Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-fulton-psycho-criminologie.com

 

Nombre de victimes : 23 suspectées, 2 effectives 
Type de victimes :  Jeunes afro-américains (de 7 à 28 ans)
Période :  28/07/1979-24/051981
Surnoms :  The night stalker, le tueur d'Atlanta
Nom :  Wayne Bertram Williams  
Date de naissance :  27 mai 1958
Lieu de naissance : Dixie Hills Neighborhood 
Sexualité : Homosexuel 
Mariage : Non
Parents :  Homer et Faye, professeur
Taille :  1m70
Niveau d'études :  Terminale (Grade 12th)
Type de tueur : Organisé, de luxure

Modus operandi : 
Méthode d'assassinat :  strangulation, blessure par arme blanche
Type d'armes utilisées :   corde, poignard
Totem : vêtements de ses victimes

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-ado-psycho-criminologie.com

 

 

  Les faits

   Wayne Williams est un tueur en série américain condamné à la prison à vie en 1982 pour le meurtre de deux hommes à Atlanta, en Géorgie. Après sa condamnation, le service de police d'Atlanta a annoncé que Williams était responsable d'au moins 23 des 29 meurtres d'enfants commis entre 1979-1981. Il n'a cependant jamais été jugé pour ces meurtres pour manque de preuves.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-12et-grade-psycho-criminologie-com

  Jeunesse

   Wayne Williams nait le 27 mai 1958 et grandit dans le quartier de Dixie Hills au sud-ouest d’Atlanta, en Géorgie. Il est le fils d'Homer et de Faye Williams, tous deux enseignants. Wayne sort diplômé de l'école secondaire Frederick Douglas et développe un vif intérêt pour la radio et le journalisme. Il créé sa propre radio  à domicile en 1974 et commence à fréquenter les stations concurrentes WIGO et WAOK, où il se lie d'amitié avec un certain nombre de membres de l'équipe des annonceurs et commence à devenir un producteur de musique pop.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-jeune-psycho-criminologie.com

 

   En mai 1976, il est arrêté pour s'être fait passer pour un policier, mais il s'en sort avec un simple rappel à l'ordre et n'est pas condamné. Il s'inscrit alors à la Georgia State University pour y étudier l'administration des affaires et la psychologie. L'année suivante, il travaille comme chercheur pour la radio WGST. Ses ennuis avec la police se poursuivent quand ceux-ci le trainent devant le tribunal pour fausses allégations. Les charges sont finalement rejetées.
   Au mois de mars 1979, il abandonne l'université et prend un emploi de reporter photographe pour la chaine télé WSB.

 

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-victimes-psycho-criminologie.com

   Les meurtres

     Le 28 juillet 1979, Alfred Evans, 14 ans est retrouvé étranglé sur Niskey road au sud-ouest d'Altlanta. Près de lui repose le corps d'Edward Hope Smith, vu pour la dernière fois le 25.
   Au mois d'août, les autorités retrouvent le corps de Yusef Bell, 9 ans. Le jeune garçon a été étranglé et abandonné à l'école primaire E.P Johnson. L'enfant avait été vu pour la dernière fois le 21 octobre.
    7 mois plus tard un nouveau corps est retrouvé, celui d'Eric Middlebrooks, 14 ans, sur la Flat Shoals road, à côté du bar "Hope U like It". L'enfant avait disparu la veille.
   Le 9 juin, Christopher Richardson, 12 ans, disparaît. On le retrouve mort le même jour.
   le 24 juin, c'est celui d'Aaron Wyche, 10 ans qui est découvert. Le jeune garçon a une fracture au cou.
    Le 7 juillet, Anthony Carter âgé de 9 ans est retrouvé poignardé à mort dans un entrepôt situé au 6657, sur la rue Well après n'avoir plus donné de nouvelles depuis la veille.
   le 30 juillet, la police tombe sur le corps d'Earl Terrell, 11 ans, dans les bois. Elle retrouve aussi le corps de Christopher Richardson, 12 ans.
   Les meurtres continuent avec le mois suivant celui de Clifford Jones, 12 ans, battu et étranglé, retrouvé dans une laverie automatique, sur Hollywood Plaza.
   Au mois d'octobre, le 10, Charles Stephens, 12 ans est retrouvé sur une colline.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-victimes1-grade-psycho-criminologie.com


   Le 2 novembre, la police met la main sur le corps d'Aaron Jackson, 9 ans, près de Forest Park Road, à côté du pont d'Atlanta.
   Au mois de décembre, le 7, Patrick Rogers, 16 ans est découvert victime d'un traumatisme causé par un objet contondant. Son corps avait été jeté dans la rivière Chattahoochee.
   Le 23 janvier 1981, Terry Pue, 15 ans est retrouvé étranglé dans le bois du comté de Rockdale.
   Le 5 février, c'est le tour de Lubie Geter, 14 ans dont le corps est lui aussi retrouvé dans une zone boisée, celle du chemin Vandiver. Une semaine plus tard, la police trouve Patrick Baltazar, 12 ans dans le comté de DeKalb puis c'est le 30 mars, Timothy Hill, 13 ans retrouvé suffocant dans la rivière Chattahoochee. Il décède peu de temps après.
  Le lendemain, Eddie Duncan, 21 ans est lui aussi retrouvé dans la même rivière.
  La série continue de plus belle quand le corps de Larry Rogers, 20 ans, étouffé est trouvé sous le plancher de la cuisine d'une maison située au 460 rue Temple.
  Le 4 avril, John Porter, 28 ans est poignardé.
  Le 19, Joseph Bell, 15 ans est étouffé. Son corps est retrouvé à la limite des comtés de Rockdale et de Dekalb.
   Michael McIntosh, 23 ans, disparu depuis le 1er avril est retrouvé le 20 sur la rive de la rivière Chattahoochee, près de Campbell road.
   Le 27 avril, Jimmy Payne, 21 ans, meurt d'une asphyxie. Son corps est jeté dans la rivière également, mais côté de l'autoroute Bankhead.
   Le 12 mai 1981, William Barrett, 17 ans, disparu le 5 est trouvé étranglé sur Winthrop Drive.

   La police qui patrouille près de là entend un grand plouf provenant de la rivière. Il est deux heures du matin quand l'équipage de police arrête la voiture de Wayne Williams qui se trouve sur les lieux. L'homme est conduit au poste et interrogé dans la foulée. Il déclare qu'il s'est arrêté là pour chercher l'adresse d'une jeune chanteuse, Cheryl Johnson, avec qui il avait rendez-vous le lendemain pour lui faire passer une audition. Le téléphone qu'il a communiqué à la police se révèle faux.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-corps-nathaniel-cater-psycho-criminologie.com
La police emmène le corps de Nathaniel Cater


  Deux jours après son arrestation, le corps de Nathaniel Cater, 27 ans, porté disparu trois jours plus tôt est retrouvé dans la rivière. Le médecin légiste fait savoir que l'homme a été asphyxié, mais n'a pas été étranglé. Il semble probable que ce soit le corps jeté de Carter que les policiers ont entendu lors de l'arrestation de Wayne Williams.  
   Les agents font passer au suspect trois polygraphes. Il échoue aux trois. La police retrouve chez lui, dans sa voiture, des cheveux et des fibres d'une autre victime, Jimmy Ray Payne.
  Interrogés, ses collègues de travail déclarent l'avoir vu à plusieurs reprises avec des égratignures sur le visage, peut-être infligées par ses victimes au cours d'une lutte.
   Wayne Williams qui a été relâché tient une conférence de presse chez lui où il proclame son innocence malgré le fait d'avoir échoué aux détecteurs de mensonges.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-arrestation2-psycho-criminologie.com

   L'arrestation et le procès

   Wayne Williams est arrêté le 21 juin 1981 pour les meurtres de Carter et de Payne, les seuls pour lesquels la police a des preuves contre lui.
   Son procès commence le 6 janvier 1982 dans le comté de Fulton. Celui-ci va durer deux mois durant lesquels 19 sources différentes de fibres vont être présenter provenant du domicile de l'accusé (couvre-lit, salle de bain, gants, vêtements, tapis, etc.)
   Parmi les autres éléments de preuve figurent également des témoignages oculaires faisant état de la présence de Wayne Williams chez plusieurs de ses victimes, ainsi que des incohérences dans ses récits.
  Interrogé à la barre, Wayne se met le jury à dos en montrant un aspect coléreux quand il cherche à se défendre.
   Après 12 heures de délibérés, les jurés le déclare coupable le 27 février des meurtres de Cater et de Payne.
   Il est condamné à la prison à vie.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-proces-psycho-criminologie.com

  Appel et recours

   Wayne Williams, par l'intermédiaire de son avocat fait déposer à la fin des années 90 une requête en habeas corpus et demande un nouveau procès.  Le juge de la Cour supérieure du comté de Butts le rejette.
  En 2004, il réitère sa demande, ses avocats arguant cette fois que les forces de l'ordre auraient accusé Wayne des meurtres fomentés par le Ku Klux Klan et que les fibres retrouvées sur le tapis ne résisteraient pas à un nouvel examen de la police scientifique. La cour fédérale rejette de nouveau son appel le 17 octobre 2006.

  Les dates de recours de Wayne Williams

 15/12/1982 - 1er appel - refus
 05/12/1983 - 2ème appel - rejeté
 11/11/1985 - 3 appel - rejeté
 08/07/1999 - 4ème appel - rejeté
 09/06/2000 - 5ème appel - rejeté
 14/12/2001 - 6ème appel - refus
 2005/2006  - 7ème appel - rejeté
 08/02/2006 - 8ème appel - rejeté
 08/11/2007 - 9ème appel - rejeté

  Wayne Williams purge sa peine de prison à la prison d'Etat de Hancock. Il clame toujours son innocence, mais il est à noter que suite à son arrestation, les meurtres ont cessés, ce qui tend à sa culpabilité.

  Le 6 mai 2005, le chef de la police du comté deDekalb, Louis Graham, a rouvert les affaires de quatre meurtres attribués à Wayne Williams. Sidney Dorsey, un autre agent a déclaré lui aussi qu'il ne pensait pas que Williams soit le meurtrier des jeunes tués. Les dossiers furent cependant clôturés le 21 juillet 2006.
   Des tests ADN ont été effectués en 2010 sur des cheveux trouvés sur le corps de Balthazar, une victime de 11 ans. Les résultats n'ont pas été concluant. Des poils de chien retrouvés sur Balthazar ont été testés en 2007 par le laboratoire génétique et ont démontré qu'il s'agissait avec 99% de chance du chien de Williams. Cependant la même séquence se présente environ chez 1 chien sur 100, rendant les tests non concluant.

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-prison-psycho-criminologie.com
Wayne Williams en prison

  Ce que l'on peut retenir :
  - Il y a deux types de victimes chez Williams : les enfants et les adultes.
  Ce n'est pas un fait anodin que Wayne Williams s'en soit pris à des proies faciles à attirer et sur lesquels il pouvait avoir un ascendant. Certainement a-t-il dû mettre en avant son métier de reporter, producteur à la radio pour les attirer et les rendre plus docile, plus facile à approcher. Quand il s'est senti assez fort dans sa technique d'assassinat, il a pu alors se tourner vers des victimes plus âgées.
  Que les victimes soient noires laissent entendre également que leur meurtrier était lui aussi noir. En effet, les tueurs en série choisissent souvent des victimes dans leur communauté raciale.

 

Série télé :
- L'histoire de Wayne Williams apparait dans la saison 2 de la série Mindhunter
- En 2020, l'histoire du tueur d'Atlanta fait l'objet d'un docu fiction en cinq épisodes intitulé :
"Atlanta's Missing and Murdered : The Lost Children" diffusé sur OCS

 

Wayne Williams, le tueur d'Atlanta (Portrait) - "www.psycho-criminologie.com"

Les meurtres pour lesquels Williams a été poursuivis

1981:
        21 Avril : Jimmy Ray Payne, 21 ans (cause de la mort inconnue)
        22 Mai : Nathaniel Cater, 27 ans (visiblement asphyxié)


Les meurtres qui lui sont attribués   
  
  1979:

        21 Juin : Edward Hope Smith, 14 ans (tué par un 22 long rifle)
       25 Juillet : Alfred Evans, 13 ans (visiblement asphyxié)
        4 Septembre : Milton Harvey, 14 ans (cause de la mort inconnue)
       21 Octobre : Yusef Bell, 9 ans (étranglé manuellement)

    1980:
        4 Mars : Angel Lenair, 12 ans (étranglé et attaché à un arbre; agressions sexuelles possibles)
        11 Mars : Jeffery Mathis, 10 ans (cause de la mort inconnue)
        18 Mai : Eric Middlebrooks, 14 ans (battu à mort)
        9 Juin : Chris Richardson, 12 ans (cause de la mort inconnue)
       22 Juin : LaTonya Wilson, 7ans (cause de la mort inconnue)
        23 Juin : Aaron Wyche, 10 ans (cou brisé)
       6 Juillet : Anthony Carter, 9 ans (poignardé)
        30 Juillet : Earl Terell, 11 ans (cause de la mort inconnue)
       20 Août : Clifford Jones, 13 ans (étranglé)
        14 Septembre : Darren Glass, 10 ans ( corps jamais retrouvé)
        9 Octobre : Charles Stephens, 13 ans (asphyxié)
        1 Novembre : Aaron Jackson, 9 ans (asphyxié)
       10 Novembre : Patrick Rogers, 16 (battu à mort)

    1981:
        Janvier: Faye Yearby, 22 ans (poignardé et attaché à un arbre)
        3 Janvier : Lubie Geter, 14 ans (étranglé)
       22 Janvier : Terry Pue, 15 ans (étranglé avec une corde)
        6 Février : Patrick Baltazar, 11 ans (étranglé avec une corde)
       19 Février : Curtis Walker, 15 ans (étranglé)
        2 Mars : Joseph Bell, 15 ans (asphyxié)
       13 Mars : Timothy Hill, 13 ans (noyé)
        20 Mars : Eddie Duncan, 21 ans ( asphyxié)
        25 Mars : Michael McIntosh, 23 ans ( asphyxié)

        9 Avril : Larry Rogers, 20 ans ( étranglé)
        12 Avril : John Porter, 28 ans (poignardé à 6 reprises)

wayne-williams-le-tueur-d-atlanta-parents-grade-psycho-criminologie.com
Les parents de Wayne Williams

 

 

©Toute reproduction du texte interdite

____________________________________________________

Sources :
- Wayne Williams, le tueur d'enfants d'Atlanta, bledard.org
- portrait de Wayne Williams, (anglais) https://en.wikipedia.org/wiki/Wayne_Williams
- portrait de Wayne Williams, Kiera McIvor and Samantha Mullen, Department of Psychology Radford University

 

______________________________________________________________

LIVRE (en anglais)

 

Nombre de pages : 502
Prix : 15.46€ (Broché) - 4.25€ (epub, mobi)

 

Tags : les plus grands tueurs en série, tueurs en série les plus prolifiques, tueurs en série américains, tueurs en série américain, les plus grands tueurs en série américain, les plus grands tueurs en série, Wayne Williams le traqueur de la nuit, wayne williams tueur en série, wayne williams serial killer, The night stalker, le tueur d'Atlanta, wayne williams le tueur d'atlantaWayne Bertram Williams, wayne williams atlanta monster, wayne williams book, wayne williams livres, wayne williams wikipedia, wayne williams wiki, wayne williams documentaire, wayne williams mindhunter, wayne williams chicago

Commenter cet article