Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #2019, #Actualites, #Tueurs en série, #Chypre, #Tueurs en série Européen, #Nicos Metaxas, #Nikos Metaxas
tueur-en-serie-chypre-capitaine-de-la-garde-psycho-criminologie.com

 

Un capitaine de la Garde Nationale tueur en série

 

NICOSIE, Chypre - La police chypriote recherche un plus grand nombre de victimes de ce que l'on pense être un tueur en série, dans une affaire qui a horrifié l'île.

Un capitaine de la Garde nationale âgé de 35 ans  qui a avoué avoir tué sept femmes et filles est en détention depuis une semaine et fait actuellement l'objet de plusieurs accusations d'homicide
L'ampleur du crime a choqué ce pays d'un peu plus d'un million d'habitants, où les meurtres en série sont rares. Le chef de la police, Zacharias Chrysostomou, a déclaré aux journalistes la semaine dernière : "Il s'agit d'une forme de criminalité sans précédent pour les normes chypriotes".

Des centaines de personnes ont tenu une veillée vendredi 26 avril 2019 devant le palais présidentiel de Chypre pour pleurer les morts. L'organisateur a lu le nom des victimes ainsi que celui d'autres femmes portées disparues.  

La découverte du corps d’une femme philippine dans un puits abandonné a déclenché l’enquête qui a conduit à l’arrestation du capitaine. La police a identifié la victime comme étant Mary Rose Tiburcio, 38 ans. Mme Tiburcio et sa fille de 6 ans étaient portées disparues depuis le mois de mai de l'année dernière. Les enquêteurs pensent que la fillette de 6 ans a également été tuée.

Les enquêteurs ont ciblé le capitaine après avoir parcouru les messages mis en ligne par Mme Tiburcio. Lors du communiqué de presse, la police a déclaré que le tueur avait peut-être approché les femmes grâce à un site de rencontre en ligne.

Chypre compte d'ailleurs une importante population philippine.
«Je me suis sentie obligée de faire quelque chose pour ces femmes, toutes les femmes disparues, toutes les femmes tuées», a déclaré l'organisatrice de la manifestation, Maria Mappouridou. "Je pense qu'au fond, tout ce que nous voulons, ce que tout le monde veut, c'est la justice."

Ester Beatty, présidente de la Fédération des organisations philippines à Chypre, a déclaré qu'elle espérait que l'événement et ces décès sensibiliseraient le public aux travailleurs migrants

Les militants ont déclaré que la police avait ignoré les craintes exprimées pour la sécurité de Mme Tiburcio et de son enfant lors de leur disparition l'année dernière. Un militant, Louis Koutroukides, a déclaré que la police avait interrogé ses motivations et laissé entendre que la femme disparue et son enfant pouvaient être parties vers le nord de l'île.

"S'ils m'avaient cru quand je suis allé voir la police, les choses se seraient passées différemment", a-t-il déclaré à la télévision publique.

 

tueur-en-serie-chypre-recherche-psycho-criminologie.com

 

Le capitaine reconnaît sept meurtres



Alors qu’elle enquêtait sur la mort de Mme Tiburcio et recherchait sa fille, la police avait retrouvé un autre corps dans le puits situé à l’ouest de la capitale. Les médias chypriotes ont identifié cette victime comme étant Arian Palanas Lozano, 28 ans, également originaire des Philippines.

Jeudi, le suspect a avoué à la police  quatre autres victimes et leur a indiqué qu'elles se trouvaient sur un champ de tir militaire. Le corps d'une autre femme, qui selon le suspect était d'origine népalaise ou indienne, a été retrouvé enterré à cet endroit.

Les déclarations du suspect et d'autres informations ont amené la police chypriote à croire qu'une autre femme philippine âgée de 31 ans portée disparue depuis décembre 2017, Maricar Valtez Arquiola, ainsi qu'une mère et une fille roumaines - identifiées par des organes de presse comme étant Livia Florentina Bunea, 36 et Elena Natalia Bunea, 8 ans - font également partie des victimes.
Elles ont disparu depuis septembre 2016.
Dimanche 28 avril, la police chypriote a retrouvé dans une valise un corps dans le lac artificiel de Mitsero, à 32 km de Nicosie.

Le président Nicos Anastasiades a déclaré vendredi qu'il partageait la révulsion du public face aux "meurtres qui semblent avoir ciblé de manière sélective les femmes étrangères qui travaillent dans notre pays". "De tels instincts sont contraires aux traditions et aux valeurs de notre culture".
La police chypriote a été critiquée par des militants des droits des immigrés qui ont reproché aux autorités de ne pas avoir agi assez rapidement pour retrouver les victimes. Le pays compte 80 cas de personnes disparues non résolus qui remontent à 1990.

Le porte-parole de la police, Andreas Angelides, a défendu vendredi la tactique utilisée par les forces de l'ordre pour traiter les informations faisant état des personnes disparues. Les enquêtes auraient été plus efficaces si les législateurs avaient suivi la recommandation du ministère qui consiste à donner aux forces de l'ordre le pouvoir légal d'accéder aux données personnelles, aux enregistrements téléphoniques et aux courriels d'une personne disparue.

Les enquêteurs ont intensifié leurs recherches sur le champ de tir, le puits et le lac artificiel situé près de la mine de pyrite de cuivre abandonnée. Cinq responsables - dont un coroner, un psychiatre et des enquêteurs spécialisés dans plusieurs homicides - se sont rendus à Chypre pour participer à l'enquête.

 

tueur-en-serie-chypre-recherche-2-psycho-criminologie.com

 

Mise à jour du 03/05/2019 :

Le président chypriote Nicos Anastasiades a limogé ce vendredi le chef de la police après le tollé provoqué par la réaction jugée insuffisante des autorités à la suite de leur disparition. Ce limogeage intervient au lendemain de la démission du ministre de la Justice Ionas Nicolaou en lien avec cette affaire présentée comme la "première histoire de meurtres en série" à Chypre.

 

A lire aussi :
- Condamnation du tueur en série Chypriote

 

___________________________________________

Référence :
- The New York Times - https://www.nytimes.com/2019/04/27/world/europe/cyprus-serial-killer.html
- Associated Press

Tags : Chypre un tueur en série arrêté pour sept meurtres, Nicosie un tueur en série arrêté pour sept meurtres, un capitaine de la garde chypriote arrêté pour meurtres, un capitaine de la garde chypriote arrêté pour sept meurtres, un capitaine de la garde chypriote tueur en série, un capitaine de la garde chypriote serial killer, un capitaine de la garde chypriote reconnait sept meurtres, un capitaine de la garde chypriote reconnaît le meurtre de femmes philippines, victimes philippines, nicosie chypre, un tueur en serie à chypre, tueur en série chypre, cas de tueur en série à chypre, un corps retrouvé dans une valise, cyprius serial killer, le meilleur site de psycho-criminologie, le meilleur site de criminologie, les meilleurs sites de criminologie

Commenter cet article