Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Saint-Christoly-Médoc

 

Saint-Christoly-Médoc : un homme
a ouvert le feu sur les forces de l'ordre.

 

Les habitants de la petite commune girondine de Saint-Christoly-Médoc, près de Lesparre-Médoc, n'en reviennent toujours pas. Ils se souviendront longtemps de leur dernière journée de confinement, car ce dimanche 10 mai, le village a été réveillé par des coups de feu.
L'incident s'est déroulé sous les coups de 6 heures où un homme, âgé de 53 ans, s'est rendu chez son voisin pour une raison encore inconnue à ce jour. Etait-ce dans le but de régler un différent ? Nul ne le sait encore, mais l'homme le blesse à la main avec un couteau. Alertée par les cris de la victime, c'est une voisine qui va prévenir la gendarmerie de Lesparre.

Retranché chez lui, l'homme, connu déjà de la justice pour des faits de violences et de conduite sous l'emprise de l'alcool, a alors ouvert le feu avec son fusil de chasse sur les gendarmes dès leur arrivée.
Bloqués dans une impasse, les gendarmes ont été obligés de riposter. 

 

Le GIGN appelé 

Un périmètre de sécurité est alors déployé autour de la mairie, car l'homme habite en face du bâtiment. Tous les accès au bourg sont bloqués et le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est appelé en urgence.

Le GIGN arrive sur place en fin de matinée. En début d'après-midi, la situation est toujours bloquée. Les négociations durent deux heures. L'homme est aperçu, passant derrière une fenêtre, son fusil à la main, au premier étage de la demeure. L'homme met fin aux discussions, vise les membres de l'unité d'élite, mais heureusement n'a pas le temps de tirer. Un gendarme du GIGN fait feu. L'homme tombe, tué sur le coup. 

La procureure de la République de Bordeaux Frédérique Porterie s'est rendue ensuite sur place. L'ouverture d'une enquête pour violences volontaires avec arme et tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique est ouverte. Elle devra établir les motivations de l'homme, peut être alcoolisé ou sous le coup de stupéfiants. 

 

_________________________

Commenter cet article