Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #2019, #Actualités, #Xavier Dupont de Ligonnès, #Glasgow, #Affaires

 

L’énigme continue.
Celui qui avait été arrêté hier à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès.

Le Parisien annonçait vendredi 11 octobre que Xavier Dupont de Ligonnès, en fuite depuis 2011 et suspecté d'avoir tué sa femme et leurs quatre enfants, avait été arrêté en Écosse.

12h45.
D'après les tests ADN réalisés par les enquêteurs, l'homme arrêté vendredi à l'aéroport de Glasgow, en Ecosse, n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès, annonce franceinfo, selon des sources policières.
 

L'arrestation C'est une information à grande sensation que Le Parisien a publiée vendredi 11 octobre. Selon le quotidien, Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté à l'aéroport de Glasgow en Écosse. De plus, l'homme qui est suspecté d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants à Nantes (Loire-Atlantique) en 2011 arrivait de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Pourtant, il aurait voyagé sous une fausse identité, mais un contrôle des empreintes digitales l'aurait trahi. Le Parisien ajoute que Xavier Dupont de Ligonnès, âgé aujourd'hui de 57 ans, n'aurait opposé aucune résistance face aux forces de l'ordre. Selon les informations de France Télévisions, les enquêteurs auraient appris que Xavier Dupont de Ligonnès allait prendre l'avion à Roissy, mais n'auraient pas pu intervenir à temps avant le décollage de l'avion. Les autorités françaises ont alors prévenu leurs homologues écossaises grâce au dispositif Europol.

Perquisitions à Limay et chirurgie Toujours selon France Télévision, un proche aurait dénoncé l'homme recherché depuis 8 ans, et France 3 explique qu'il aurait subi des opérations de chirurgie esthétique afin de passer inaperçu. Selon un haut responsable du ministère de l'Intérieur cité par Presse Océan, Xavier Dupont de Ligonnès est méconnaissable : "S'il n'y avait pas les empreintes, on ne penserait pas que c'est lui", aurait-il confié. BFMTV annonce que des perquisitions ont lieu dans la soirée de vendredi en Île-de-France, à Limay dans les Yvelines. L'adresse figurait sur le passeport du suspect arrêté à Glasgow. Volé en 2014, il avait été délivré au nom de Guillaume Joao.

En fuite depuis 8 ans, il avait alimenté tous les fantasmes sur sa destination de refuge ou son éventuelle mort.
L'affaire va  encore continuer à défrayer les chroniques judiciaires avec ce nouveau rebondissement.

 

________________________________

Source : 6Medias

Commenter cet article

patoche 12/10/2019 15:07

bonjour
est -il encore vivant seulement ?? ou se cache t-il, en amazonie ? dans un grenier ? sur la lune ??
les solutions sont nombreuses, pour ma part si il est encore en cavale, il doit bénéficier de nombreux complices

AU DETOUR D'UN LIVRE-LITTERATURE 12/10/2019 16:53

Bonjour,
Effectivement, il est probable qu'il soit à l'étranger dans un pays plutôt lointain ou bien la solution la plus simple : il est mort et son cadavre repose dans un endroit pour l'instant non découvert. Un journaliste a investigué et pense qu'il serait décédé dans une gorge du sud assez inaccessible. La police n'a pas donné suite, mais peut être est-ce là qu'il se trouve... mystère.