Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

"gerald stano portrait" "psycho-criminologie.com"

 

Nombre de victimes :  entre 22 et 41
Type de victimes : Prostituées, auto-stoppeuses, fugueuses âgées entre 12 et 35 ans 
Période : 1969-1980  
Surnom :  Le tueur de Floride
Nom : Paul Zeininger
Date de naissance :  12 septembre 1951
Lieu de naissance :   Schenectady (New York)
Décès : 23 mars 1998
A : prison de Raiford (Starke, Floride)
Sexualité : Hétérosexuel
Taille :  1m88 
Poids :  91kg
Mariage : Divorcé  
Enfants :   1
Parents : 5 frères et sœurs   
Niveau d'études : Lycée
QI : Inconnu

Type de tueur : Organisé, de luxure
Diagnostic : Personnalité évitante
Modus operandi : Il faisait monter les jeunes femmes dans son pick-up, et alors qu'il en emmenait certaines à l'hôtel, d'autres restaient avec lui dans sa voiture. Il prétextait un acte sexuel, mais refusant de payer, il attendait que la femme se plaigne, s'énerve pour la tuer, souvent à coups de couteau. Il se débarrassait ensuite des corps qu'il couvrait de branches pour les dissimuler.  
Armes utilisées :  étranglement, coups de feu et coups de poignard
Totem :  Non

________________________

  

   Les faits :

   Durant les années 1970, Gerald Eugene Stano a agressé et assassiné de nombreuses adolescentes et jeunes femmes, surtout en Floride ; il admettra avoir commis 41 homicides mais le nombre exact de ses victimes demeure inconnu. Arrêté en 1980 et condamné à la peine de mort, il est exécuté sur la chaise électrique en 1998 à la prison d'État de Floride;

Schenectady
La ville de Schenectady, comté de New York

   Jeunesse :

    Paul Zeininger, de son nom d'origine, naît dans la ville de Schenectady comté de New York, le 12 septembre 1951. Sa mère est habituée des institutions sociales. Elle a quatre enfants aînés quand Paul arrive à son tour. Elle donne tous ses enfants à l'adoption sauf sa dernière fille qui a des lésions cérébrales. C'est ainsi que Paul se retrouve dans le cursus de l'adoption. Cependant il a à peine 13 mois quand il est évalué à cette fin par une équipe de psychologues, de médecins et de travailleurs sociaux comme n'étant pas apte à l'adoption. L'enfant négligé par sa mère semble régresser jusqu'à ingérer ses propres excréments pour survivre. Il est finalement adopté six mois plus tard par Eugene et Norma Stano qui vont désormais le faire appeler Gerald Eugene et lui donner leur nom de famille, Stano. Norma est une infirmière et Eugene un directeur d'une grande entreprise.

    Les Stano sont des parents aimants, mais des problèmes de discipline tourmentent leur fils adoptif et persisteront toute sa vie durant.
    Dès le début, le jeune Gerald montre des problèmes psychologiques. Il souffre d'énurésie jusqu'à l'âge de 10 ans et durant son adolescence montre des problèmes de socialisation avec les autres enfants de l'école qu'il fréquente. En récré, il reste généralement seul, dans son coin et ne se mêle pas aux autres. Il est également la cible d'écoliers qui l'intimident et de filles qui se moquent de lui. En cours, il obtient des C et D dans toutes les matières sauf en musique, où il excelle.

Norristown, Pennsylvanie
Norristown, en Pennsylvanie


     Il a 14 ans et demi quand il est arrêté pour avoir déclenché une alarme incendie sans motif et pour avoir lancé des pierres sur des voitures depuis un pont routier.
     A 15 ans, en 1966, ses parents l'inscrivent dans une école militaire pour tenter de le mettre dans le droit chemin et lui redonner une perspective d'avenir. Sans succès, puisqu'il vole de l'argent à ses camarades. L'année d'après, toute la famille déménage à Norristown, en Pennsylvanie. Là, Gerald fait l'école buissonnière et se met à voler de l'argent à sa famille et ses camarades de lycée. Mais il veut quand même montrer bonne figure en sport et lors d'une compétition de course cherche à remporter celle-ci. Mais comme il n'est pas spécialement bon, il paye ses camarades pour finir premier avec l'argent qu'il a volé à son père. Au lycée, il est de plus en plus mauvais et durant les années 1968/1971, il va tripler sa classe.

Gerald Eugene Stano
Gerald Eugene Stano

   Jeune adulte

    Finalement, à 21 ans Gerald Paul Stano parvient quand même à être diplômé de ses études secondaires et s'inscrit à la suite dans une école d'informatique et emménage dans un hôtel pour être à proximité. Pour payer ses études, il commence à travailler dans un hôpital local, mais se fait licencier peu de temps après pour avoir volé une nouvelle fois de l'argent. Cette fois à ses collègues. Il va dès lors, durant une longue période, retourner chez ses parents et passer d'un emploi à l'autre.
    Quelques mois plus tard, il déménage dans le New Jersey après avoir rencontré une jeune fille attardée. Il commence à sortir avec elle et la jeune fille tombe rapidement enceinte. Le père de celle-ci débarque alors et menace Gerald Paul Stano d'une arme à feu et lui enjoint de payer pour l'avortement. Il accepte.
    Dépité, mal dans sa peau, il se met à boire beaucoup et à se droguer. Ses parents cherchent à l'aider en lui demandant de déménager pour Ormond Beach, en Floride, afin qu'il puisse prendre soin de sa grand-mère. Là aussi, durant son séjour sur la côte Est, il va sauter de boulot en petits boulots et se faire souvent licencier pour des retards ou pour avoir volé.
    C'est le début connu de ses meurtres.

Cathy Lee Scharf
Cathy Lee Scharf

   Meurtres

     1973, deux femmes vont être retrouvées mortes, Janine Ligotina et Ann Arceneau.
    Les problèmes personnels de Gerald Paul Stano ne s'arrangent pas. Il est de plus en plus addict à la boisson et aux drogues et se fait renvoyer de ses divers emplois. En 1974, il tue deux nouvelles femmes dont Barbara Ann Baur et le 19 janvier, Cathy Lee Scarf qu'il va étrangler.
    En 1975, il décide enfin de suivre un programme de désintoxication et de se reprendre en main. A la même période, il rencontre une coiffeuse de 22 ans avec qui il sort. A peine six mois plus tard, il l'épouse dans une église locale. Nous sommes le 21 juin. L'union ne l'empêche nullement de fomenter son nouveau crime le 22 juillet, celui de Linda Hamilton, 16 ans, tuée près d'un cimetière indien, et homonyme de l'actrice de Terminator.  Il semble ensuite reprendre sa vie en main et travaille même pour son beau-père dans la station-service que celui-ci possède.

Linda Hamilton
Linda Hamilton

    Mais en décembre, fini les bonnes résolutions personnelles, il se remet à boire, beaucoup et se met à abuser physiquement de sa femme.
    En janvier 1976, il tue Nancy Heard puis en mai, Ramona Neel, une belle géorgienne de 18 ans dont le corps sera retrouvé dans le parc de l'Etat de Tomoka en mai. Son corps avait été dissimulé sous des branches.

    Le mois suivant, en juin, sa femme en a assez et demande le divorce. Gerald Eugene Stano part retrouver ses parents et vivre chez eux. Un mois plus tard, le tribunal accorde le divorce à sa femme.

Susan Bickret
Susan Bickret


   En décembre 76, il tue Susan Bickret, puis un an plus tard, Mary Muldoon. Les meurtres s'accélèrent rapidement en 1978 où c'est l'hécatombe avec les assassinats de Bonnie Hugues, de Diana Valleck, d'Emily Branch, de Christina Goodson, de Phoebe Winston, de Joan Foster, de Susan Basile et de Sandra Dubose.
    L'année suivante, on ne lui connaît qu'un assassinat, celui de Dorothy Williams.  Il s'en prend à deux femmes les 16 et 17 février 1980, Toni Van Haddocks qui sera déclarée disparue ainsi que Mary Carol Maher, une étudiante de 20 ans qui sera retrouvée poignardée au dos, à la poitrine et aux jambes à l'aéroport de Daytona. 

   Sa course à la mort va se terminer avec Donna Hensley qui, elle, parvient, à lui réchapper alors qu'il l'a poignardée. Elle se rend au département de police de Daytona Beach. Prostituée, elle explique que Stano l'a prise dans un pick-up rouge et l'a emmené à l'hôtel.  Quand elle a insisté pour qu'il paye d'avance, il l'a poignardé à a cuisse. Elle aura 27 points de suture. Après l'avoir blessé, Donna Hensley racontera que Paul Stano l'a réprimandé pour être une prostituée.
     L'un des agents du commissariat où Donna a porté plainte retrouve la voiture de Paul Eugène grâce aux autocollants que la jeune femme avait repérés. Après s'être assuré que Stano en était bien le propriétaire, la police le fait convoquer le 1er avril 1980 pour un interrogatoire.

 

Les victimes de Gerald Eugene Stano
Les victimes de Gerald Eugene Stano

 

   Arrestation

    Très vite, au cours de cet interrogatoire du 1er avril 1980, Stano avoue avoir agressé la prostituée avec un ouvre-boîte et de l'acide muriatique. Un peu plus tard, il va également avouer le meurtre de Mary Carol Maher. La jeune femme, comme il va le dire, avait refusé ses avances sexuelles et c'est pourquoi il l'a poignardé à plusieurs reprises dans la poitrine puis dans le dos ce qui a taché les sièges de sa voiture. Le corps de la jeune femme sera retrouvé couché sur le dos et couvert de branches.
     Voilà quelques bribes de la conversation qu'a eu Crow avec Stano à ce sujet :

   Crow  : "Elle vient s'asseoir dans ta voiture pensant que tu as des bières?"
  
Stano : "Ouais."
  
Crow : "Tu es sûr que tu n'as pas essayé d'enlever ton pantalon, Gerald?"
  
Stano : "Ouais."
  
Crow : "Tu voulais du sexe et elle ne l'a pas fait ? C'est ça ?"
  
Stano : "Ouais, putain!"
  
Crow : "Elle ne voulait pas te le donner ?"
  
Stano : "Non, elle ne l'a pas fait!"
  
Crow : "Tu pouvais la frapper fort, n'est-ce pas, Gerald?"
   Stano : "Tu as vraiment raison, je le pouvais !"
  
Crow : "Alors qu'est-ce que tu as fait? L'as-tu frappée? Tu es devenu fou, non?"
  
Stano : "Putain, c'est vrai. Je suis devenu tellement fou, je l'ai poignardée aussi fort que possible!"
 
  Crow : "Dis-moi comment tu l'as poignardée."
  
Stano : "Eh bien, je mets ce couteau sous le siège. Alors je l'ai sorti et je l'ai juste frappée aussi fort que possible."
  
Crow : "Qu'as-tu fait alors, Gerald?"
  
Stano : "Je l'ai poignardée plusieurs fois dans la poitrine. Elle a ouvert la porte et a essayé de sortir, mais je lui ai coupé la jambe et l'ai tirée vers l'intérieur. J'ai fermé la porte, elle est tombée en avant et s'est cogné la tête contre le tableau de bord et a commencé à gargouiller. Je l'ai poignardée quelques fois de plus dans le dos, parce qu'elle salissait ma voiture. Elle est tout simplement devenue molle. Alors je l'ai emmenée ".
  
Crow : "Ne me dis plus rien,". "Prenons la voiture. Tu dirigeras, je conduirai."

 

Gerald Eugene Stano sur la scène d'un de ses crimes
Gerald Eugene Stano sur la scène d'un de ses crimes



   Quand ils sont arrivés à la décharge, Stano a montré à Crow et à l'inspecteur Gadberry où il avait laissé le corps de Mary Carol Maheret et a décrit comment il l'avait déposé. Quand ils sont rentrés au poste de police, Stano a signé des aveux pour le meurtre de Mary Carol.
    Il est accusé de meurtre au premier degré et envoyé en prison.
    Le 15 avril, le corps de Toni Van Haddock sera découvert par un habitant de Holly Hill, près de Daytona Beach. L'homme a découvert un crâne humain dans son jardin. Les enquêteurs ont parcouru la zone et ont retrouvé plus d'os et quelques morceaux de vêtements. Des animaux sauvages avaient dispersé les restes. Une autopsie a identifié la victime. Sa cause de décès a été attribuée à de multiples blessures à la tête. Une fois que Crow a appris l'identité de la victime, il a ramené Gerald Stano en salle d'interrogatoire pour l'interroger. Stano a d'abord nié avoir tué la jeune femme, mais au fil des heures, il a commencé à reconnaître le meurtre et a fini par signer des aveux.

 
Gerald Stano à son procès
Gerald Stano à son procès

    Procès

    En 1981, Gerarld Eugene Stano tente de négocier un plaidoyer et plaide coupable pour trois meurtres, ceux de : Maryl Carol Maher, de Toni Van Haddock et celui de Nancy Heard. Le juge S. James Foxman accepte le plaidoyer le 2 septembre. 

    En 1982, alors qu'il se trouve à la prison d’État de Floride, Stano se met en colère. En effet, il estime qu'il n'a pas reçu l'attention médiatique qu'il mérite et pour réparer cela, il avoue plus de meurtres dont un d'une femme non identifiée. Ce seront les assassinats de : Sharf, Bickret, Muldoon, Ligotino, Arveneau, Baur, Hugues, Valleck, Branch, Goodson, Winston, Foster, Basile, DuBose et Williams.
    Le 7 mars 1983 - Stano est condamné à trois autres peines de prison à vie consécutives après avoir plaidé coupable dans le comté de Bradford du meurtre de Bauer, d'Ann C. Arceneaux, 17 ans, et celui de Janine M. Ligotino, 19 ans.

    Le 8 juin 1983, il plaide coupable pour les meurtres de Bickrest et de Mulddon et renonce à son droit d'avoir un procès et est condamné à la peine de mort. Au mois de septembre, son procès débute à Titusville. Il reconnait l'assassinat de Cathy Lee Sharf et est de nouveau condamné à la peine capitale, cette fois par un second jury de Titusville. Un détenu nommé Clarence Zacke renforce le dossier de l'état avec un témoignage dans lequel Stano admet avoir tué Scharf. Il avouera ensuite l'année suivante d'autres crimes, mais il est impossible de dire si ce sont bien les siens et aucun autre acte d'accusation ne sera posé en ce sens. 

Gerald Eugene Stano dans sa cellule
Gerald Eugene Stano dans sa cellule

 

    Le 16 janvier 1984, un juge du comté de Seminole condamne Stano à une septième peine à perpétuité pour le meurtre d'une femme non identifiée dont les restes ont été retrouvés dans un champ près d'Altamonte Springs.
    En 1985, ses avocats font appel des peines qui sont confirmées. Un nouvel appel sera fait le 22 mai 1986 alors qu'il est sur le point de se faire exécuter. Il reçoit un autre sursis au mois de juillet alors que son exécution est prévue pour le 22 août 1987.
     La 11ème Cour d'Appel des États-Unis accorde un sursis à son exécution.
    Le 17 novembre 1989 - Un panel de trois juges de la cour d'appel fédérale conclut que le droit constitutionnel de Stano à l'assistance d'un avocat a été violé lors de sa condamnation pour les meurtres de Bickrest et Muldoon. Cependant, le 2 janvier 1991, la cour d'appel renverse la chose et informe que le droit de Stano à l'assistance d'un avocat n'a pas été violé du tout.
   En 1997, un troisième arrêté de mort est signé pour le 29 avril de la même année par le gouverneur de FLoride. Son avocat fait appel. L'éxecution est repoussée au 30 mai. Il se trouve que la chaise électrique ne fonctionne pas correctement et la période est suspendue le temps que les problèmes soient résolus.
     Il sera finalement exécuté par chaise électrique, en Floride, le 23 mars 1998. Ses dernières paroles seront : « Je suis innocent. Je suis effrayé. J'ai été menacé et j'ai été détenu des mois et des mois sans aucune représentation juridique réelle. J'ai avoué des crimes que je n'ai pas commis » (I am innocent. I am frightened. I was threatened and I was held month after month without any real legal representation. I confessed to crimes I did not commit).
    Pour son dernier repas, il a demandé un
Delmonico steak, des pommes de terre au four avec de la sauce aigre et des morceaux de lard, de la salade à la vinaigrette au Bleu, des haricots de Lima, une baguette de pain, de la crème glacée à la menthe et aux pépites de chocolat, et deux litres de Pepsi-Cola.
     Gerald Eugene Stano aura avoué 41 meurtres.

 

    Controverse des crimes

    La controverse accompagne depuis longtemps les antécédents criminels de Gerald Stano, certains estimant que Stano était en fait un `` confesseur en série '', y compris l'agent qui l'a arrêté, le détective James Gadberry, qui a contesté la décision d'accepter les premiers aveux de Stano comme valides et a signé un affidavit déclarant sans équivoque que le sergent Paul Crow l'avait incité fermement à reconnaitre ces crimes.

     Une autre controverse a entouré le fait que Stano, en dépit de ses 41 aveux de meurtre, a été jugé pour un seul homicide : celui de Cathy Lee Scharf, 17 ans, assassinée en décembre 1973. Un manque flagrant de preuves physiques corroborant les aveux de Stano, il a été pratiquement impossible pour les juridictions de Floride de poursuivre. Les condamnations antérieures de Stano étaient exclusivement le résultat de ses propres plaidoyers de culpabilité.

    Fin 2007, un rapport du labo du FBI a refait surface, concluant que Stano ne pouvait pas être à l'origine des poils pubiens non identifiés récupérés sur le corps de l'écolière de 17 ans Cathy Lee Scharf. Le rapport n'a jamais été présenté comme preuve par l'avocat représentant Stano. La source des poils pubiens n'a pas été identifiée et les poils ont été détruits peu de temps après l'exécution de Gerald Stano.

 

   Profil :


    Gerald Eugene Stano a été très tôt abandonné par sa mère génétique et laissé dans une grande précarité alors qu'il avait moins de six mois. On sait que les premiers mois et années sont les plus importantes pour le développement de l'enfant et sa capacité à se représenter en tant qu'être unique mais aussi à se situer par rapport au regard des autres. Ceci ne s'est pas concrétisé pour Gerald. 
    Plus tard, en tant qu'enfant scolarisé, personnalité évitante avec inhibition sociale, ses camarades de jeu le trouvaient bizarre et l'ont eux aussi écarté de leurs jeux, et moqués de lui. Les filles prenaient un malin plaisir à le rabrouer. Plus tard, il a rencontré quelques femmes, mais toutes l'ont rejeté. Tout cela a contribué à nourrir sa haine et plus particulièrement sa haine des femmes tout en ayant un besoin prédominant à la dépendance affective. 
    Ses victimes favorites étaient des prostituées et des auto-stoppeuses, des adolescentes et des fugueuses, mais il a également tué une pom-pom girl de seulement treize ans.
  Bizarrement, Stano n'a violé aucune de ses victimes.
  Les psychiatres pensent que c'est parce qu'il tirait suffisamment de satisfaction de l'acte de meurtre et de son pouvoir sur ses victimes, mais ne recherchait pas de plaisir sexuel.

_______________________

 

Gerald Eugene Stano, le tueur de Floride - "www.psycho-criminologie.com"

Victimes reconnues par Gerald Eugene Stano

- Janine Ligotino, 19 ans, Gainesville, Floride - mars 1973
- Ann Arcendaux, 17 ans, Gainesville, Floride - mars 1973
- Barbara Ann Boauer, 17 ans, de New Smyrna Beach - septembre 1973
- Cathy Lee Scharf, 17 ans, Gainsville, Floride - janvier 1974
- Susan Basile, 12 ans, Port Orange, Floride - juin 1975
- Linda Hamilton, 16 ans , de Mullbury Mass - juillet 1975
- Susan L. Bickrest, 24 ans, Spruce Creek, Comté de Volusia - décembre 1975 
- Nancy Heard, 24 ans, serveuse de motel, Daytona Beach - janvier 1976
- Ramona Cheryl Neal, 18 ans, Forest Park - juillet 1976
- Sandra DuBose, 35 ans, Cocoa West, Floride - 1978
- Dorothy Williams, 17 ans, Motel de Tampa - décembre 1979
- Mary Kathleen Muldoon, 23 ans, Daytona Beach - Novembre 1977
- Mary Carol Maher, 20 ans , Ormond Beach - Février 1980
- Toni Van Haddocks, 26 ans, Primrose Lane - Février 1980
- Femme non identifiée, sur la route I-95 - novembre 1980
 


 _____________________

Sources :
- Tara Gaynor Jennifer Glover Andrea Gunsallus Brandon HairstonDepartment of Psychology Radford University
-
https://murderpedia.org/male.S/images/s/stano_gerald_eugene/info.pdf
- Blind Fury, par Anna Flowers, 1993, Pinnacle Books
- Murder one, Mike James, 1999, True Crime Library
- Whoever Fights Monsters, de Robert Ressler et Tom Shchtman, 1992, St Martin's
- Malignant self love, par le dr Sam Vaknin, 2003, narcissus publications

Commenter cet article