Psycho-Criminologie

Psycho-Criminologie

psychologie et criminologie

Publié le par Criminologie
Publié dans : #Tueurs en série, #Tueurs en série USA, #Années 80, #Lesley Eugene Warren
Lesley-eugene-warren-tueur-en-serie-psycho-criminologie.com

 

Nombre de victimes : 4 confirmées, 8 possible
Type de victimes : jeunes femmes, amies et connaissances (toutes blanche)
Période :   04/1987-16/07/1990
Surnoms :   The babyface killer
Nom :  Lesley Eugene Warren
Date de naissance :  15 octobre 1967 
Lieu de naissance : Candler
Sexualité : Hétérosexuel
Mariage :  Tracey Bradshaw, Lesley - Divorcé
Enfants : 2, Matthew et Joshua
Parents :  Douglas et Phyllis (parents) - 1 soeur cadette - 2 demi-frères
Taille :  1m80 
Niveau d'études :  Université
QI : 115-125
Type de tueur : de convoitise avec trouble de la conduite et trouble de la personnalité schizoïde
Méthode d'assassinat :  strangulation
Type d'armes utilisées :  poings et mains
Totem :  sacs à main, portefeuille

Lesley-eugene-warren-tueur-en-serie-young-psycho-criminologie.com
 

 Les faits :

 Lesley Eugene Warren est un tueur en série américain et un violeur condamné à mort pour avoir tué Velma Grey, Jayme Hurley et Katherine Johnson à Asheville. Les enquêteurs pensent qu'il est responsable d'au moins huit à dix autres meurtres, toutes des femmes. Ill est actuellement enfermé dans le couloir de la mort où il attend son exécution.

 Jeunesse :


 Lesley Eugene Warren nait le 15 octobre 1967, en Caroline du Nord, à Candler une petite ville nichée au coeur des montagnes à 647 mètres d'altitude. Il est le fils de Douglas Eugene, un buveur invétéré et consommateur de drogues et de Phyllis West, femme au foyer. Il n'est pas particulièrement aimé de ses parents (son père le bât et lui hurle facilement dessus) qui lui préfèrent son frère, Laron Ray qui voit le jour trois ans plus tard. Lesley se montre très tôt un enfant refermé sur lui. 
 En 1971, un feu prend dans le mobile-home familial. Son père en est peut-être l'auteur afin de toucher l'assurance, mais rien ne vient confirmer cette affirmation.

 Deux ans plus tard, ses parents divorcent. Sa mère obtient la garde exclusive de ses deux enfants ainsi qu'une ordonnance restrictive contre leur père.
 Le 13 septembre 1974, Lesley Eugene intègre l'école primaire Emma où il se montre, aux dires de ses professeurs, comme un élève moyen. Il bénéficie d'un suivi par le psychologue clinicien William Matthews qui tente de canaliser le stress ressenti par l'enfant au sein de son foyer et à l'école où il est la proie de taquineries et de la maltraitance de ses camarades.

 

Candler, Caroline du Nord

 Le 5 avril 1979, Lesley Warren change d'école et devient élève à la Erwin Middle School, puis en 1981, à l'école secondaire où il est préconisé à sa mère de continuer de lui faire suivre une psychothérapie devant la violence et les troubles qui l'agitent. Il semble cependant que celle-ci soit suspendue après que le psychologue Dave Evers ait diagnostiqué chez l'enfant, un trouble des conduites, une personnalité schizoïde avec traits dépressifs et problèmes de socialisation. Le caractère de Lesley oblige le lycée à le renvoyer.
 Dehors, il devient un petit délinquant et envoie à ses potentielles victimes des lettres les menaçant de viol. Il commet des vols notamment d'armes à feu qui lui valent de nombreux aller-et-retour au commissariat.

 En 1982, il se tourne vers la drogue comme son père et se met à consommer de la cocaïne et de la marijuana.
 Quelques temps plus tard, il intègre le lycée Enka après que les autorités aient rassuré les responsables de l'école que Lesley était suivie pour ses problèmes.   
  Il n'y reste que 33 jours après n'avoir assisté qu'à 10 jours de cours. Il est renvoyé  à nouveau.


 

enka-high-school-lesley-eugene-warren-psycho-criminologie.com
Le lycée Enka

 La même année, au mois de septembre, il pénètre dans la maison de Betty Presley (il n'a alors que 14 ans), la menace de son revolver et l'emmène à la cave où il l'attache. La cousine de Betty arrive à ce moment et lui tombe dessus pendant qu'il cambriole la maison. Lesley Eugene Warren tire et la blesse avant de s'enfuir.
 Chez lui, l'ambiance est tendue. Sa mère vient de tomber sur une pipe de marijuana et lui demande des explications. Il accuse le coup, reconnaît son addiction et est envoyé au centre de détention de Buncombe.
 Le 4 octobre, il fait une tentative de suicide en tentant de se pendre et est transféré rapidement au quartier des jeunes.
 Au centre d'évaluation, il rencontre Elizabeth Hurley avec qui il a une relation et est libéré quelques semaines plus tard. Il retourne alors habiter chez sa mère à Candler.
 Pour tenter de trouver un but à sa vie, il entre dans l'armée au mois d'avril 1986 et commence son entraînement de base au Fort Benning d'Augusta, en Géorgie. Il y rencontre Tracey Bradshaw et se marie avec elle le 9 mai.
 A la fin de l'année, il est intégré dans la dixième division de Montagne à Fort Drum, dans le nord de l’État de New York.

 

 

fort-drum-new-york-lesley-eugene-warren-psycho-criminologie.com

 Les meurtres 

 Le 15 mai, il commet son premier meurtre en assassinant, Patsy Vineyard, une jeune femme de 20 ans qu'il rencontre dans un bar alors que le mari de celle-ci est en déplacement. Les deux se rendent dans une caserne désaffectée de Madison pour avoir une relation sexuelle. Lesley Eugene Warren l'étrangle ensuite et jette son corps dans la rivière Black, près de Sackets Harbour.
 Le lendemain, le mari de Patsy rentre chez eux et ne trouve pas sa femme. Il s'inquiète, la cherche puis la déclare disparue à la police.
 Patsy Diane Vineyard était originaire du Tennessee. Elle avait quitté sa famille  (1 frère, 1 sœur et deux demi-frères) pour suivre son mari, Michaël, un soldat lui aussi. Son frère la décrira comme étant "la personne la plus aimante que l'on pouvait rencontrer."

 Le 20 janvier 1988, la femme de Lesley Eugene Warren met au monde leur fils, Joshua. Cette naissance et le fait que sa femme s'occupe avec attention de leur enfant lui donne des remords et il se sent coupable d'avoir tué. Il se confie à son épouse, mais cela ne l'empêche pas de cambrioler la maison de son demi-frère, Eric Murray.
 Le 21 février, il ne se présente pas dans son corps d'armée et est ramené par la police militaire le 25, de force. Il passe devant le tribunal militaire et est reconnu coupable de vol et d'absence non-autorisée. Il est condamné à 75 jours de confinement à la base et à une amende. Il est également rétrogradé de son statut de spécialiste à celui de première classe.
 Le 28 avril, il réintègre son poste et est transféré à Fort Benjamin, dans l'Indiana. Moins d'une semaine plus tard, il déserte à nouveau. Il s'en va pour New York, passe ses nuits dans des hôtels miteux pour 5 dollars la nuit en compagnie de prostituées et se met à la cocaïne.
 Le 17 juin, l'armée le suspend de ses obligations et son statut de déserteur est confirmé.
 En août, il rencontre Mary, une travailleuse immigrante mexicaine avec qui il semble avoir eu des relations sexuelles avant de la tuer. Il dira plus tard, qu'il s'est réveillé à ses côtés et qu'elle était morte. Il a pris peur et l'a alors enterrée dans un champ.
 Quelques semaines plus tard, 20 militaires se rendent à Philadelphie, lui mettent la main dessus et l'arrêtent pour vagabondage. Il est mis en prison et de nouveau est dégradé à E-1.
 En septembre 1988, il est renvoyé officiellement de l'armée et perd sa solde de 1340 dollars. Il déménage alors pour Candrum, avec sa femme et son fils.
Au début de l'automne, il se sépare de Tracey après que le couple a eu une dispute au sujet de la drogue. Il retourne à Candler, chez sa mère et prend un travail de caissier dans un magasin situé à un kilomètre de son domicile.
 Le 27 octobre, il se met à sortir avec une certaine Sandra Davis et se décide à suivre une formation à un programme de trois mois pour avoir son permis de conduite poids lourd au centre de conduite Alliance. Son intention est de trouver un poste dans ce domaine et de récupérer sa femme. Pour cela, il tente de réduire sa consommation de drogue. Cela fonctionne puisqu'au printemps 1989, le couple se remet ensemble. Cela ne l'empêche pas de fréquenter Bronya Owenby et de sortir aussi avec la jeune Lisa Annette, 19 ans.
 Quelques semaines plus tard, il rompt avec Owenby, se fait jeter par Lisa, mais se remet vite en selle en sortant avec la sœur de celle-ci, Michelle.
  Le 10 mars, il est reçu à son examen et reçoit son permis poids-lourd. Il trouve deux mois plus tard un emploi chez AM-CAM Haulage Company.

 C'est le début de l'été. Il se rend chez son demi-frère, Eric avec sa femme pour un déjeuner durant lequel il évoque toutes les relations sexuelles qu'il a eues dans son camion. Avec ses révélations, sa femme Tracey le quitte et Lesley Eugene Warren retourne une nouvelle emménager chez sa mère.
 Une nuit, il fait le tour des prostitués, en ramasse une qui s'appelle Ronnie et la tue. Il dira qu'il s'est réveillé dans son camion, l'a trouvé morte et a jeté son cadavre dans une forêt.
 Cet été-là, il apprend que sa femme Tracey est enceinte de leur enfant. Il se décide à subvenir aux besoins de sa famille même s'ils sont séparés et envoie des chèques pour la pension alimentaire.
 Le 26 août 1989, il tombe alors qu'il est à bord de son camion, sur Velma Faye Gray, 42 ans qui vient d'avoir un accident de la circulation. Il la bat, l'étrangle à mort et jette son corps dans le lac Bowen. Le corps est retrouvé le lendemain par un pêcheur.
 Le 13 décembre, une récompense de 3000$ est promise pour toute information sur le meurtre de Velma Gray. Elle sera augmentée jusqu'à atteindre 5000$.

 

 

jayme-d-hurley-lesley-eugene-warren-psycho-criminologie.com

 Le 25 décembre, Jayme Hurley, 39 ans, rencontre Lesley Eugene Warren et lui donne son numéro de téléphone.
 En février 1990, Lesley emménage avec son deuxième demi-frère, Danny Warren et sa femme et son fils.  Il achète une camionnette Chevrolet blanche de 1968 et rappelle le 24 mai, Jayme Hurley avec qui il sort. Les deux prennent de la cocaïne, puis Lesley l'étrangle. Il va enterrer son corps le lendemain, mais est pris de remords et place un marqueur sur le lieu pour pouvoir y revenir plus tard.
 Le 26, il fait un pique-nique en famille. C'est aussi le jour où le père de la disparue signale sa disparition. Leslie est interrogé deux jours plus tard par la police et les officiers décident de fouiller sa voiture. Le portefeuille de la disparue y est retrouvé. Devant cet indice, il est de nouveau confronté aux policiers qu'il finit par emmener sur les lieux où il a jeté les affaires de sa victime. Il est placé alors en détention pour omission de production du titre de propriété du véhicule et pour vol de portefeuille, mais n'est pas encore arrêté pour meurtre.

 
 Le 6 juin, son grand-père le fait libérer sous caution. Lesley Eugene Warren décide de voir sa femme et ses enfants. Il les emmène en promenade à la montagne là où il a enterré le corps de Jayme Hurley et avoue à sa femme qu'il l'a tué. Mais c'est sa mère qui appelle la police pour leur dire que son fils est lié à l'affaire de la disparition de Patsy Vineyard, en 1987.
 Le 10 juillet, il passe devant le tribunal et obtient une nouvelle pièce d'identité sous le nom de Bryan Allen Collins (son beau-frère).  

 Le 11 juillet, il se rend dans un bar où il s’enivre. Ne pouvant pas conduire, il tombe sur un policier qui le prend en charge et le ramène à son hôtel.  
  Le 15, il se rend après son travail à un pique-nique organisé par l'équipe de l'hôtel Radission où il loge et rencontre Terri Quinby, une employée. Terri présente Lesley à Katherine Noel Johnson, une jeune femme de 21 ans qui travaille à la boutique de cadeaux de l'hôtel. Tout ce beau monde se retrouve chez Terri pour un dîner et au retour, Lesley Eugene propose à Katherine de la ramener à moto. Il est 23h30. Les deux vont ensuite à l'hôtel, puis repartent pour gagner un terrain de football abandonné où ils ont des relations sexuelles consensuelles. Lesley Eugene Warren l'étrangle ensuite.
 Il revient chez les Quinby et récupère la voiture de Katherine Johnson, leur disant que celle-ci ne peut conduire parce qu'elle a un peu trop bu. De retour au terrain, il met le corps à l'intérieur et retourne dormir ensuite chez les Quinby dont il squatte le canapé. 
 Le lendemain, la police publie un communiqué de presse à l'échelle nationale le recherchant. 
 Son frère est arrêté par la police. Interrogé, il avoue connaître l'emplacement du corps de Jayme Hurley et emmène les officiers jusqu'au lieu dit.

 

Lesley-eugene-warren-tueur-en-serie-arrestation-psycho-criminologie.com

 Lesley Eugene Warren est arrêté le 22 juillet 1990 chez les Quinby. La police découvre sur lui, les clés de la voiture de Katherine Johnson et l'emmène pour interrogatoire au poste d'Asheville. 
 Durant son interrogatoire, il avoue avoir tué 8 personnes dont Vineyard, Velma Faye Grey, Jayme Hurley, et Katherine Noel Johnson. Aux officiers de police, il affirme que Jayme Hurley est décédée d'une overdose de cocaïne. Il signe ses aveux et avoue aux officiers le lieu où il a laissé la voiture de Katherine Johnson, c'est-à-dire sur le parking de l'hôtel Radisson. La police retrouve le corps dans le coffre. Katherine a le soutien-gorge enroulé autour du cou de la victime. La police met la main sur les empreintes digitales de Lesley Warren à l'extérieur de la porte conducteur et à l'extérieur du coffre. La police retrouve également les chaussures de la victime sur le terrain de sport.
 Le corps de Katherine ayant entamé sa décomposition, elle est identifiée grâce à son dossier dentaire. Après l'autopsie, le médecin légiste conclut que la cause du décès est due à une asphyxie par strangulation.
 De nouveau interrogé, Lesley Eugene fait preuve de fréquentes pertes de mémoire concernant les circonstances de ses meurtres. 

 Procès

 Son procès pour le meurtre de Faye Gray, après une expertise qui a déterminé qu'il avait toutes ses facultés mentales, débute le 13 avril 1993.  Il est reconnu coupable le 15 avril et écope d'une peine d'emprisonnement à perpétuité à Spartanburg, en Caroline du Sud.
 Au mois de février 1995, il repasse devant le tribunal de Caroline du Nord, cette fois, pour l'assassinat de Jayme Hurley et de Katherine Johnson, à Asheville. Il écope de la peine de mort qui est confirmée le 11 juillet 1997. Malgré un recours devant la Cour suprême des États-Unis, la peine de mort est confirmée le 5 mars 1998 par injection létale.
 Son avocate fait une demande en réparation qui est rejetée par le tribunal. Une demande d'Habeas Corpus vient contester l'accusation et la peine. L'affaire est suspendue jusqu'en 2015. Finalement, la Cour rejette les allégations de violation de la constitution et confirme à nouveau la peine de mort.

 

 

 
 

  

Lesley-eugene-warren-tueur-en-serie-portrait-psycho-criminologie.com

 

 

 

 Victimes
 Patsy Diane Vineyard (1987 Sackets Harbor, NY)
 Velma Gray (1989 Spartanburg, SC)
 Jayme Hurley (1990 Asheville, NC)
 Katherine Noel Johnson (1990 High Point, NC)


 Victime possible
 Mary, une travailleuse mexicaine
 Ronnie, une prostituée

©Toute reproduction du texte interdite

_____________________

Livre en anglais :

 

Date de parution : 1 janvier 2002
Nombre de pages : 315
Prix : 0.70€ (poche)
ACHETER

Sources :
-  Jessica Isaacs, Jennifer Orrock, Stephanie Quigley, & Caitlyn Rancourt - Department of Psychology, Radford University
- https://killer.cloud/serial-killers/show/462/lesley-eugene-warren

Tags : Lesley Eugene Warren “The Babyface Killer”, Lesley Eugene Warren, Lesley “The Babyface Killer”, lesley warren, lesley warren the babyface killertueur en série américain, Velma Grey, Jayme Hurley, Katherine Johnson, les tueurs en série, les tueurs en série les plus prolifiques, les plus grands tueurs en série, les plus grands seriak killer, serial killer, leslie warren the babyface killer, leslie eugene warren

Commenter cet article