Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Actualites, #2019, #Jean-Claude Romand, #Affaires

 

Jean-Claude Roman libéré d'ici le 28 juin

 

Le faux médecin qui avait tué sa famille en 1993 et qui prétendait travailler comme médecin pour l'OMS devrait recouvrer la liberté d'ici le 28 juin, selon le parquet de Bourges.
La cour d'appel a en effet accordé jeudi la liberté conditionnelle à Jean-Claude Romand détenu à la prison de Saint-Maur (Indre), près de Châteauroux.

Durant plus de 15 ans, le faux "docteur Romand", aujourd'hui âgé de 65 ans, avait menti à son entourage, se faisant passer pour un médecin travaillant pour l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). 

Fils unique studieux, Jean-claude Romand rate de peu son passage en troisième année de médecine, dont il cache l’échec. Durant des années, il ment à son entourage. Marié et père de deux enfants, il se dit médecin, chercheur au siège de l’OMS à Genève, mais dans les faits, passe ses journées dans sa voiture, dans une cafétéria ou à la bibliothèque et fait vivre sa famille en escroquant parents et amis, en prétendant placer leurs économies en Suisse dans des placements avantageux.

Acculé par plusieurs débiteurs dont certains découvrent son imposture, le faux médecin de 38 ans craque.

Au matin du 9 janvier 1993, il tue avec un rouleau à pâtisserie sa femme qui dormait dans leur maison de Prévessin-Moëns (Ain). Puis,  il demande à sa fille Caroline, sept ans, de s’allonger pour qu’il prenne sa température et lui tire dans le dos avec une carabine. Il opère de la même façon avec son fils, Antoine.

Il part ensuite chez ses parents à Clairvaux-les-Lacs (Jura) et les tue de plusieurs balles dans le dos.

Il file en direction de Paris pour retrouver son ancienne maîtresse. Il conduit celle-ci en forêt de Fontainebleau pour un prétendu dîner avec Bernard Kouchner. Vers 23 heures, il arrête la voiture, et asperge la jeune femme avec une bombe lacrymogène. Finalement, il renonce à son projet d’assassinat.

Le lendemain, il revient à son domicile où  les corps de sa femme et de ses enfants sont toujours. Le 11 janvier, il ingère des barbituriques et incendie la maison. Quand les pompiers arrivent, ils le trouvent inconscient mais vivant.

Condamné à la perpétuité en 1996, le faux médecin était libérable depuis 2015 après avoir fait une période de sûreté de 22 ans.

 

Une libération oui, mais avec bracelet électronique

 

L'homme devra en effet en contrepartie de sa mise en liberté satisfaire à plusieurs modalités dont celle de porter un bracelet électronique durant deux ans. Il lui sera également demandé de se soumettre à des mesures d'assistance et de contrôle avec l'autorité judiciaire ainsi que divers examens médicaux. Il lui sera d'autre part interdit d'entrer en relation avec les parents de ses victimes et de circuler en régions Ile-de-France, Bourgogne Franche-Comté, et Auvergne Rhône-Alpes.


 

   _____________________________________________________

 

Tags : Jean Claude Romand, jean-claude romant, jean-claude romand médecin, affaire jean-claude romand, jean-claude romand le médecin de l'oms, Jean-Claude Romand le faux médecin qui a tué sa famille va être libéréJean-Claude Romand le faux médecin va être libéréJean-Claude Romand va être libéré, le docteur romand, jean-claude romand libéréle meilleur site de psycho-criminologie, le meilleur site de criminologie, les meilleurs sites de criminologie, Le faux docteur Romand pourrait sortir de prison, Jean-Claude Romand bientôt libéré

Commenter cet article