications et la mort dans le service d'anesthésie et de réanimation sont monnaie courante et donc il peut ainsi réussir à cacher les meurtres sans provoquer de soupçon. Pendant la période de sa série meurtrière, ses collègues vont cependant remarquer qu'il était légèrement irrité, mais  qu'il continuait à se montrer attentif et gentil.

flacon d'héparine - petr zelanka - tueur en série tcheque - serial killer - "www.psycho-criminologie.com"


    Les décès vont donc se succéder avant que les autorités ne se réveillent et que les soupçons ne se posent sur lui.
      Le motif des meurtres de Zelenka était le désir de mettre le médecin dans une position d'impuissance face à la victime, ne sachant ce qui se passait alors que lui connaissait la cause de l'état de détérioration du patient. Petr Zelenka appréciait non seulement la lutte pour la vie du malade, mais aussi et surtout l'échec des médecins face à ce constat et le fait de ne pas être appréhendé.

    La fréquence des décès spéciaux de patients va cependant finir par ne plus passer inaperçue. Il faut cependant longtemps avant que la réfutation progressive des hypothèses n'atteigne Zelenka. Il faudra en effet attendre 7 mois avant que quelqu'un ne remarque le nombre étrangement élevé de patients décédant d'une hémorragie interne. C'est le médecin-chef, Pavel Longin qui va alerter les autorités et faire arrêter Petr Zelenka en décembre 2006 après avoir comparé le cas de 40 patients hémorragiques. Il s'est rendu compte que là où l'héparine a été administré 23 fois, Zelenka travaillait à chaque fois.

Petr Zelanka, le tueur à l'héparine - tueurs en série tchèque - serial killer -  "www.psycho-criminologie.com"

    Petr Zelanka

    Procès

    Le 30 novembre 2007, le parquet régional de Hradec Králové dépose un acte d'accusation contre lui. Son procès va commencer le 22 janvier 2008 jusqu'au 21 février 2008 et il sera reconnu coupable par le juge Jiří Vacek. Petr va écoper de la prison à vie qui sera confirmée par la Haute Cour d'Appel de Prague. Zelenka va alors déposer une plainte constitutionnelle  après avoir affirmé qu'il avait signé son témoignage sous pression parce que les policiers l'avaient battu. «Je n'ai jamais voulu blesser aucun membre de votre famille. Je n'ai jamais voulu tuer vos proches" fait-il savoir aux membres de la famille des victimes. Sa plainte sera rejetée par la Cour constitutionnelle en novembre 2009.
  
   Pour certains experts médicaux, Zelenka n'a pas pu tuer avec les doses d'Héparine qu'il a administré (5ml), celles-ci n'étant pas létale. Elles auraient par contre pu tuer additionnées à un autre produit.
    Cette condamnation fait de lui le pire tueur en série de l’histoire postcommuniste du pays.

Petr Zelanka - tueur en série tcheque - serial killer - tueur à l'héparine - "www.psycho-criminologie.com"

    Expertise psychologique

    Il n'a été trouvé chez Petr Zelenka aucune maladie mentale par les experts médico-légaux, mais ils lui ont trouvé un égocentrisme évident. C'est une personnalité anormale, de caractère imparfait, émotionnellement froid par rapport à l'environnement social et immaturellement émotionnel. Le motif des meurtres était le besoin d'expériences intenses  qui étaient là pour combler son impression de vide intérieur.

père de Pter Zelanka - petr zelanka father - serial killer - tueur en série tchèque "www.psycho-criminologie.com"

     Brohumil  Zelanka, père de Petr Zelanka

    A savoir

    Le directeur de l'hôpital de l'époque, Josef Pejchl, a également comparu devant le tribunal, accusé de ne pas avoir signalé les meurtres de Zelenka. Il a reçu une condamnation avec sursis, qui a été annulée par la cour d'appel de Pardubice en octobre 2008.

     Le psychiatre Miroslav Skačáni a écrit le roman Murders from Envy sur le thème des meurtres d'héparine qui a servi de modèle pour le film "The Hour You Don't Know..." (2009)  de Dan Svátek.

    Petr Zeleka pourra être libéré sous caution au plus tôt en 2038.

 

©Toute reproduction interdite

 

Sources :
- https://cs.wikipedia.org/wiki/Petr_Zelenka_(s%C3%A9riov%C3%BD_vrah)
- https://english.radio.cz/heparin-killer-gets-life-prison-8598847
- https://www.reddit.com/r/UnresolvedMysteries/comments/fz8u2n/is_petr_zelenka_really_guilty_of_numerous_murders/

Commenter cet article